Commentaires : Opel Mokka-e : embarquez avec nous à bord de ce petit SUV 100% électrique!

C’est à l’occasion d’une présentation en studio que nous avons pu approcher de plus près l’Opel Mokka dans sa version 100% électrique. Si nous avons déjà partagé l’essentiel des infos dans nos précédents articles, il est désormais temps de partager nos premières impressions… et les tarifs désormais communiqués !

Aïe la couleur!

Au moins c’est assemblé en France

À mon avis elle est basée sur la même plateforme que la E-2008

Bof un nouveau SUV de plus pour changer… bon @EmmanuelMacron on attend la taxe sur le poids des véhicules, et à partir de 1400kg svp

1 J'aime

Je ne comprends pas les constructeurs qui s’obstinent à mettre des plastiques brillants dans l’habitacle : ça colle toutes les poussières et c’est dégueulasse en moins d’une journée.

Évidement qu’il faut une taxe sur le poids, mais à savoir que pour les véhicules électriques le poids a moins d’impact sur la conso que pour les thermiques (grace à la récup. d’énergie à la décélération)

Ou pas ! Je viens d’acheter une Opel corsa-e qui est loin d’être un SUV (je les trouvent inutiles pour ma part) mais elle pèse tout de même 1,5 tonne ! C’est pourtant une berline « compacte » équivalente à beaucoup d’autres.

Dans le principe je suis d’accord pour taxer les véhicules lourds mais c’est un peu un non sens concernant les VE car cette loi vise indirectement les véhicules « polluants » (plus lourd donc consomme plus, etc.).

Je ne reviendrai pas sur le débat de qui pollue le plus de la voiture elec ou diesel mais pour moi qui compte bientôt la recharger avec des panneaux solaires, elle à beau avoir la masse d’une vache, je ne me sens que moyennement concerné…

1 J'aime

« moyennement concerné » C’est ça le fond du problèmes avec les véhicules electriques, c’est clairemement ce qui est craint. Un sentiment de non culpabilité alors que tout porte à croire selon toutes les études récentes que ça ne change absolument rien à la participation d’emission de polluants, des dégats des territoires et de l’environnement pour l’extraction des ressources et de souillage des cours d’eaux pour le traitement de celles ci. Le seul et unique moyen d’avoir un impact faible concernant la mobilité est d’utiliser des moyens de transports réelement propres comme les jambes, le vélo, skateboard etc … partager les coûts écologiques au mieux avec les transports en commun, l’autopartage ou le covoiturage.

Alors à titre personnel je suis entièrement d’accord pour taxer au poids sans condition de vecteur energétique ou même taxer à la possession d’un véhicule personnel comme c’est le cas dans certain pays ou province (le Québec par exemple) ce qui permet de financer entre autre le développement des moyens de transport en commun. Et taxer encore plus en fonction du nombre de véhicule par foyer (auto, moto etc …).

Plutôt comique comme réaction, surtout que les voitures vendues en France sont davantage taxées que celles de ton Québec

Alors bon réaction typique … déjà ce n’est pas mon Québec, c’est le Québec. Ensuite tu parles de quoi des taxes à la vente, des taxes récurentes ? Ensuite comment sont utilisées, réinvesties ces taxes ? Voila une petite base de réfléxion pour toi pour comprendre de quoi je parlais.

PS: Petit complexe de supériorité France/Québec peut-être ? Le débat n’est pas là ça aurait été cool de le comprendre, c’est juste un exemple, il y a du bon et du mauvais partout. C’est sans doute qu’il y a de bonnes idées à prendre ici et là tout simplement.

La seule « bonne idée » que je vois ici dans ce topic (et dans d’autres) est « taxe taxe taxe », rien d’autre, du vide, du néant …

Juste par curiosité, tu es citadin sans voiture? Je pose la question car apparement tu ne semble pas très sensible à toutes les taxes que l’on paye lorsqu’on à le « luxe » d’avoir un véhicule.

