Commentaires : Le Sony WH-1000XM4 fuite via Walmart, dévoilant de nouvelles fonctionnalités

Casque à réduction de bruit extrêmement attendu - si ce n’est le plus attendu de l’année avec l’hypothétique Airpods Studio de Apple - le WH-1000Xm4 a sans doute pris un peu de retard suite à la pandémie mondiale.

1 J'aime

J’espère surtout que cette absence de codecs Qualcomm est fausse.
Le LDAC est un chouette codec, mais encore relativement peu répandu, plus consommateur et pas toujours très stable.

Le XM3 avait justement ce gros point fort d’être complètement tout terrain, en supportant SBC/AAC/AptX/AptX HD/LDAC, ce qui permet d’avoir toujours le meilleur codec disponible quelque soit l’appareil.

Si avec le XM4 on se retrouve rétrogradé en SBC ou AAC dès qu’un appareil ne supporte pas le LDAC, je trouve que ça fait un peu mal.

3 J'aime

Je me souviens d’avoir lu un papier, mais il y a lontemps, à propos de l’upscaling. C’était à propos de la chaîne HIFI Sony CMT-SX7B.
Il fallait que le fichier mp3 soit >256kbits pour que cela fonctionne.

En effet, la non prise en charge de l’AptX serait une perte majeure. Rien que le fait que beaucoup d’utilisateurs ne jurent par ce codec avec des commentaires style « no AptX no buy ». Et les SoC Tier 1 Qualcomm ou Samsung Exynos prennent généralement en charge au minimum le profil standard, à défaut d’AptX HD…

Cet algorithme, ici propulsé par l’intelligence artificielle Edge-AI de Sony Music, permettra d’upscaler la musique en reconnaissant les instruments

Tout comme les effets sur les PMPs d’il y a 10 ans qui promettaient restaurer les pertes liées à la compression à basse bitrate.
SRS WOW, DSEE HX et BBE étaient cool pour l’époque, aujourd’hui c’est l’IA, mais au final ce sont tous des algorithmes.
/wetblanket

Marketinguement parlant ce sera peut-être une erreur pour quelques utilisateurs oui, en pratique Qualcomm a bien réussit son coup en faisant passer ses deux codecs pour des indispensables. Un utilisateur qui veut de la qualité passera par du LDAC soit, c’est un des rares codecs concurrençant une qualité CD, mais l’AptX n’est jamais qu’une sorte d’entre deux pas spécialement supérieur à l’AAC (mise à part pour l’argumentaire « on est plus moderne » erroné ) et moins optimisé niveau batterie. L’une des petites escroqueries de CSR/Qualcomm reste, avec l’AptX et l’AptX HD, de s’amuser avec le DSP pour égaliser différemment ses deux codecs afin de les faire sonner plus brillants et plus spectaculaires que les autres. En pratique rien d’incroyable.