Commentaires : M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

À cause d’une attaque informatique déclenchée samedi dernier, vraisemblablement un ransomware, le groupe M6 a demandé à tous ses salariés de ne pas se servir de leur ordinateur. L’entreprise se félicite néanmoins de l’absence de répercussions sur ses antennes TV et radio.

Bon courage à eux. Clubic, faites gaffe à vous hein!!!

4 J'aime

Clubic n’a plus aucun lien avec M6 depuis plus d’un an ^^

3 J'aime

@Blackalf Je le sais bien. On en a parlé samedi en plus.
C’est juste que je leur dit de ne pas se faire avoir aussi. Je pense que plus aucune boîte n’est à l’abri maintenant.
Si l’article avait été sur France 2, je leur aurait écrit la même chose :wink:.

4 J'aime

Clair que la sécurité c’est chaud…
Samedi, j’ai d’ailleurs donné quelques conseils d’hurbanisme en ce sens au staff Clubic. Mais ca reste quand même un travail de fond qu’il ne faut jamais lâcher.

1 J'aime

Ah,
Les joies de travailler sur Windows, quand les entreprises vont se rendre compte que c’est le plus mauvais des choix !

Est-ce que si toutes les entreprises passent à Linux, cela ne deviendra pas le plus mauvais des choix car les pirates se focaliseront dessus à la place de Windows? C’est une vrai question car je ne connais pas du tout assez Linux (même si j’aimerai commencer à me former dessus).

4 J'aime

il n’y a pas que l’os il y a tout les softs develloppé au cours du temps plus les softs pros,… et ca tourne pas sur linux.
Un jour quand linux aura 1 ou 2 distrib fiable avec un vrai développement, la on vera.
La seul ou j’ai pas eu de probleme materiel est mint et kde neon, et 2 ou 3 autres. Bref toujours des bugs, des soft kde qu’on a pas sur gnome etc… Wine qui marche pas si bien que ca

2 J'aime

J’aurais bien aimé rencontrer certains membres et collègues (pour Juju c’est fait, il est passé en Belgique récemment), mais j’habite à 650 kms de Lyon ^^

Linux, ça ne protège pas des ransomware. Les données peuvent être cryptées aussi bien que sous Windows. Les attaques sont juste moins fréquentes, c’est tout.

3 J'aime

Les attaques sont souvent du social ingineering, donc le système d’exploitation n’a absolument rien à voir la dedans. Une arnaque “du président” relativement en vogue dans les grosses boites n’utilise l’informatique que comme canal de collecte et de diffusions d’information…

2 J'aime

Probablement. Cependant la structure ouverte permet plus facilement de la détection de failles mais surtout de la correction rapide. Donc il y a un petit avantage de ce coté là.
Se “former” sur Linux, c’est relativement facile. En tant qu’utilisateur, il y a des distributions relativement proches de Windows et tous les softs de base sont soit les mêmes (Firefox ou Chrome) soit très proches (Libre Office) des version Windows. Pour l’administration système, les principes de base restent les mêmes mais effectivement il faut plus d’investissement.
Il est très facile d’installer une machine virtuelle, de faire un multi boot et encore plus une clé USB bootable pour tester.

2 J'aime

Je suis sur mint depuis plus d’un avec avec un dual boot w10. Mais je ne reste très basique dans l’utilisation. J’aimerai aller plus loin mais ça demande du temps :blush:.

Ben peu importe l’OS, mal configuré et mal utilisé, c’est dangereux (et c’es tvrai qu’il y a une question de ciblage, linux est plus sur aussi parcequ’il n’a pas l’interêt des gens qui font ce type d’attaque…

Tout dépends de ton usage et de tes attentes. Etant joueur, Linux, c’est même pas la peine (les assassins creed, gta, elder scroll,mon gamain, c’est plutot ARK, , bref, plutot du mondes ouverts, et bien sur celui que je pratique le plus, Flight Simulator, donc Linux, bye bye). La MAO pareil, sur Linux, j’ai euh beaucoup de soucis d’instabilité, donc retour à Windows. Reste la bureautique, Libreoffice à ce qu’il faut mais à mon gout, je le trouve vraiment trop moche, et j’ai passé l’age de passer des heures à chercher des looks sympas, j’veux du beau et stable de suite sans mettre de main dans le cambouis.
Le soucis de ce genr ed’attaque de toutes façons c’est encore et toujorus le sgens qui font n’importe quoi. Suffit d’un dans la boite qui ouvre une piece jointe à la noix et c’est parti pour le bordel (surtout que c’est jamais bien mis à jour, pas bien protégé, le budget informatique étant souvent le parent pauvre (jusqu’a ce que tout s’écroule, bref, bien fait)

1 J'aime

Linux est fiable, plus de 90% des serveurs web fonctionnent sous Linux. Les pirates pourraient se focaliser dessus car cela représente un nombre colossal de cibles, mais ils ne le font pas. Windows est une véritable passoire, tant le nombre de failles bouchées est impressionnantes. On en parle peu de ces failles, mais quand il y a une seule sur Linux et MacOS c’est un scandale !

3 J'aime

Avec les MAC, il est même possible de pirater le clavier indépendamment de l’OS afin de collecter les mots de passe, N° de CB, etc. Ce n’est pas possible de réellement sécuriser quoi que ce soit, c’est juste possible de compliquer le travail des pirates.

1 J'aime

Oui mais il est bien plus complexe de pirater un système UNIX, n’importe quel Hacker le confirmera.
Il y a même des hackers qui se sont spécialisés sur iOS, car une découverte de faille sur ce système est bien plus lucrative que sur Android qui est aussi une passoire.
Mais aucun système ne permet de garantir une sécurité totale, mais certains le garantisse plus que d’autres, personne ne peut le contredire ?

1 J'aime

Oui et non, les smartphones android sont du Linux, et des pirates trouvent toujours des moyens de s’y attaquer avec un certain succès

La principale faille, c’est l’utilisateur et tant qu’il y aura des gens peu dégourdis avec de l’informatique entre les mains, il y aura des piratages quel que soit l’OS ^^

1 J'aime

En effet, les utilisateurs lambdas diront : Pourquoi mettre à jour, mon téléphone fonctionne bien sans !
La culture « informatique » manque cruellement à notre société et peux parfois conduire à des situations critiques.
On voit des messages de la sécurité routière à la télévision, mais on devrait aussi diffuser des messages de sécurité numérique pour sensibiliser les usagers.

1 J'aime