Commentaires : L'adoption de Firefox en chute de 85 % (page 2)

J’ai utilisé Firefox pendant de nombreuses années jusqu’au jour où le système des extensions a été revu. Plus aucune extension qui modifiait le core du système n’était possible et je suis donc passé à Chrome. Pourquoi rester avec un explorateur qui possède moins d’extensions que Chrome et qui était moins performant ? L’ancien système d’extension de Firefox était extraordinaire, et il n’existait aucun browser qui permettait autant de fonctionnalités, grâce à elles.

5 J'aime

Mozilla aurait mieux fait de rester concentré sur Firefox et Thunderbird, plutot que de s’éparpiller à essayer un peu de tout et dilapider leurs ressources…

5 J'aime

Disparition de plein d’extensions sur Firefox Mobile… Dont l’indispensable « I don’t care about cookies ».

Vraiment un tir dans le pied…

3 J'aime

Et oui la vie continue d’autres acteurs se font une place comme Vivaldi ou Brave.
Firefox était une belle aventure.

Oui, les commentaires sur le PlayStore sont éloquents, comme les réponses automatisées et inutiles de Firefox… Ils sont bien mal barrés.

(Version Android, la version PC est encore acceptable, mais dégénère lentement d’éparpillages inutiles. Je m’ennuis des extensions comme Lazarus.)

1 J'aime

La tristesse ! J’espere que Firefox ne disparaitra pas ! Pas envie d’etre restreint à utiliser google chrome ou « chredge »

4 J'aime

La logique c’est que techniquement Firefox est supérieur en terme de performance et de stabilité. Le fait d’utiliser un compte Google sur d’autres services de la boîte sont deux choses distinctes selon moi. Tout comme tu es capable d’utiliser une boîte mail Outlook sur mobile, utiliser Office sur un Chromebook ou encore utiliser Gmail sur MacOS. La dissociation logiciel/service et système d’exploitation est importante surtout quand ces services sont des services web et donc par essence multiplateformes.

Forcément abus de position dominante, c’est exactement la même chose que pour IE pendant une certaine période…

3 J'aime

D’ailleurs le gros + de Firefox est la possibilité de supprimer les données lors de la fermeture du navigateur (recherche, cookies…).
Sur Chrome ça n’existe pas et Edge je ne sais pas.

tu peux l’appeler Edge, c’est son nom …

C’est dispo depuis IE6 cette option :wink:

1 J'aime

A ma connaissance Lockwise n’est pas abandonné.

Mais il est vrai que Firefox s’est beaucoup trop dispersé.
Quant au navigateur il est devenu de plus en plus lourd oubliant le paradigme de départ : un navigateur léger auquel on ajoute les fonctions qui nous intéresse par le biais des plug-ins.

C’est cette légèreté qui, à l’époque, a balayé Netscape.

L’idée peut-être d’abandonner le navigateur au profit de service payant est débile :

  • déjà ils ont oublié ce qu’est une fondation.
  • ensuite, déjà qu’avec le navigateur servant de produit d’appel vers ces services payant, ça ne fonctionne pas terrible. Sans le navigateur, je vous en parle même pas.

C’est triste et un peu inquiétant, car du coup le moteur de google va devenir le quasi seul moteur.
Déjà que Google a peu tendance à dicter ce que doit être le web, s’il n’y a plus qu’eux, le W3C peut mettre la clé sous la porte.

1 J'aime

Comme je disais, à chacun sa logique, dans la mienne si MS répondait à toutes mes attentes en terme de service, j’utiliserai surement leur navigateur car je préfère donner le moins de matière possible à toutes ces grosses boites informatique, dans le sens aux moins de sociétés différentes possible. En même temps tout donner qu’à une seule c’est aussi donner trop d’importance donc du coup pour schématiser, MS pour l’OS et Google pour l’utilisation que j’en fait sur internet, c’est un bon équilibre selon ma logique, et derrière ça en évitant de trop cumuler chez d’autres. Après chacun sa vision du truc.

Pour cela il existe waterfox classic qui accepte toutes les extensions et qui est pas mal du tout…

Il y a un peu plus de cinq ans, j’ai décidé de me dégoogliser un maximum. Jusqu’à récemment, Gmail était mon adresse mail secondaire. Je l’ai remplacé par Tutanota, avec abonnement (j’utilise déjà ProtonMail, avec abonnement, comme adresse mail principale). Sur Android, j’ai supprimé ou désactivé toutes les applications de Google que je pouvais (Drive, Agenda, Livres, Chrome, GBoard, Messages, Notes Keep, Photos, ect…), en les remplaçant par des alternatives lorsque c’était nécessaire, soit libre de droit, soit payantes [ouais, acheter des applications ne me posent pas de souci]. Je n’utilise pas Google comme moteur de recherche et j’utilise Firefox sur PC et Android.

