Commentaires : Microsoft détaille ses initiatives tech en faveur des réfugiés

Selon les chiffres d’UN Refugee Agency, plus 70 millions de personnes sont réfugiées dans le monde. Convaincu que les objectifs de développement durable définis par l’ONU sont la voie à suivre, l’éditeur de Windows a mis en place en 2018 son programme , avec pour but de mettre l’IA au service de la protection des personnes déplacées et réfugiées.

Quesqui en ont a bander franchement…

Le niveau de cynisme est assez incroyable.
Les mecs sont parvenu à faire passer le trafic d’être humain, l’esclavagisme moderne par de l’humanisme.

Il y a 3 milliards de personne qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, cela ne s’arrêtera jamais. Et c’est tout au bénéfice des grandes entreprises.

TOUTEFOIS, si les sommes allouées aux migrants et aux réfugiés étaient allouées à développer leurs pays d’origine ça fait depuis longtemps qu’ils ne seraient plus dépendant des occidentaux.

Et ça, pour les mondialistes, cela seraient leur pire cauchemar. En effet, ils vivent de l’exploitation humaine que ce soit politiquent ou économiquement.

Tous ces gens de “gauche” qui font la moral sur le racisme sont aussi les premier à soutenir les guerres chez les autres. Garder l’Afrique dans la misère est vital pour leurs intérêts

1 J'aime

Le commentaire le plus intelligent qu’il m’ait été donné de lire sur le sujet depuis fort longtemps. Criant de vérité.

Contrairement aux idées reçues, les Africains émigrent peu hors de leur continent (15% des migrations; le reste migre à l’intérieur de l’Afrique). C’est moins que les Asiatiques ou les Latino-Américains. Et contrairement aux idées reçues encore, ce n’est pas la pauvreté en tant que telle qui fait émigrer. C’est le manque d’avenir, l’horizon bouché, la vie impossible. Les Africains émigreront encore plus hors de leur continent quand ils deviendront plus aisés; la classe moyenne émigrera vers l’occident. C’est déjà le cas: ce ne sont pas les plus pauvres qui émigrent, au contraire.

Non.

fort possible tout ca. Je pense qu’il doit y avoir de nombreuses raisons a ces migrations. Ceci étant, le raisonnement est parfois un peu contradictoire. si ceux qui émigrent sont la classe moyenne ça signifie qu’a un moment ou un autre ils s’'en sont sorti, qu’ils ont gagné de l’argent … donc au final pourquoi émigrer ? c’est aussi a eux de faire que leur pays ai un avenir.
En Occident ils ne nous servent pas a grand chose…Même le Dalai Lama a dit que l’Europe devait rester aux Européens … pour dire.
Je me suis toujours demandé comment ils faisaient pour arriver chez nous avec le pognon que ça leur coûte pour payer les passeurs… et je me demande, parmi de nombreuses autres raisons, si dans un certain nombre de cas ce n’est tout simplement pas un 'investissement" de la part de certaines familles qui se cotiserait pour envoyer un des leur en Europe en espérant qu’une fois la bas il leur renverrait de l’argent …

+1 tout est dit

ce n’est pas la pauvreté en tant que telle qui fait émigrer. C’est le manque d’avenir, l’horizon bouché, la vie impossible.

C’est trois point ne sont pas opposé à la pauvreté, ils sont liés.

ce ne sont pas les plus pauvres qui émigrent, au contraire.

Soyons sérieux, ce sont pas les plus riches non plus. Tous ceux qui possède du bon sens le constaterons, les immigrés qui arrivent ici sont en grande situation de précarité.
Pour être précis: ce ne sont MÊME pas les plus pauvres ,en effet, ceux qui ont les moyens d’immigrer.

Cela fait référence à la démonstration qu’a fait Roy Beck qui met en évidence que le système d’immigration actuel est autant pervers qu’inefficace: sur un an, Pour 1 personne que les occidentaux aideront à trouver du travail se loger etc, ce sont 100 nouvel autres qui arriverons sur la liste d’attente du coté des pays qui envoient des migrants. On vide la mer à la petite cuillère.
Sans compter que ce sont les éléments les plus aptes à construire leurs pays qui s’en vont.

Du reste étant donné que la “crise” migratoire est lié à la déstabilisation de la Libye et de la Syrie, n’ est ce pas un contre sens de penser que améliorer le niveau de vie des Africains les feraient immigrés encore plus. Dans les faits non.

