Commentaires : L'US Army va tester l'usage des satellites de SpaceX

L’armée de terre américaine veut tirer profit du haut débit fourni par la constellation Starlink pour ses opérations.

Quelle surprise…!

5 J'aimes

En quoi est-ce une surprise ?
L’armée a signé un contrat de 3 ans pour tester une nouvelle technologie différente de celles qu’ils utilisent actuellement.
C’est pas comme s’ils avaient signé un contrat définitif.

C’était ironique.
Il était évident dès le départ que si le gouvernement US laisse faire ce genre de déploiement par des entreprises privées ce n’est pas sans raison. Il était évident que l’armée serait intéressée.

2 J'aimes

L’espace est étroitement surveillé par l’armée, qui surveille les trajectoires des différents satellites. La seule chose qui m’étonne c’est l’absence de réaction des autres armées dans le monde, dont la France … Je ne vois pas d’excuse pour l’absence de concertation mondiale sur cet envoi massif de satellites dans notre ciel … vu la quantité ça s’apparente plus à une invasion américaine de l’espace par une entreprise qu’à une utilisation « normale » supportable, ça devrait être une des priorités de l’ONU surtout que ces envois ont des conséquences irréparables. Je vois mal l’armée française passer un contrat avec SpaceX donc pourquoi rien n’est dit ?

2 J'aimes

Bien d’accord cela devrait être du bon sens mais encore une fois avec les ricains l’Europe n’a juste qu’a la fermer comme de bons vassaux.

Ce sont des satellites civiles chargé de répartir Internet autour de la Terre. Tout le monde peut consulter le cahier des charges. Ce ne sont pas des satellites militaires Top Secret.
La couverture commence à peine à être déployée.
Cela intéressera peut-être d’autres armées qui attendent qu’un plus grand nombres de satellites soient déployés pour voir. Mais comme c’est américain, ils se méfient peut-être aussi de l’espionnage de nos « amis américains ».

1 J'aime