Déjà 20% à l’achat du véhicule + carte grise dont le prix est indexé sur ta localisation géographique et sur la puissance dudit véhicule vont dans la poche de l’état. Je ne compte pas les 60% de taxes sur les carburants (oui, sur 1€ de gasoil ou d’essence tu payes 60c à l’état). A cela s’ajoute (ou revient, ça dépend comment on voit les choses) la TVA (20%) sur tous le consommables (pneumatiques, entretient, etc.)

Alors oui le mieux reste d’être à pied ou en vélo mais ce n’est pas toujours possible, par exemple il m’aurait fallut 3h30 pour aller travailler en vélo à mon ancien job (et 12h à pied) et pour l’anecdote je l’ai même fait en blablacar (bah oui, plus de bagnole car en panne et pas les moyens de la faire réparer) bah c’est sympa mais c’est carrément CHIANT! Devoir dépendre des autres pour faire 120 bornes aller retour au quotidien c’est la purge…

J’ai une moto aussi (une vielle qui pollue bien en plus, je cumule les défauts!) donc je devrai payer alors que je participe au désengorgement du trafic? (au lieu de prendre ma voiture qui pollue parce qu’elle pèse 1.5 tonnes)

J’ai bientôt la chance de pouvoir habiter à la campagne, je n’ai pas vu de bus qui fait ramassage pour adulte histoire de déposer tout monde à l’entré de la ville (pas de RER non plus désolé). (et puis si c’est pour mettre 1h30 au lieu de 30 min, je n’ai aucun intérêt, autant que je reste chez moi en télétravail)

1 J'aime

Liens vers ces fameuses « études »? On ne doit pas lire les mêmes on dirait… Dire qu’une voiture électrique pollue autant qu’une voiture thermique est tellement ridicule…

Étude de L’agence européenne de l’environnement
https://www.eea.europa.eu/publications/electric-vehicles-from-life-cycle/download

Étude par le centre international de référence sur le cycle de vie des produits :

Reste à savoir si t’iras au bout et lire ce document ou si tu l’ignoreras pour continuer à penser que c’est ridicule pour te conforter à cette idée si simple et agréable que la voiture electrique c’est merveilleux et que c’est l’avenir.
Ces deux études sont sans ambiguité, la conclusion est la même: la voiture electrique est un non sens écologique. La voiture thermique c’est pas l’avenir donc la solution n’est pas encore là, tout simplement …
En attendant arrêtons de faire l’apologie d’une technologie sans avoir en tête les études scientifques sur leurs impacts, ça commence à fatiguer de voir de la fausse information partout.

Et puis voici un article avec une belle recherche de fond et sourcé:



Hello ! Donc Pour commencer j’ai lu en diagonale le rapport de l’EEA, d’abord parce qu’il est en anglais (que je comprends très bien mais qui me demande plus de concentration) et que je n’ai que moyennement que ça à faire (60 pages hors annexe mais rassure toi je prendrai soin de le lire intégralement, j’ai des congés dans 3 semaines :wink: ) Cependant je me suis attardé sur le résumé que je vais résumer à mon tour sans en dénaturer l’essence (haha) :

En gros, les véhicules électriques sont bien partis pour contribuer à réduire l’impacts sur le changement climatique et la qualité de l’air MAIS, il précise qu’il y a des points à améliorer :

(1) continuer à collecter des données pour les analyser
(2) revoir les politique de conception/recyclage des batteries (standardisation etc…)
(3) mieux prendre en compte les interactions entre le transport et l’apport énergétique (moins carboné idéalement)

Jusque là rien de neuf sous le soleil…

Ensuite j’ai parcouru rapidement aussi (désolé mais les rapports imbitables de 100 pages c’est pas mon truc) pour tomber sur une phrase :

