Commentaires : Les Chinois autour de la Lune avant les Américains?

Le retard du programme habité américain avec son lanceur super-lourd SLS et sa capsule Orion, laissent peut-être l’opportunité à la Chine de faire un véritable coup de Trafalgar en lançant une mission habitée autour de la Lune.

N’oublions pas que la Chine a un rythme de lancement de vol habité très lent, environ un vol habité tous les deux ans, ils sont très prudent dans leurs avancés. Et envoyer un e sonde sur la Lune c’est bien différent et plus simple qu’une capsule. Et la dernière chose que la Chine voudrait pour son image et sa propagande c’est perdre un équipage en se lancant trop hativement vers la lune sans expérience, car pour le moment leur expérience est malgré tout très limité en vol habité, d’autant que le vol lunaire est plus complexe que le vol orbital.
Et puis meme si la Chine battait les USA pour ce retour vers la lune, il n’en demeurera pas moins que les premiers à avoir été sur la lune restera pour tous les américains, et c’est ce que l’histoire reteindra, donc je doute que les chinois se risqueront dans cette course. ils iront c’est certains mais surement pas dans le contexte d’une course contre les américains.
Une nouvelle capsule nécessite également de nombreux vols, et comme tu le dis, coté lanceur lourd ils sont encore en difficulté. Donc, non je doute très fortement que la Chine batte les américains.

1 J'aime

Le rythme des lancements habités chinois va drastiquement augmenter dans les années à venir avec leur station de grande envergure Tiangong-3 (qui s’appellera peut-être Tiangong, ou Tianhe). Pour le reste, nous sommes assez d’accord, mais le fait pour la Chine d’être la première autour de la Lune, même si ce n’est qu’en comptant les 50 dernières années, ce serait significatif (et c’est peut-être aux USA que ça aurait le plus d’impact).
La Chine a tendance à faire des missions uniquement lorsque c’est nécessaire, surtout dans leur programme habité.

1 J'aime

jusqu’à lors la Chine n’a jamais été dans la course ou la compétition, elle avance à son rythme pour ses besoins de propagande interne. Effectivement il y a leur nouvelle station TG3 qui arrive et cela monopolisera justement une bonne partie de ses vols habités et rien ne dit que ceux ci augmenteront fortement car c’est déja ce que tout le monde disait apres le premier vol habité chinois.

A ceci près que TG3 est censée être habitée de façon permanente ou semi-permanente ! La Chine n’avait pas auparavant de quoi faire des missions longues. Il faut rappeler qu’ils ont à peine mis au point et testé leur véhicule ravitailleur autonome.

ils avaient pourtant l’occasion de s’entrainer avec TG2 qui est resté 2 ans en orbite, pourtant ils n’y ont fait qu’un seul vol habité de 30j et un seul ravitaillement. S’ils étaient pressé ils auraient multiplié les missions pour acquérir une expérience et améliorer des choses.

PS: c’est agréable de pouvoir débattre avec l’auteur de l’article, trop souvent sur Clubic les auteurs publient et abandonnent le sujet et ne participent pas aux commentaires. Bravo Eric pour la qualité de tes articles et le suivi avec les lecteurs

2 J'aime

C’est avec plaisir, ici ou sur twitter.

Pas d’argument supplémentaire ici, je me suis toujours demandé pourquoi il n’y avait pas eu de Shenzhou supplémentaire sur TG2. Et maintenant c’est un peu tard ^^

2 J'aime

Ce mot propagande me gêne…
Course à l’espace : propagande.
Nouvelle route de la soie : propagande.
Jeux Olympiques : propagande.


Peut être que les Chinois cherchent juste à se faire une place dans le monde, économiquement et culturellement ?
Comme le font les Etats Unis en bref…
D’autant plus que les Chinois à l’international semblent plus fonctionner sur la base de deals gagnant/gagnant, alors que les Etat Unis semblent plus dans une logique de domination de l’autre.

9 J'aime

Autour de la lune… mais ça sert a quoi ça ?
Qui se souvient seulement du nom des membres d’équipage d’Apollo8 ou même de la date du vol ?
L’important, c’est de se poser sur la lune. Ne faire que tourner autour n’est qu’une des NOMBREUSES étapes qui permettent de s’y poser.
L’injection Lunaire, c’est quelque chose de simple : il suffit de mettre a feu au bon moment au bon endroit lors d’une orbite terrestre. C’est bête comme choux.
Une mise en orbite terrestre (Dv de presque 9km/s a cause du drag aero et perte par gravité + la circularisation) c’est carrément plus complexe, en comparaison, qu’une injection lunaire (un simple burn prograde de 3.5 km/s au bon moment…)

S’y poser donc… et les landers, ils sont où ?
Que ce soit chez les chinois ou les américains, où sont donc les landers ??
Le bon journalisme astronautique, ça consiste a s’intéresser aux trucs cachés sous le tapis de la communication des agences spatiales, donc, dans ce cadre, à ça : au lander, qui est de TRÈS loin l’outil le plus critique d’une mission lunaire.

On s’en moque totalement, absolument et complètement de celui qui va faire le premier un nouveau tour de lune, ce qui est la seule chose importante, c’est de savoir qui va s’y poser de nouveau en premier.
Et la bouffonnerie américaine qui consiste à tenter de faire croire qu’un lander, dont rien n’a encore commencé, sera pleinement opérationnel avant 5 ans, sans donner aucune autre information, c’est gobé tout cru, sans le moindre commentaire, par une presse qui ne sait jamais repérer ce qui est vraiment important dans le processus de conquête spatiale habitée.
Seul compte la poudre aux yeux, le hype, l’annonce.
Encore un exemple avec cet article : tempête dans un verre d’eau, aucune question vraiment intéressante, simplement du réchauffé de communication d’agence spatiale.

Commencez donc par dire atterrisseur et on pourra discuter de la valeur de votre journalisme astronautique.

Merci de nous signaler qu’il est en effet beaucoup plus difficile de se poser sur la Lune que d’orbiter autour, c’est effectivement très vrai mais ça n’est pas le sujet de cet article. Cet article n’a de plus pas valeur à remettre en cause ou non l’objectif de poser des américains sur la Lune en 2024 (puisque ça n’est pas le sujet), chose qui sera effectivement particulièrement difficile, voire impossible à tenir en terme calendaire.

N’oubliez pas de me signaler de quel communiqué d’agence spatiale mon article est réchauffé !

2 J'aime

Tiens,mon message à été supprimé.
Je disais qu’ici il est de bon ton de dénigrer et d’insulter les chinois (car il est bien connu que les chinois sont méchants et mauvais de nature ).
Ici un exemple parmi tant d’autres https://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/virus-hacker-piratage/piratage-informatique/actualite-870973-cyberattaques-airbus-hackers-ciblent-traitants.html#commentaires

1 J'aime

Je vais marquer le calendrier d’une étoile. Fulmlmetal qui prend parti (indirectement) pour SpaceX!

3 J'aime

Ma foi, ce n’est pas moi qui supprime vos messages :-p
Mais mon article ne dénigre ni n’insulte les chinois de quelque manière que ce soit, bien au contraire leurs avancées régulières et impressionnantes dans le domaine spatial méritent d’être soulignées. Il n’y a pas de “ligne éditoriale” qui viserait à casser du chinois.

Ca c’est ton esprit tordu (ou mauvaise foi si tu préfères) qui te le fait croire.
Décidemment, meme quand on ne parle pas de SpaceX, tu trouves le moyen de ramener tout à eux ou Elon Musk. Typique d’un fanboy. T’as vraiment une obsession maladive sur SpaceX

1 J'aime