Pour revenir à Firefox, je le trouve remarquable sur PC. Modulables avec une tonne de modules complémentaires et paramétrable à souhait sans prise de tête, il fait très bien ce que j’attends d’un navigateur Internet. Je n’ai jamais prêté une importance particulière au moteur de rendu. Firefox utilise aujourd’hui Quantum, hier c’était Gecko. C’est du transparent pour moi. Quand à sa consommation de mémoire, je n’ai jamais rien senti de particulier.
En revanche, sur Android, c’est poussif… J’observe surtout une lenteur qui me donne de l’urticaire. Et, bien que je l’ai désactivé, je n’ai pas apprécié l’option cochée par défaut qui envoie mes données d’utilisation à Leanplum. Ca fait tâche pour un navigateur libre de droit.

Je ne sais pas ce qu’il adviendra de Firefox. Il y a une très grande communauté derrière ce navigateur donc même si Mozilla l’abandonnait, disparaîtrait-il corps et âmes ? Ce qui est certain, c’est que faire face à Google est mission impossible. Ce dernier installe par défaut ses applications sur Android et l’utilisateur lambda s’en contente. Ce qui fait que ces utilisateurs se mettent à utiliser Chrome également sur PC, sans compter que lors de certaines installations de gratuiciels, Chrome est proposé par défaut dans l’installation.

J’ai essayé Brave et, si Firefox venait à disparaître, je me dirigerais vers ce navigateur Internet. Il est prometteur et lui aussi répond à mon cahier des charges d’un navigateur Internet, bien que tout ne soit pas si clair que ça. Un navigateur libre de droit qui rémunère des éditeurs de contenus web, ca me semble antinomique. Les BAT ont-ils leurs places dans du libre de droit ? Mais, ce qui est certain, c’est que Brave est lui aussi en train de bouffer Firefox.

1 J'aime

J’utilise Chrome en général mais ça m’attriste. Je vais peut-être y passer pour l’occasion.

Je serai triste de voir disparaitre Firefox, j’en faisais la promo partout autour de moi…

Et puis les choses ont changé, tout a évolué. Je surfe aujourd’hui avec 3 browsers :
-Vivaldi, qui est devenu mon navigateur internet par défaut. Très rapide, plein d’options, une compatibilité à 100% avec tous les sites

-Firefox version Quantum : je l’utilise de moins en moins, voire quasiment plus du tout ces derniers temps. Beaucoup de choix (abandon des extensions en XUL, suppression de certaines fonctionnalités pour des raisons incohérences, comme le champ « description » des bookmarks qui était très utile à certaines d’entre nous) contestés, et un développement assez chaotique (certaines nouvelles extensions utiles sautent à chaque version).

-Firefox 52 ESR…Oui, je devrais avoir honte, mais c’est actuellement la version ultime de ce que je demande d’un navigateur, avec de nombreuses extensions qui ne nécessitent pas de logiciels tierces à rajouter (dû aux restrictions des webextensions), une personnalisation ultra-poussée, la possibilité de mettre les mains dans le cambouis pour une expérience plus poussée, etc.

Je fais tout mon possible pour ne plus en avoir qu’un principal (et un de secours) afin de ne plus avoir à jongler, mais cela demande du temps, pas mal de tests d’extensions qui ne sont plus vraiment mises à jour ou totalement obsolètes. Bref, plus ça va, et plus j’ai mal pour Mozilla et ses décisions qui l’envoient droit dans le mur. A la place de se calquer sur des modèles similaires qu’ils ne rattraperont jamais (difficile de rattraper Chrome, surtout en prenant les mauvaises décisions), ils feraient bien de revoir leur copie. Je pense pas qu’ils vont remonter la pente de sitôt.

Pour Android, il existe Firefox et même Firefox Focus qui vire tous les cookies et autres saletés après usage.

Cordialement

C’est dommage que maintenant c’est l’argent qui est la priorité de Mozilla, le fait d’être soutenu financement par Google le discrédite totalement, Mozilla send « soi disant » fermé parce que il servait à propager des fichiers vérolés, cet argument n’est pas crédible, Mozilla Send n’était pas assez rentable. Bref Mozilla Corporation tue Mozilla Foundation.

pour moi l’ergonomie de firefox reste imbattable et fiable

2 J'aime