Commentaires : Les Tesla peuvent désormais lire les panneaux de limitation de vitesse

Tesla a commencé à déployer la mise à jour 2020.36 de son logiciel de conduite autonome, permettant la lecture des panneaux de limitation de vitesse entre autres nouveautés.

1 J'aime

Pas sur d’avoir compris, la voiture accélère toute seule à la vitesse autorisé ? Ou bien c’est juste l’affichage sur l’écran ? Si c’est le premier cas j’espère que personne ne va s’amuser à déplacer ou poser des faux panneaux :confused:

1 J'aime

Et donc ça vaut un article ? N’importe quelle peugeot ou renault de 2017 lit les panneaux de vitesse. Et attention, grand suspense : la lecture se fait grâce à des… caméras.

12 J'aimes

Ben oui, mais ce n’est pas TESLA :roll_eyes:

Sans_Plot
j’espère que personne ne va s’amuser à déplacer ou poser des faux panneaux

Pour le coup même un humain peut être plus ou moins dupé suivant la qualité !

4 J'aimes

et donc, … l’auto pilot était autorisé sur autoroute sans pouvoir lire aucune limitation de vitesse irl, … hallucinant.

5 J'aimes

Effectivement, mais j’imaginais le cas ou, la Tesla est en auto pilote, en ville, et elle voit un panneau 130 (Exemple tiré par les cheveux). La ou un humain peut avoir du bon sens, la voiture pourrait potentiellement lire bêtement le panneau.

1 J'aime

Ma Ford Fiesta le fait également, pas besoin de claquer 50 K € pour avoir une voiture capable de le faire.^^

Bienvenue dans le futur Tesla…

2 J'aimes

Il faut lire l’article avant de commenter :

« En d’autres termes, auparavant, les informations de vitesse étaient transmise au logiciel du véhicule via le GPS et sa cartographie ; les limitations de vitesse en zone de travaux n’étaient alors pas toujours indiquées. »

2 J'aimes

C’est quand même bizarre, mes 3 dernières voitures (NON-Tesla) en 6 ans avaient la possibilité de lire les panneaux de vitesse avec la caméra derrière le rétroviseur et de l’afficher dans l’affichage tête-haute du pare-brise.
Là, je pige pas le « retard » de Tesla…

1 J'aime

Je pense que la « lenteur » de Tesla pour ajouter cette option vient du fait que la lecture des limitations couplé à l’autopilot se doit d’être quasi parfaite. Imaginez une erreur de lecture 130 au lieu de 110 sous autopilot, qui est en tord encore une fois ? Je pense qu’ils voulaient être sûr à 99% que la lecture des limitations fonctionnaient parfaitement avant de la déployer.

2 J'aimes

Le « bon sens », ce n’est dans ce cas que de la logique.
La voiture « sait » ou elle se trouve, elle a une référence de limitation par le GPS, elle analyse l’environnement et roule a une vitesse adaptée. Il n’y a pas de raison pour qu’elle roule à tombeau ouvert en ville.

2 J'aimes

Effectivement, j’avais pas vu ça sous cet angle

1 J'aime

Tous les sites y vont de leur article sur cette lecture des panneaux qui existe sur les voitures européennes moyen de gamme depuis 5 ans (et plus). Quelle révolution !

3 J'aimes

Il est dit nul part que c’est une révolution >.>

Non, mais on a le droit de souligner l’énorme retard de Tesla dans une fonctionnalité basique… ce que l’article n’indique pas.
Pour une entreprise se vantant de pouvoir très prochainement « offrir » la conduite autonome, c’est même surréaliste.

Peut-être que la fonctionnalité n’est pas assez importante, et ils se sont donc intéressé à d’autres aspect en priorité avant ça, tout simplement. Après, je donne simplement mon avis, je dis peut-etre de la m**

lire… un bien grand mot pour des caméras…

@Paul_Hewson, J’ai un 3008 avec tous les gadgets et elle ne lit pas les panneaux ! Comme indiqué dans l’article c’est une donnée qui vient du GPS et qui par conséquent n’est pas fiable. D’ailleurs chez Peugeot et consors, la vitesse de la voiture ne s’adapte pas automatiquement à la vitesse limite sans action manuelle. C’est un véritable manque particulièrement avec un régulateur adaptatif.

1 J'aime

Etes vous certain que ce sont les panneaux qui sont lus ou bien une info en provenance du GPS?