Commentaires : Les data centers ne seraient pas les gouffres énergétiques que l'on pensait

Une étude publiée vendredi 28 février dans le magazine Science contredit des estimations concernant la consommation énergétique des data centers. Ces centres ne seraient pas aussi gourmands en énergie que ce qui a été estimé récemment.

Cet argument est ridicule. De l’énergie renouvelable, ça reste de l’énergie. Donc de l’énergie qui ne peut pas être utilisée autre chose. Donc une augmentation globale de la consommation d’énergie mondiale.

4 J'aime

Une étude financée par qui ? Amazon, Google et Microsoft ?
Mais quand allez vous cesser d’être naïfs à ce point ?

4 J'aime

On devrait plutôt écrire alors : « Des data centers moins sales ».

Pour le reste, je ne vois pas en quoi l’argument serait ridicule. C’est une information parmi d’autres. Dire que l’énergie créée aurait pu être allouée à autre chose n’est pas non plus correct. Sans ses data centers, Microsoft, Google et consort n’auraient sans doute pas investi dans des énergies renouvelables (ou moins polluantes). Donc cette énergie n’aurait pas existé et n’aurait donc pas pu être allouée à autre chose.

7 J'aime

On parle aussi de gains d’efficacité, à savoir les technologies de production de GPU /CPU qui évoluent (finesse de gravure pour de meilleurs performances, les améliorations des alimentations de serveurs: on trouve des blocs avec des effifcacités qui dépassent les 95% de rendement, des carte mères mieux conçues moins energivores et idem pour les supports de stockage surtout si on tend vers le SSD. Chacun isolé c’est pas un gain énorme mais si on compare une station (un rack) d’il y a 5 ou 10 ans à une de nos jours, ca commence à parler.
Coupler à une consommation énergétique « verte » on ne peut certes pas quantifier le gain mais on peut parler de progrès quand même.
Depuis plusieurs années quel que soit le composants de l’ordinateur, il y a de l’exigence quant à son efficacité énergétique, c’est devenu un argument commercial incontournable.

4 J'aime

Ce n’est pas aussi simple, l’énergie « renouvelable » est un peu plus chère, donc en acceptant de payer plus pour la même quantité d’énergie, cela favorise le développement d’énergies « vertes ».
Mais il y a d’autres éléments à mettre dans la balance, comme la finesse de gravure des processeurs, l’amélioration des systèmes de dissipation de chaleur et de refroidissement (avec des radiateurs plus performants ou du watercooling directement dans le die des processeurs), le cloud computing qui permet de n’allumer que les serveurs dont on a besoin en fonction de la charge, etc.

Edit : je me suis fait semi-griller par @genzow69 ahah =D

On ne parle pas seulement de la provenance de l’énergie, mais aussi d’une meilleure efficacité énergétique. Je reconnais que j’ai mis les initiatives vertes en avant, mais ce n’est pas le seul point qui ait été pris en compte dans l’étude.

1 J'aime

:wink:
Tu vas plus loin car je ne parlais que du matériel mais effectivement il y a aussi beaucoup d’optimisation logicielle rendue possible par la maturité des OS, la variété et le développement constant des languages de programmations et j’en passe.

Peut-être, mais peut-être pas. Je ne saurais être aussi catégorique que vous. L’idéal serait d’avoir des preuves tangibles de ce que vous avancez. Aussi, dans le doute…

Ces bons chiffres proviennent aussi de l’implantation de datacenters dans les pays froids comme Google qui investit des centaines de millions dans des datacenter en Finlande https://www.zdnet.fr/actualites/datacenter-en-finlande-google-investit-450-millions-d-euros-de-plus-39795295.htm Et il y en a d’autres. La climatisation de ces pièces représente une fraction importante du coût en énergie générés par ces concentrations de serveurs.

1 J'aime

Le gouvernement français à travers son agence environnementale n’a-t-il pas conseillé que les gens téléchargent une bonne fois pour toute plutôt que de consommer en streaming ?

Le visionnage de vidéos par internet en quantité et qualité toujours croissante n’a-t-il pas déjà dépassé l’impact écologique de l’aviation mondiale ?

Bref, je suis moyennement convaincu par cet article :stuck_out_tongue:

De plus il faudrait également défalquer toute l’énergie que l’on aurait dépensé autrement si nous n’avions pas les datacenters pour nous informer. Grace à eux on évite la plupart de nos déplacements beaucoup plus consommateurs en énergie qu’une simple consultation par internet, par exemple.
Je fais de nombreuses réunions en audio-vidéo-conférence grâce à ces machines qui évitent ainsi pour les différents participants de faire jusqu’à des centaines de Km en voiture pour se rendre à ces réunions.
Contester leur consommation électrique m’apparait ridicule, de plus ces machines qui sont plusieurs millions de fois plus performantes que l’IBM-650 que j’utilisais dans les années 60 consomment des millions de fois moins d’énergie…. c’est donc encore plus ridicule.

4 J'aime

C’est faux, énergies renouvelables sont bien moins cher que l’énergie classique de nos centrales nucléaires : https://www.batirama.com/article/26939-photovoltaique-comwatt-est-pret-pour-l-autoconsommation-collective.html

L’argument ne tient pas : Streaming ou téléchargement revient au même si on ne regarde pas plusieurs fois le même film.

1 J'aime

BetaGamma : le simple fait d’aller sur le lien de l’article, lire l’abstract, rechercher les noms des chercheurs et lire leurs CV te montrera qu’ils n’ont aucun lien direct avec les GAFAM et que ce genre d’étude est un peu leur boulot.
Donc parole de GAFAM, non. Par contre, de ta part, parole sans même faire la moindre démarche de recherche, oui.

2 J'aime

Une question me taraude à chaque fois que l’on parle de l’énergie (quelle que soit sa provenance) consommée par les data centers : quelle est l’énergie (et son évolution) consommée par l’ensemble des clients de ces data centers (nos machines professionnelles ou privées, téléphones ou ordinateurs) ?

Effectivement avec ce genre de logique il faudrait exterminer a minima la moitié de la population ça limiterait la surconsommation des ressources de la planète :rofl::rofl::rofl:

Et tu fais quoi de Google stadia, Shadow PC et autres truc qui essayent de vendre en stream ce que tu peux avoir en vrai ? Des gens qui réécoutent en boucle les mêmes musiques en stream au lieu de les télécharger une fois pour toute ? Des enfants qui aiment trop un film Netflix et veulent le revoir 50 fois de suite ?

Ça ne change rien les équipements tournent H24 peut importe qu il s agisse de téléchargement ou de steaming. Par exemple un switch 48 port consomme 33 watts peu importe qu il soit utilisé ou pas.

1 J'aime

+1. La source de l’article dit :

according to a paper published today in the journal Science

Donc étude publiée dans une revue scientifique sérieuse après peer-review. Entre ça et un commentateur sur Clubic, je sais à qui je fais plus confiance :innocent:

1 J'aime