À la lumière des résultats de la présente analyse, il est possible de conclure, en considérant le cycle de vie complet des deux types de véhicules étudiés, que le véhicule électrique représente un choix environnementalement préférable au véhicule conventionnel dans un contexte typique québécois, pour une distance parcourue de 150 000 km, à l’exception de la catégorie « Épuisement des ressources minérales. »

Bon déjà le domaine d’étude se limite au Québec donc ça ne prend pas en compte les différentes ressources des pays du monde (france = nucléaire et hydroelectrique, allemagne = charbon comme la chine), de plus, même si je n’ai pas tout lu, ça à l’air de prendre en compte le taux d’épuisement de ressources. Le véhicule thermique diminuerai de 25% le Tx d’épuisement de minéraux par rapport au véhicule électrique (ça parait cohérent) mais à contrario, le véhicule électrique diminuerai de 65% le Tx d’épuisement des énergies fossiles (mais j’ai peut être mal compris).

Tiens d’ailleurs au Quebec vous pouvez vous servir de vos voitures toute l’année? Je demande vraiment car je suis français et chez nous c’est le cas presque partout (sauf à paris ou tout est bloqué dès 1cm de neige XD > elle était facile, ne m’en veuillez pas^^) parce que du coup ce qui ressort des différents articles c’est qu’il faut l’utiliser à fond sa caisse (et pas à fond la caisse) pour qu’elle redevienne un peu « écoresponsable ».
Hors, perso je compte m’en servir toute l’année pour aller bosser et faire au moins 80km/jours et c’est toujours prévu de la recharger avec des panneaux solaire pour réduire l’emprunte carbone :wink:
Ha et j’oubliais, le rapport date de 2016, même si il conserve sa pertinence, je pense qu’en 4 ans les choses ont un poil évoluées.

Par contre j’ai lu complétement les articles de « reporterre.net », globalement ça dit peu ou prou la même chose mais en plus léger. Certaines parties étaient intéressante, d’autres continuaient d’enfoncer quelques faits établis mais par moment ils se contredisent dans la même phrase, ex :

Article 1 :

Entre 2010 et 2019, au moins 85 études de ce type ont été réalisées sur les véhicules électriques par des instituts de recherche divers [1] !

Elle en cite 85 mais n’en met qu’une en exemple?

Un point fait consensus : produire un véhicule électrique demande beaucoup plus d’énergie, et émet deux fois plus de gaz à effet de serre que de produire un véhicule thermique, du fait de la production de sa batterie et de sa motorisation [2].

Chez moi un consensus ça se traduit par tout le monde est d’accord, hors quand je vais au petit « 2 » je ne tombe pas sur une meta-analyse (< clic pour avoir la def wiki :slight_smile: ) mais sur un interview de 1 mec…

Conclusion : la Volkswagen électrique émet moins d’équivalent CO2 qu’une thermique, mais pas si sa batterie est produite en Chine (avec du charbon).

pour la petite anecdote, les chinois alimentent leurs centrales à charbon avec un navire… électrique! (j’aime leur sens de l’humour)

Bon en gros ils finissent par dire que la pollution est ailleurs (comme la vérité) et que la macronie fait du lobbying de ouf. Mais si tu es Québécois je comprend ta stupeur, c’est franco-francais en fait, on sort tout juste du lobbying « diesel » entamé dans les années 80 (c’est PSA qui était content que l’état taxe moins le diesel)

Article 2

Pour le coup j’ai trouvé celui-ci plus intéressant, dommage qu’ils ne compare pas à la production de pétrole et ses dérivés ainsi qu’à l’impacte environnement que cela implique :

Article 3

Ainsi, demain, imaginent leurs promoteurs, grâce à l’avènement des véhicules autonomes, les plateformes comme Uber pourront faire baisser le prix des courses en supprimant le coût du chauffeur, ce qui incitera tout un chacun à ne plus posséder de voiture personnelle. Il suffira d’en appeler une depuis son smartphone . On pourra également envoyer son véhicule autonome chercher ses voisins pour partir travailler en covoiturage grâce à une appli dédiée. Grâce à la généralisation de la 4G et de la 5G, les feux rouges, les panneaux et les routes communiqueront avec les voitures, qui pourront aussi s’échanger des informations, ce qui fluidifiera le trafic et rendra la conduite plus économe en énergie. Après cette révolution des véhicules connectés et autonomes favorisant l’autopartage, les problèmes inhérents aux véhicules électriques seront résolus par la main invisible de l’intelligence artificielle et des réseaux. Le chaos de la motorisation individuelle fera place à un ballet silencieux et ordonné.