Mais je pense comprend le sous entendu de la réponse “n’aidez pas l’Afrique sinon ils immigrons encore plus” c’est ça? étrange.

De toute façon même pour ceux qui auraient un problème avec la différence ethnique je suis certain d’une chose: un expatrié (déjà indépendant, avec un boulot + logement) cause moins de tension interethnique qu’un immigré ou réfugié(utilisation d’argent publique, demandeur d’emploi supplémentaire).

Encore une fois c’est dans l’intérêt de la majorité que de travailler à rendre les pays pauvre indépendants, non pas le contraire de manière cynique.

Le temps des migrations est revenu. Les migrations iront en s’amplifiant, qu’on le veuille ou non. L’homme est un animal migrateur. Et ces créations politico-culturelles que sont les États-nations (qui ont eu, et ont encore parfois leur utilité) n’y changeront rien. Les nations sont provisoires. L’instinct humain est éternel.

Ce sont surtout des anecdotes : a-t-on demandé ce qu’en pense les intéressés ? Non bien sûr, car ils diraient qu’ils préfèrent travailler ici à la place des fainéants de Français parce qu’être chômeur payé à ne rien faire est tellement plus honorable.

Quelques exceptions qui masquent la forêt de la réussite globale de la mondialisation avec ces pays régulièrement en guerre, non démocratiques où les droits fondamentaux sont bafoués, etc. Pas d’institutions pour garantir la propriété, pas de richesses créées, d’où pauvreté endémique, etc. (lire Why Nations Fail : The Origins of Power, Prosperity and Poverty).

Logics 101 fails.

Je ne vote pas, donc je ne suis pas responsable des actions/inactions ici ou ailleurs des politiques élus par d’autres. Je me contente de constater que les responsables d’ONG de ces pays reconnaissent que l’argent distribué par les occidentaux n’est une mauvaise solution.

Ce sont précisément ce qu’on appelle des marchés.

L’Inde a atteint cette année le 100% électrification. Les choses avancent.

Je n’excuse rien ni personne : simplement je suis réaliste et n’attend pas de miracle. Je note le paradoxe qui consiste à se plaindre à la fois du réfugié qui travaille chez nous pour se nourrir (mais est exploité, selon toi) et se plaindre aussi du cas de ceux qui restent au pays mais crèvent de faim. Bref se plaindre est le sport national : on se gargarise, on s’époumone, cela donne un vernis de respectabilité pour pas cher pendant un moment puis on reprend son train-train.

Tu parles de l’UE, de l’ONU, du FMI, de la banque mondiale, du GIEC, de tous ces organismes supranationaux dont les “responsables” ne sont pas élus et sont bien souvent des refuges à la parasitocratie nationale déchue ? Je suis d’accord.

Peut-être, peut-être pas.

Tu n’as pas démontré la relation de cause à effet dans ce qui ressemble plus à une position de principe anti-business qu’à une réflexion intellectuelle posée. Il est d’ailleurs plutôt rare qu’une entreprise (dont le but est de faire du profit à court, moyen et long termes) sabote sa clientèle, présente ou future…

Non, seulement que les choses s’améliorent globalement (avec certes des hauts et des bas selon les moments et les endroits).

On parle de “crise” de canicule dès que la température dépasse 22 °C. Permet-moi de rire de ta naïveté. De tous temps les politiciens ont été (et sont toujours) là pour inventer de fausses “crises” et proposer des solutions bidons afin de passer pour les nobles chevaliers indispensables qu’ils pensent être. Ils relaient leurs prétentions à l’aide des médias qu’ils subventionnent, histoire d’être convaincants. Inexplicablement certains crédules se laissent encore embobiner. :roll_eyes:

1/ nulle part il est déclaré (ou même réel) que ces personnes sont des esclaves (à >moins de dévoyer le sens du mot, ce dont les couineuses de service qui avec leur >humanisme Potemkine sont des habituées)

Quand de grande entreprise SNCF, La poste, sont condamnés concernant l’exploitation de sans papier, 13h par jour ,TOUS les jours du mois par exemple et sans aucun droit, de ton point de vue ce sont peut être des pratiques acceptables mais ces cas relèves de « traite d’êtres humains ». Il y a quelques jours encore un exploitant de vignes va être jugés pour ce motif au sujet de ses saisonniers.

