Commentaires : L'UE uniformise les applications de type "Stop-Covid", mais la version française sera incompatible

Les applications nationales fonctionneront bientôt au-delà de leur pays d’émission. La solution française défendue par le gouvernement ne devrait pas, elle, faire partie de la liste des outils compatibles.

1 J'aime

encore une exception française !? décidement

Encore quelque chose de prévisible dès le départ mais on va surement entendre nos politiques clamer que c’est ce qu’il fallait faire et qu’ils ont eu raison de la faire. C’est aussi pour ça qu’on les aime…

1 J'aime

Encore une fois, une magnifique démonstration de la nullité du fonctionnement de l’UE.

Pourquoi il n’y a pas eu une seule appli pour toute l’UE. Plus simple, moins cher, sûrement parcequ’ils ne se sont pas entendu comme d’hab. moi je moi je…

1 J'aime

Et dire qu’on vit avec une monnaie issue de cette union… Pas étonnant de l’avoir dans l’os niveau pouvoir d’achat, je parle d’achat de première nécessité. Prix x7 en moyenne vs salaire à peine x2 depuis l’Euro. Et après on nous demande d’être cool, on nous tire vers le bas depuis 20 ans mais faut rester Zen wé wé.

1 J'aime

De base, l’UE n’est pas compétente en matière de santé, ce sont les Etats membres qui ont la pleine compétence.
C’est ce que sous-entend cette phrase : « Avec le soutien de la Commission, les États ont pu se mettre d’accord […] », l’UE essaye d’harmoniser, mais ne peut se substituer aux Etats membres en la matière.

3 J'aime

Ah les français…Nous sommes beaux à vouloir faire toujours le contraire. J’aime cet esprit rebelle :smiley: malheureusement ce coup-ci je ne suis pas sûr que ce soit efficace. Ne donnons pas de leçons sur l’UE et vivre ensemble si c’est pour faire l’inverse.

1 J'aime

C’est pourtant ce qu’on demandé les français: garder le contrôle sur l’application et les données, sans passer par les interfaces systèmes de Google et Apple. La seule solution était alors une solution « sur mesure ».
Rien n’empêche techniquement maintenant de faire une compatibilité avec les autres systèmes mais ça va couter cher et on va perdre les avantages de base…
C’est un grand classique français aussi.

1 J'aime

x7?? A part le logement (et encore pas sur), qu’est-ce qui a augmenté comme ça?

Mais arretes de faire des trucs useless… que de temps et d’energies perdus.

Celle là j’aurai pas osé la faire^^ mais bon plus c’est gros …

Moi j’ai lu que c’était x20 pour les prix alors que les salaires n’avaient pas bougé, que le taux de pauvreté avait bondi de 300% et qu’on allait fabriquer à nouveau des Trabant parce que les européens ne pourraient pas se payer d’autres modèles.

2 J'aime

Pour le logement cela dépend de la ville, pour Paris, on passe de 3000 frs pour un studio au moment de l’arrivée de l’euro, à 1000 euros pour arrondir et pour un équivalent (7000 frs en gros) ce qui fait un coef de 2.3, la baguette était à 3/4 frs et elle est à 1 euros donc x2 en gros (sur une moyenne) mais pas si loin de 1999 c’était à 1 frs… pour pâte, beurre, lait, sucre, farine, etc ( produit nécessité) c’est souvent x5 voir x10 sans parler de la viande ou des fruits et légumes.

Le smic en 1999 était de 941 euros, il est à 1521, soit 1.6 de coef, largement en dessous de toute façon peu importe le domaine. Toutes les hausses ont vraiment commencé en 1997/1998, certainement pour nous préparer à la mise en boite de l’Euro.

Le rapport avec l’article ? cette bouffonnade qu’est l’Euro. C’est très facile de critiquer mais franchement ils donnent un peu trop souvent le bâton, chacun fait son truc de son côté qui coûte de l’argent et il faut un budget supplémentaire pour que tous s’accordent ensuite…

@cirdan très drôle, non vraiment j’en reviens pas de ce talent de comique.

Mais qui est ce on dans « ne donnons pas », mais qui fait ça ?

Je pensais que toi aussi tu plaisantais :wink:

Bha non malheureusement :wink:

Ha oui … mais des Trabant électriques :grin::grin::grin:on sera a la pointe du progrès :grin::grin:

1 J'aime

Bah non justement…je rappelle tout de même que lorsque les italiens ont demandé de l’aide … personne ne les a aidé a part les russes et chinois. Quand la France a fait des propositions pour essayer de soulager les pays les plus touchés… certains pays n’ont pas hésité a demander des contreparties notamment aux Italiens justement… Donc sur ce coup là … rien n’était moins sur. Et ne parlons pas bien sûr des allemands qui devaient développer conjointement avec la France l’application et notamment le fameux protocole Robert et qui finalement a changé son fusil d’épaule en cours de route…Bref c’est un joyeux bordel…:shushing_face::shushing_face: mais au moins il y a une application c’est déjà ça…

2 J'aime

Si jamais un jour l’Allemagne décide de partie de l’union Européenne, pour de valables raisons economiques à leur avantage, l’europe économique éclaterai comme un verre sous le doux chant de la castafiore.

Et on pourra gentiment repartir sur nos antagonismes angleterre france allemagne

Un choix maladroit qui ne défend en rien les droits des français et concentre toujours plus d’information dans les mains de l’état. Une décision volontariste de la CNIL pourrait permettre de passer à un système décentralisé en quelques semaines, n’en déplaise à MR O qui a démontré ses limites.