Heu bah c’est pas ce que tous les articles nous disent qu’il faut faire cela depuis le début?
Donc je résume :

  • Covoiturage :+1:
  • Inciter à ne plus posséder de voiture personnelle :+1:
  • Fluidification du trafic et rendre la conduite plus économe :+1:
  • Problèmes inhérents aux véhicules électriques résolus :+1:

Je lis juste en dessous :

« Tout le monde est d’accord sur le fait que les véhicules autonomes seront très voraces en électricité »

Heuu… Oké ! Et là même pas de lien du tout vers un quelconque rapport (et je ne demande même plus la meta-analyse).

En dessous ça part sur la consommation du big data et vu la date de l’article (3 septembre 2020) je pense qu’elle a lu clubic^^ :

Ok là je me moque un peu facilement mais blague à part j’aime toujours demander aux auteurs de ces articles si ils sont capables de calculer eux même le rejet de Co2 de leur article sur la conso des datacenters (bizarrement je n’obtient jamais la réponse).

Bref tout ça pour dire que même si la voiture électrique n’est pas la solution miracle à tous nos problèmes, ce n’est pas non plus un non sens écologique. Tu y vas peut être un peu vite en besogne, je te cite :

Ces deux études sont sans ambiguité, la conclusion est la même: la voiture electrique est un non sens écologique. La voiture thermique c’est pas l’avenir donc la solution n’est pas encore là, tout simplement …

Du coup je me demande si toi même tu les a lus de manière attentive et/ou sans apriori.
Par contre ce qui commence à m’agacer c’est qu’on critique une techno à tord ou à raison, là n’est, encore une fois pas le débat comme je le disais plus haut :

Je ne reviendrai pas sur le débat de qui pollue le plus de la voiture elec ou diesel

Sans pour autant apporter de solution au problème… (et non la marche à pied ne résout pas tout)

Erratum :

  1. au début, juste après l’article de l’eea, je parle de l’article d’hydroquebec (je ne le cite pas)
  2. J’ai conclu que tu étais Québécois mais je me trompe peut être, mes excuses si c’est le cas^^
  3. J’allais oublier aussi mais si on omet la batterie, une voiture ne rejette pas 2x plus de Co2 à la fabrication puisque le châssis est commun avec une thermique (ex, les plateformes ecmp de chez psa) et un moteur électrique nécessite moins de matériaux et d’usinage qu’un moteur thermique, moteur qui est composé la plupart du temps d’aluminium de fonderie, élément cité dans les articles que tu mets en valeur comme élément polluant.

Tu n’as même pas lu ton étude !! Elle démontre l’opposé de ton « argumentaire »’:

Résumé de l’étude sur fabrication + durée de vie de 150.000km:

  • Santé humaine: électrique meilleur à hauteur de 29%
  • Qualité des écosystèmes: électrique meilleur à hauteur de 58%
  • Changement climatique: électrique meilleur à hauteur de 65% (!!)
  • Epuisement des ressources fossiles: électrique meilleur à hauteur de 65%
  • Epuisement des ressources minérales: thermique meilleur à hauteur de 25%

Pour te citer: « Reste à savoir si t’iras au bout et lire ce document ou si tu l’ignoreras pour continuer à penser que c’est ridicule pour te conforter à cette idée »

Pour les citer: " le véhicule électrique représente un choix environnementalement préférable au véhicule conventionnel"