2/ les taux de pauvreté et d’extrême pauvreté sont en chute libre depuis 40 ans >(voir https://slides.ourworldindata.org/world-poverty/#/declining-world->poverty->1820-2015-step2) et les grandes entreprises s’intéressent aux >gens qui ont de l’argent, pas aux pauvres, parce que leur but est de faire du >profit, pas la charité ;

Faut vite que tu ailles prévenir les milliers de personnes qui risques leur vies pour l’EU que la crise est résolu. ET qu’ils peuvent rester sur place.
Dans les faits Somalie, Soudan, Yemen, Congo, Mali régulièrement touchés par la famine, un graphique c’est beau, ça ne change pas la réalité pour certains.

Ton deuxième point n’a aucune pertinence. On ne parle ni d’actionnaires ni de clients, mais de salariés. Et de ce point de vue, plus il est vulnérable mieux cela est pour une entreprise. Car effectivement, oui, les entreprises c’est le profit qui intéresse une entreprise.

3/ les pays de ces individus sont des régimes corrompus : l’argent irait aux >politiciens corrompus ;

Quand je parle de travailler pour l’indépendance des pays d’Afrique et d’autres pays, l’arrêt de l’ingérence en fait aussi partie. Que ce soit historiquement, la vingtaine de présidents Africains assassinés, ou ceux renversés ailleurs, notamment en 1953 pour l’Iran à cause de la nationalisation du pétrole. C’est un peu facile de parler de dictature/corruption quand on est soit même responsable de la prise de pouvoir d’un Sassou Nguesso par exemple par ce qu’il sert nos intérêts.

4/ les PVD et pays pauvres NE VEULENT PAS de notre argent : ils veulent l’accès >à nos marchés

Oui et les aveugles ne veulent pas retrouver la vue. non sens.
Quelle marchés? Les compagnies occidental s’occupe déjà de faire sortir pour des centaine de milliards de $ de pétroles/diamant/or/uranium bauxite d’Afrique.
Et tu l’as dis toi même les pays pauvres on des dirigeants corrompu qui ne représentent ni les intérêt de leurs peuples ni de leurs pays. Et quand cela arrive, subitement il faut rétablir la démocratie.
Ils ont besoins de moyens et de leur indépendance politique pour que ça marche.

C’est quand même drôle qu’un Rappeur Akon arrive en quelques années à donner le courant à des villages en Afrique avec des moyens limités, quand les ONG et les partis politiques “respectables” au pouvoir qui nous font la moral sur le sort des migrants en sont incapables avec tous l’argent publique dont ils disposent.
Depuis 40 ans ils ont , comme toi, toujours une bonne excuse.

5/ “mondialistes” ? Quesako ?
6/ “exploitation humaine” : ah ! un marxiste pur jus,

On pourrait aussi les appeler les anti-nations ou en tous cas ceux qui travaillent à un monde sans frontière pour leur propres intérêts.
Les étiquettes franchement ça m’importe assez peu. ce que je met évidence c’est le cynisme de la démarche. pour revenir à l’article.

Les entreprises, prétendent que l’aide qu’ils apportent est motivés par la moral alors qu’ils ne s’agit que de renforcer leurs propres intérêts au détriment de la majorité.

Ce que tu essaies de me dire ne contredit pas ce point essentiel. Au mieux qu’actuellement les choses vont bien et dans le bon sens? Permet moi d’en douter on parle bien de “crise” migratoire. Et cela fait l’affaire de beaucoup de monde.

Ce sont surtout des anecdotes : a-t-on demandé ce qu’en pense les intéressés ? Non bien sûr, car ils diraient qu’ils préfèrent travailler ici à la place des fainéants de Français parce qu’être chômeur payé à ne rien faire est tellement plus honorable.

Pas besoin d’être très perspicace pour deviner qu’ils auraient préférés trouver un boulot convenable chez eux, plutôt que de risquer leurs vies pour venir en EU pour se faire exploiter.
Du reste quand une plainte est déposé, et que l’entreprise est condamné, cela laisse peut de place à l’interprétation.

Quelques exceptions qui masquent la forêt de la réussite globale de la mondialisation avec ces pays régulièrement en guerre, non démocratiques où les droits fondamentaux sont bafoués, etc. Pas d’institutions pour garantir la propriété, pas de richesses créées, d’où pauvreté endémique, etc

1% qui possède 99% des richesse. c’est une réussit certes, ça dépend pour qui. Certainement pas pour la majorité. si tu est du coté des 1% je comprend que tu défende ce système. Ca va être factuellement difficile de faire croire qu’il est moral, juste, est bénéficie à la majorité. Mais encore une fois, pour la minorité qui en profite, tenter de le présenter comme cela afin qu’il ne soit pas remis en cause c’est compréhensif.

