Commentaires : L'Union européenne investit dans le développement de batteries sans cobalt

Plus tôt dans l’année, l’Union européenne a lancé le projet COBRA (CObalt-free Batteries for FutuRe Automotive Applications), qui vise à développer une nouvelle génération de batteries pour voitures électriques. Ce projet vient de recevoir une nouvelle dotation de 11,8 millions d’euros.

Où y’a-t-il du cobalt dans les batteries ? Je connais les batteries au lithium, utilisées dans les produits technologiques (ordis portables, téléphones, voitures électriques…) de pointe.

Il y a aussi les batteries au plomb (voitures classiques, locomotives…) au nickel (NiCd interdites depuis des lustres, NiMh), mais aucune trace de cobalt.

En gros, ils ne se mouillent pas dans les commissions de l’UE ! Ils feraient mieux de trouver des alternatives au lithium !

Du cobalt il y en a dans les batteries lithium-ion :

1 J'aime

L’électrode positive est en général composée de dioxyde de cobalt, d’où la quantité relativement importante utilisée. C’est curieux que tu ne le saches pas si tu t’y connais un peu, je ne suis absolument pas un spécialiste, j’aime juste comprendre comment fonctionnent les choses et je le sais…

6 J'aime

Tout ça pour faire quoi? Pour lutter contre la production de CO2 ?

Il faudrait qu’ils arrêtent de nous prendre pour des idiots, le CO2 est bon pour la planète, c’est bon pour les plantes, c’est leur nourriture! Plus de CO2, ça veux dire des forêts qui poussent plus vite! Pour ceux qui ne le savent pas en horticulture sous serres on peux utiliser du CO2 pour accélérer la croissance des plantes.

L’UE sait surtout que si le continent européen est un grand pourvoyeur potentiel de lithium, (surtout au portugal, Serbie et France) nous avons zéro cobalt et donc nous pouvons nous créer une nouvelle dépendance.

S’affranchir du Cobalt c’est à terme retrouver une indépendance minière continentale.

1 J'aime

Néanmoins, Wikipédia nous renseigne :

On retrouve le cobalt dans divers alliages, tels que :

  • Les super-alliages réfractaires résistants à la corrosion, pour certaines pièces de réacteurs ou les turbines à gaz.
  • Les alliages résistants à la corrosion, comme les stellites.
  • Les aciers rapides (pour la réalisation des outils de coupe)
  • Alliage prothèse dentaire (couronne par exemple)
  • Les aimants et médias d’enregistrement magnétique, les aimants pour haut-parleurs.

D’où mon inquiétude. Alors qu’on ne trouve le Lithium que dans certains pays… On pense même à le remplacer par d’autres éléments (sodium, par exemple) moins rares.
Par exemple : https://www.clubic.com/technologies-d-avenir/actualite-787840-batteries-sodium-remplacer-lithium.html

Le cobalt est un produit rare et cher et dépendant principalement d’un fournisseur: la République du Congo, qui n’est pas un modèle de stabilité. Donc tous les industriels cherchent des solutions alternatives (pas que ceux des batteries). En plus, ça fait de la bonne pub écolo: comme la plupart des extractions de minerai, ça pollue un max et c’est dangereux…
Le lithium est plus commun, même si pour le moment les producteurs à grosse échelle sont assez rare, le problème se pose moins. Et en plus, les alternatives sont plus compliquées à trouver…

Visiblement t’y connais rien :rofl: