Commentaires : Mate 30 : Huawei prêt à installer les Google Apps "en une nuit" si les sanctions étaient levées

Huawei lançait hier les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro : deux smartphones de dernière génération, dont la sortie européenne est malheureusement suspendue au bon vouloir de Washington.

1 J'aime

à la veille d’une guerre mondiale…

La nécessité absolue d’une alternative aux monopoles américains pour une liberté de choix…

…Mais certainement pas pour devenir soumis à une dictature chinoise !

Non seulement vous êtes soumis depuis des décennies à la “démocratie” mais vous en êtes devenus masochistes.
A ce sujet lire ce qu’en disait votre Céline…

Android n’a absolument aucun intéret sans les application google.

Ils seraient intelligent, ils mettraient une vraie distro Linux. Parce que ça ouvre l’usage à de vrais logiciels complets.

Tout le monde se plaint de la domination se google, mais personne ne veut prendre le risque de tester des solutions alternatives et d’en construire patiement la popularité et l’adéquation technique.

Après des années de “voie de la facilité” est venu le temps du “retour du gros baton”.

Il serait temps de relancer la compétition des systèmes d’exploitation. Par exemple on pourrait créer une taxe sur les appareils munis d’un OS considéré comme largement majoritaire.

Ca se voit que vous n’avez jamais vécu dans une dictature.

Vous ne réalisez pas la chance que vous avez d’etre né en démocratie.

Je vis en France, au Mali et en Chine.
Quel est le sens que tu donnes aux mots “démocratie” et “dictature”?

Quand on peut changer de pays, c’est que par définition on ne fait pas partie de ceux qui souffrent de la dictature.

Et oui Huawei fait de l’ombre à la pomme, la secte d’Apple, Trump est complètement à la ramasse, en attendant j’ai pris le Huawei P30 Pro il est excellent y compris les photos

Donc les millions de chinois qui voyagent et vivent en dehors de la Chine sont des réfugiés politique ou des espions envoyé par la dictature chinoise?
Je note également que tu ne réponds pas à la question…