Logics 101 fails.

Voyons voir:

les grandes entreprises s’intéressent aux gens qui ont de l’argent, pas aux pauvres, parce que leur but est de faire du profit, pas la charité ;"

Logic fail? est ce que tu as déjà bossé, ou été en position de postuler pour un boulot? apparemment non. A quel moment tu parles de l’argent que tu as sur ton compte durant un entretien? aucun.

Rappeler une évidence ,le fait qu’une entreprise est intéressé par l’argent et cherche donc à diminuer les couts de productions, au détriment des salariés, si tu vois pas la logique avec l’exploitation des migrants je peux pas faire mieux.

Je ne vote pas, donc je ne suis pas responsable des actions/inactions ici ou ailleurs des politiques élus par d’autres. Je me contente de constater que les responsables d’ONG de ces pays reconnaissent que l’argent distribué par les occidentaux n’est une mauvaise solution.

Ceux qui bénéficient d’un trafic reconnaissent que c’est une bonne solution, tu m’étonnes. ça fait 40 ans que ça ne marche pas.

Ce sont précisément ce qu’on appelle des marchés .

SI ce sont les occidentaux qui contrôlent les bénéfices de ces marchés(Areva Total notamment au Mali), il n’y pas donc pas marchés, ils n’ont pas le controles sur leurs économies . Donc encore une fois prétendre que ces pays n’ont pas besoins d’argent. ça va être difficile à faire croire.

L’Inde a atteint cette année le 100% électrification. Les choses avancent.

Rapport avec ce que je met en évidence? Tu prétends que les ONG sont efficaces, je prend un exemple qui montre qu’une personne avec moins de moyen fait mieux et tu me parles de l’Inde. Un contre feux simpliste.Toi tu n’est pas ici pour échange.

Je n’excuse rien ni personne : simplement je suis réaliste et n’attend pas de miracle. Je note le paradoxe qui consiste à se plaindre à la fois du réfugié qui travaille chez nous pour se nourrir (mais est exploité, selon toi) et se plaindre aussi du cas de ceux qui restent au pays mais crèvent de faim. Bref se plaindre est le sport national : on se gargarise, on s’époumone, cela donne un vernis de respectabilité pour pas cher pendant un moment puis on reprend son train-train.

Il y a aucun paradox, J’attaque la démarche des grandes entreprises, politiques qui sont des pompiers pyromanes. C’est assez simple.

Tu n’as pas démontré la relation de cause à effet dans ce qui ressemble plus à une position de principe anti-business qu’à une réflexion intellectuelle posée. Il est d’ailleurs plutôt rare qu’une entreprise (dont le but est de faire du profit à court, moyen et long termes) sabote sa clientèle, présente ou future…

J’ai besoin de démontrer qu’il y a un problème d’équilibre lorsqu’un pays qui sort pour des milliards d’euros d’or, bauxite, uranium sous contrôle occidental subit dans le même temps régulièrement des famines(Mali)? Vraiment? pour toi c’est logique la?

On parle de “crise” de canicule dès que la température dépasse 22 °C. Permetmoi de rire de ta naïveté. De tous temps les politiciens ont été (et sont toujours) là pour inventer de fausses “crises” et proposer des solutions bidons afin de passer pour les nobles chevaliers indispensables qu’ils pensent être. Ils relaient leurs prétentions à l’aide des médias qu’ils subventionnent, histoire d’être convaincants. Inexplicablement certains crédules se laissent encore embobiner.

Je peut d’accorder que la crise est artificiel est entretenu. Maintenant dire qu’elle n’existe pas, même sans vivre sur Paris, c’est une posture de déni. Il semble qu’ imposer tes idées est pris le pas sur le fait de rester crédible. il ne se passe pas 1 semaine sans qu’un incident, conflit lié aux migrants. Arriver à prétendre que tu ne verrais pas la crise…un peu de sérieux.

Mais encore une fois ça dépend de quelle côté en se place, il est certain que pour les entreprises c’est le jackpot.
Financer avec de l’argent publique la demande d’emploi en important des travailleurs à bas cout.Ils ne peuvent pas rêver mieux.