Commentaires : Nintendo part en justice traquer les pirates de sa Switch

La société japonaise a déposé deux recours aux États-Unis pour faire cesser le piratage illégal des jeux de sa populaire console.

La team Xecuter n’annonce pas travailler sur un module… les modules ont été produit et ont déjà été expédiés dans le monde entier…

1 J'aime

Je me demande ce qu’il en est des projets opensource tel que; Atmosphere, ReiNX, Kosmos ou Hekate. Ils permettent le piratage même si ce n’est pas leur but premier.
Vu qu’ils sont toujours sur GitHub, j’imagine qu’il leur faut trouver d’autres raisons pour les enlever.

Et les emulateurs aussi ? Je pense à Yuzu

Toi ta rien compris…
YUZU sers pas à pirater la console Switch,c’est un émulateur pour pc donc 100% légal, tout comme des dizaines d 'émulateurs existants.
Yuzu permets en + d’augmenté les ventes de jeux Nintendo.

Si on pars dans votre délire, internet lui même est illégal. ( ceux qui pensent qu’un émulateur est illégal ).
Internet permets de pirater des sites/comptes/banque.
Internet permets d’arnarquer des gens.
Internet permets de telecharger des fichiers illégaux ( films musique, viol, jeux vidéo etc) beaucoup vont se reconnaitre…
Internet permets de voler des données
Internet permets d’acheté de la drogue, des armes , des médicaments illicites.
ect…
Dans ce cas, on ferme internet ??? C’est l’utilisation qui peut être illégal, pas le produit lui même.

Oui mais y a un hic là, la Team Vendent un Matos pour pirater la console, une nouvelle puce. Le matériel est acheté, donc on est propriétaire de la console, on en fait ce qu’on veut, la démonter trafiquer et souder ce que l’on veut.

C’est juste la modification logiciel qui est interdit, je ne vois pas pourquoi interdire la vente de la PUCE

Le modchipping est interprété différemment selon les législations, mais il ne faut pas se voiler la face, la plupart d’entre eux servent à nuire le marché des jeux-vidéo en rendant le « piratage » de jeux possible… Peut-être certains (users/dealers) se retranchent auprès des décisions de justice les plus favorables comme celle en Italie avec le modchipping de la PS2 en 2005…

Oula ! faut se calmer ! je n’ai jamais dit que les émulateurs étaient des outils pirates ! et ta tirade débile sur internet c’est du sophisme à deux balles…

Nintendo est reconnu pour être hyper agressif avec les « pirates » et portages sauvages d’ou mon interrogation sur les émulateurs :wink:

Ils feraient mieux de lutter contre les mecs qui vendent leur console à 600 euros …

1 J'aime