Commentaires : Neuralink : découvrez la dernière idée farfelue d'Elon Musk

Avec son entreprise Neuralink, fondée en 2016 avec Jared Birchall, actuel P.-D.G, Elon Musk veut introduire des puces dans le corps humain pour le connecter à l’ordinateur. Cette semaine, le chef d’entreprise a déclaré que le système permettrait notamment de diffuser de la musique directement dans le cerveau…

A quand les films en 3D ? Et sans lunettes en plus…

Il a simplement le pognon pour refaire toutes les idées qu’il a vu dans les films de SF.

4 J'aime

RAS, l’argent est pas trop mal dépensé, c’est une bonne prise de risque a la vue des débouchées potentielles, et ça a déjà produit quelques avancées technologiques il me semble (les cables & la chirurgie robotisée utilisée pour les implanter qui pourrait être généralisée à d’autres gadgets).

1 J'aime

Avec une backdoor pour le gouvernement US :upside_down_face:

8 J'aime

C’est juste du buzz médiatique … Musk adore qu’on parle de lui dans tous les médias. C’est comme son annonce en 2019 de l’homme sur Mars en 2024 avec son starship. Il adore faire le buzz et les médias adore ça car ça fait de l’audience, ils ont chacun besoin de l’autre

8 J'aime

Ce n’est ABSOLUMENT PAS farfelu.
Il y a deux marché actuellement en énorme expansion, le premier étant les affichages sans écrans (screenless displays), et l’interface neurale qui est, pour sa partie visuelle, un sous marché de celui si.
Beaucoup ne le réalisent pas, mais holographie, projection rétinienne et interface neurale grandissent exponentiellement dans le marché des screenless.

Les interfaces neurales elle sont en avancé constante, on sait déjà lire dans les pensé, envoyé des images, « visualiser » les rêves et envoyé des ordres, ça fait même une décennie que les premières expériences ont porté leur fruit.

Et c’est EXACTEMENT pour ce genre de technologie que on doit absolument TOUS, prendre TRÈS AU SÉRIEUX, le respect de la vie privé et ces intrusions ainsi que la collecte de données en tout genre qui n’as de cesse de prouvé par des nouveau scandals chaque semaines que c’est quelque chose de très largement abusé.
Même sans les interfaces neurales le respect de la vie privé est une chose primordiale
(Pour les Anglophones)



Mais avec les interfaces neurale, c’est au niveau supérieur d’inquiétude et d’attention qui est nécessaire !
Dans maximum 5 ans les premiers produits avec des interface neurales seront disponible, et un peux comme certaines technologies s’impose en tant que nécessité de nos jours, ça risque de devenir des standard utilisé partout, comme moyen d’authentification notamment, donc ce n’est pas aussi simple que du « je m’en fou, j’achèterais simplement pas ces produits » quand votre banque ou assurance exigera que vous l’utilisé pour ouvrir ou maintenir un compte, ou que la justice l’utilisera en tant que vrais détecteur de mensonges, etc.
11 J'aime

Ca ne fait pas rêver…

2 J'aime

T’emballes pas. Si c’est comme les puces, y’a que les doux dingues qui sont volontaires pour ce les faire implanter comme cobayes. Et m’étonnerait pas qu’on découvre que ces implants favorisent le développement de tumeurs et de cancers.

Supp

Sauf que ça c’est la méthode qu’à choisi Neuralink, on peux faire pareil sans implanté de puces, et même, c’est le futur de modifier le corp humain, incluant le cerveau.
Donc les possibilité et le danger pour la vie privé sont toujours autant valide.

@zoup01 Hmmm ?

un peut en avance sur sont temps mais allez savoir dans 100 ou 1000 ans ?

Toutes les idées sont pas toujours bonne mais le point commun elle sont pratiquement toujours d’inventeur ou de Milliardaires « farfelu » Rarement des politiques et jamais des Financiers

1 J'aime

Une chose qui est sûr sur se sujet.
C’est que Elon Musk est très en retard .
Le travaille a déjà commencé , il y a plus de 20 ans .
Bonne chance pour le rattrapage.

On se revoit en 2040

cyberpunk 2077

Cette recherche a été voulue par Musk pour doter l’humanité d’un moyen de contrer les IA il me semble au départ. Car s’il est vrai qu’une IA pourra aisément battre un humain dans presque tous les domaines d’ici quelques années, il lui sera beaucoup plus difficile de battre plusieurs cerveaux humains reliés entre eux par une interface.
Maintenant, je me méfie des conséquences à long terme car s’il s’avère que ce genre de dispositif augmente ne serait-ce que de 5% la productivité dans un travail, vous verrez que cela deviendra obligatoire … tout le monde trouvera ça normal rapidement. C’est comme vouloir se passer d’une messagerie par mail aujourd’hui, quelque soit le boulot que vous faites, c’est presqu’impossible de s’en passer.
Il me semble que Facebook travaille sur son équivalent, on sait où ils en sont ?

Espérons juste que nous ne deviendrons pas comme ça :

1 J'aime

On va devenir des Android (ou humanoïdes) j’espère ne pas vivre ce futur monde d’esclaves

La musique directe dans le cerveau ?

Je paierai l’implantation de cette puce pour mes voisins du dessous.

1 J'aime