Commentaires : L'enseigne GameStop licencie 120 employés, dont la moitié de la rédaction de Game Informer

La descente aux enfers continue pour GameStop. L’enseigne américaine spécialisée dans la vente de jeux vidéo est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs à cause d’une vague de licenciements. Ce n’est pas tout, car une filiale emblématique de l’entreprise est également touchée.

Business is business… Les poches des actionnaires ne se remplissent pas assez alors on vide celles des employés…

1 J'aime

En même temps le business des jeux vidéos en boutique s’éteint progressivement. Comment veux-tu garder tous les employés ?

4 J'aime

Et c’est pas tout… la filiale européen… Micromania est dans la ligne de mire.

A ce niveau là, c’est plu une question d’actionnaires avec dividende mais actionnaires qui récupèrent leurs billes.

1 J'aime

Je suis fan de jeu vidéo et je n’ai jamais mis les pieds dans ce genre de boutique essentiellement accès jeu console, ils s’imaginaient pouvoir perdurer en n’améliorant pas leur concept et en se limitant à la vente ? Je me demande comment micro mania peut encore survivre, il faut approfondir et diversifier ses activités, pas besoin de sortir de grande école de commerce pour le comprendre…