Commentaires : L'humain bien responsable d'une intensification des épisodes de canicule

Le 28 juin dernier, un record de chaleur a été battu. À Gallargues-le-Montueux, dans le Gard, une température de 45,9 °C a été enregistrée. C’est la plus haute température jamais enregistrée en France métropolitaine, et la plus haute température jamais enregistrée pour un mois de juin en Europe.

de 5 à 100 fois. Quelle précision !
M’enfin bon, une “étude” qui part du résultat pour trouver des données qui le corrobore, c’est pas très scientifique, c’est même la méthode habituellement employé par les “complotistes”.

4 J'aime

Pfff encore la faute des gilets jaunes avec leur diesel, non seulement ils sont responsables de la fermeture de milliers de commerces dans les grandes villes et même en province mais à cause d’eux on a chaud en été maintenant, heureusement il y a les vaillants défenseurs de la planète (bobo-écolo) qui sont là pour éradiquer cette menace, grâce à eux d’ici peu on pourra remettre nos polaires en été.

6 J'aime

C’est toi qui n’a strictement rien compris aiw démarches scientifiques…

Juste cette news a elle toute seule avec tous les serveurs par laquelle elle a transité, les telephones, pc et tablette qui la consulte et toutes les personnes qui ont contribué à nous sortir ça plus TOUTE la pub totalement inutile qu’on a manger ne servant qu’à faire toujours plus de beurre, ça augmente de combien de degré le réchauffement climatique ?

2 J'aime

Une démarche scientifique, on prends des données et on élabore des hypothèses qui peuvent les expliquer, on ne fait pas l’inverse.
“On trouve ce que l’on cherche” comme on dit chez nous.

2 J'aime

L’étude (consultable ici en entier) tire des conclusions dont certaines sont particulièrement inquiétantes. « Un tel événement ne devrait se produire qu’une fois tous les 30 ans en moyenne ».

Inquiétant ? Même sans clim, ça se supporte très bien.

Donc pour la prochaine fois, je ne suis pas inquiet.

Si toutefois on ne meurt pas de l’écolo-fascisme entre temps.

2 J'aime

Sérieusement … Les CV des Français corédacteurs de cet article montrent qu’ils sont membres du GIEC

Dans les années 1970 Thatcher était en difficulté à cause des mineurs britanniques qui menaient de fortes grèves générant des coupures d’électricités. Elle voulait pousser le nucléaire. En 1979, à Genève, se tient la première Conférence mondiale sur le climat. Alors que la crainte dans ces années-là était celle d’un refroidissement planétaire, il est déclaré que le dioxyde de carbone(CO2) émis par les activités humaines pourrait réchauffer la planète et avoir de graves conséquences. Très opportuniste, Margaret Thatcher s’empare de cette idée pour faire la promotion de l’énergie nucléaire. La France déjà très engagée dans le nucléaire appuie cette ligne politique.

Le GIEC (Groupe Intergouvernemental – donc sous influence politique - sur l’Evolution du Climat) fut créé en 1988 à la demande du G7 (G20 aujourd’hui) sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher et tout faire pour prouver la véracité de ce réchauffement climatique anthropique. Dans ses statuts, rédigés par l’UNEP (United Nations Environment Program), il est demandé au GIEC de travailler sur le Réchauffement Climatique Anthropique (RCA) :

« Évaluer sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation ». Donc, avant même que le GIEC n’ait commencé ses travaux, on fait l’hypothèse : il y a réchauffement ET il est anthropique

Tout le monde n’est pas d’accord avec les thèses alarmistes du GIEC :
https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_réchauffement_climatique

Et même les conclusions à tirer des propres rapports du GIEC portent à confusion :

2 J'aime

En réalité cette petite canicule due à une remontée d’Afrique est une aubaine pour les gourous réchauffistes. Ils vont pouvoir nous pousser encore une petite taxe ou une petite contrainte en douceur, le pigeon va gober.

3 J'aime

Une autre publication https://www.longdom.org/open-access/trends-in-extreme-weather-events-since-1900--an-enduring-conundrum-for-wise-policy-advice-2167-0587-1000155.pdf qui dit " is widely promulgated and believed that human-caused global warming comes with increases in both theintensity and frequency of extreme weather events. A survey of official weather sites and the scientific literatureprovides strong evidence that the first half of the 20th century had more extreme weather than the second half,when anthropogenic global warming is claimed to have been mainly responsible for observed climate change. Thedisconnect between real-world historical data on the 100 years’ time scale and the current predictions provides areal conundrum when any engineer tries to make a professional assessment of the real future value of anyinfrastructure project which aims to mitigate or adapt to climate change. What is the appropriate basis on which tomake judgements when theory and data are in such disagreement"

Donc Monsieur CLUBIC il faudrait éviter de publier ce type de news qui n’a rien à voir avec l’info et qui est contestable.

Tu as du voir en première et en terminale il me semble les statistiques et plus précisément les courbes de Gauss. On ne donne en général pas une probabilité brute mais un intervalle à 95%. Je n’ai pas lu l’étude mais je pense que c’est de cela que l’"on parle.
Sinon, il ne faut pas se laisser abusé par les tournures de l’article qui semblent effectivement indiquer que le problème a été pris à l’envers.

