Commentaires : Orange va-t-elle perdre son P.-D.G., Stéphane Richard, à cause de l'affaire Tapie?

Ex-directeur de cabinet de la prochaine présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, Stéphane Richard sera fixé mardi sur son sort.

Et on imagine parfaitement le directeur de cabinet prendre une telle décision sans l’aval de sa chef… Quelle hypocrisie toutes ces histoires.

1 J'aime

Même si il doit quitter Orange, ce qui est pour moi peu probable, il disposera d’un parachute doré confortable et si il y a peine de prison, il sera assigné à résidence avec piscine !

ouais mais bon il est aussi coupable c est con les erreurs commise il y a plusieurs années en arrières quand on a une bonne place et que cela marche bien et qu il faut payer ses erreurs

Cette affaire est beaucoup trop compliquée, notamment du fait des montants financiers polluant le débat, pour que l’on puisse se positionner clairement concernant la culpabilité ou non des différentes parties prenantes.

Si il dégage (ce que j’espère), qu’ont mette quelqu’un avec un cerveau et qui accélérera fortement le déploiement de la fibre et arrêter d’user jusqu’à la moelle les lignes de cuivre, en plus de baisser les prix. mais bon, la je pense que je peu rêver…

Haha, c’est pour ça qu’Orange investi des milliards dans le déploiement de la fibre : 80% des villes AMII, 30% des RIP… Faut se renseigner un peu !

Et comme par hasard, quelques jours avant l"arrêt de la Cour de Bordeaux, la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE.
Si elle est nommée à la tête d’une institution aussi éminente, c’est qu’elle est totalement immaculée, notre bécassine internationale, non, vous ne croyez pas, Mesdames, Messieurs ?
Cela doit être le cas, bien évidemment, car, de nos jours, les responsables hauts placés en France ne voient rien, ne savent rien, et donc ne peuvent rien dire en ce qui les concerne.
Qui a dit que ce n’étaient que de véritables pantins ?

1 J'aime

il est accusé d’avoir mal informé sa supérieure et imité sa signature.
c’est dangereux, mais dans le milieu des affaires il y a bien, bien plus grave, régulièrement.

s’il démissionne je ne sais pas pour les indemnités. Il aura peut etre une retraite, sans doute parachute doré, vu le travail incroyable qu’il a fait au sein de l’opérateur (nouvelles technologies, déploiements et apaisement social). Mais n’espérez pas le voir allez en prison, le parquet (qui demande cette peine) souhaitant 3 ans dont 1 et demi ferme. Or, sous les deux ans, la pénalité devient aménageable, donc bracelet électronique. Stéphane RIchard ne pourra donc pas aller en prison. Notez que pour son prédécesseur, qui a fait un carnage (véritable boucherie de l’opérateur), le ministère public a… oh, tiens, pareillement… moins de deux ans fermes, soit peine aménageable…
donc les réquisitions des juges sont déjà demandées et validées, sous le seuil de la détention obligatoire (moins de deux ans fermes), les deux anciens dirigeants (l’un catastrophique, son successeur une bénédiction pour l’entreprise, au dépends des nerds) n’iront de toute facon pas derrière les barreaux, la justice va pas changer pour trois geeks.

coupable de faux et de mauvaise information peut etre… pour avoir imité une signature et déformé une info, on a vu bien bien pire dans les affaires

bha on est à l’aube de 2020, va pas me dire qu’avec les techno actuelles, y’a pas moyen d’accélérer ça? Que des gens soit encore à peine a 1 ou 2 méga en 2020 c’est inadmissible. Même des pays comme la Roumanie ont un réseaux plus développé que nous, alors qu’il y’a encore 30 ans ils étaient sous l’égide communiste. Mais bon, entre temps ont eu la réponse, Richard à été acquitté, donc bon.