1 J'aime

Pas besoin d’écolos, les canicules vont éradiquer toutes seules les gilets jaunes et leur 90% de retraités :wink:

2 J'aime

le réchauffement climatique sera automatiquement corrigé dans qq milliers d’années, on entre dans une ère de glaciation : https://www.notre-planete.info/actualites/3284-prochaine_ere_glaciaire
–>[]

bien manifestement tu ne sais pas comment fonctionne une étude, donc c’est l’inverse tu élabores des hypothèses, souvent par un ressenti global, une idée. Tu mets en place un protocole, tu récoltes des données qui infirment ou confirment les hypothèses. Et tu tires tes conclusions en conséquence.

1 J'aime

Depuis ton Nord peut être, depuis le Sud, non. Les températures ont enfin baissé en PACA et on revit.

a mon avis ce document n’aurait pas dû sortir en été qq jours après ces températures cela a un peu l’effet inverse par rapport à l’objectif affiché, c’est au mieux maladroit.

en +, c’est un phénomène global ce réchauffement, dans une petite zone locale comme la France l’effet sera plus ou moins violent au final alors qq petits pics sur 30ans vraiment méchant?

mais si jusqu’à là tout va bien, faudra t’il s’inquiéter que quand l’eau du robinet sera, au pif, 40X plus chère? (appro en camion d’usine de dessalement sur les côtes) et que nos centrales nucléaires s’arrêteront toutes en été car fleuves trop chaud ou débit trop minable? (pas possible de chauffer encore plus le fleuve ou de balancer leurs effluents chimiques dedans)
ma génération sera surement assez tranquille, la suivante (2000) peut être un peu moins, mais celle qui arrive va peut être voir + de changement que souhaité

1 J'aime

Les preuves du réchauffement climatique et de son intensification son devant nous. Tenter de décrédibiliser le GIEC n’a aucun sens. L’Homme est responsable et doit faire évoluer ses pratiques en profondeur, quitte à changer radicalement de mode de vie. Plus on le fait tôt, moins profond sera le choc. Le fait qu’il existe toujours des climatosceptiques m’inquiète au plus haut point.

2 J'aime

“Le fait qu’il existe toujours des climatosceptiques m’inquiète au plus haut point.”

C’est normal, tout régime fasciste s’inquiètera toujours des opinions divergentes.

Moi ce qui m’inquiète c’est plutôt le nombre de gens pret à tout sacrifier après avoir écouter quelques pastèques.

Mais vous avez raison, il faut vite donner les pleins pouvoir a Sainte Greta et à Alexandria Occasional Cortex qui sont investie d’une mission quasi-divine pour réguler et à terme supprimer les libertée individuelles…heu pardon, je voulais dire lutter avec acharnement contre le mechante rechauffage climatique.

Posez vous a question pourquoi toutes les propositions des gentils écolos et autres rechauffistes (AOC, ELLV, Sainte Greta etc…) reviennent à chaque fois vers le marxisme… Quand vous aurez compris pourquoi, vous aurez tout compris à la véritable ambition de ces guerriers de rechauffage

3 J'aime

Oui, comme ça tu écarte les données qui ne colle pas à ton idée (car là on ne parle pas de vérifier des hypothèse mais bien d’une confirmer une seule décrétée comme vérité absolue et péremptoire). Ca c’est une étude façon groupe pharmaceutique (et j’y travaille, je sais de quoi je parle). Ca n’a d’étude scientifique que le nom. Ce n’est pas parceque c’est fait comme ça que c’est comme ça que ça doit être fait. Je ne conteste pas le résultat, je conteste la méthode pour y arriver.
Ils nous matraquent tellement la dessus depuis quelques semaines (normal c’est l’été donc ils peuvent y aller à fond sur le “voyez il fait trop chaud”, belle manipulation) qu’ils donnent l’impression d’avoir peur qu’on ne croient pas à leur bobard. Ca en devient louche autant de bourrage de crâne. En fait, j’étais bien convaincu avant et le suis de moins en moins face au lobbying et au business que c’est devenu, et de voir comment, si on ne va pas dans le sens du vent (ce qui est le destin d’une feuille morte comme disait le philosophe), on a l’impression d’être en plein Maccarthysme.

2 J'aime

Il faut laisser parler les climato-sceptiques. Comme tous ceux qui donnent dans le parti pris (et donc se nourrissent presque exclusivement des nouvelles de leur camp), ils sont impossibles à convaincre. Merci Clubic pour cette nouvelle, je l’aurais raté sans vous.

Les climato-sceptiques sont surtout nombreux aux Etats-Unis, où les lobbies industriels protègent leurs intérêts en finançant, entre autres, les campagnes électorales légalement. En France, nous sommes plutôt bouffés par le lobby médical (et aussi agroalimentaire). Résultat, on surconsomme nos médicaments dans la plus grande joie et naïveté.

1 J'aime