Commentaires : La ville de Paris veut taxer les livraisons Amazon (page 2)

Arrive t’il que nos élites ne créent pas de taxes ? C’est caricatural !
Ces nuisibles on détruit le petit commerce par les charges, réglementations, impossibilité de se garer, et maintenant ils s’en prennent aux achats en ligne. Mais que veulent ils ? Qu’on cesse de consommer ?

3 J'aimes

on se croirait dans le sketch des inconnus, les vampires « rape tout ». mieux vaut en rire qu’en pleurer.

1 J'aime

Je pense sans me tromper que ce gouvernement aura été champion du monde pour la création de nouvelles taxes.

1 J'aime

Je pense sans me tromper que tu prends la maire de Paris pour un membre du gouvernement ce qui est faux au moins à 2 titres : maire et ministre c’est pas pareil et Hidalgo est de l’opposition. J’ai rarement vu pareil fail :crazy_face:

Du reste, tu peux me citer les nouvelles taxes de ce gouvernement ?

3 J'aimes

C’est certain, il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir… Et certains ne voient pas les taxes jupitériennes et même pas plus loin que le bout de leur nez… A moins que ce soit des Jupiter Fans…

Moi j’suis un fanboy Neptunien… c’est quoi les nouvelles taxes ? Et c’est quoi le rapport avec Paris ?

Et au final, c’est le consommateur qui paie.
Cela fait 40 ans que nos politiques ont une telle imagination pour créer un impôt nouveau pour financer leur mégalomanie.

1 J'aime

Désolé mais vous êtes à côté de la plaque.
La poste n’a jamais le monopole de la livraison de colis, comme l’attestent les très anciennes implantations de Mondial Relay et Kiala…elle n’a jamais detenu plus de 60 pourcent du marché ces 20 dernières années. sans parler de l’express (UPS, Fedex, DHL…) pour les colis urgents.

C’est sur le courrier que La Poste avait un monopole. Une fois libéralisé, ce marché décroissant et doté de très fortes barrières à l’entrée a vu quelque chose comme…cinq ou six concurrents arriver, principalement pour des flux de courrier en milieu hyper urbain et quelques points de parts de marché. Bref, très peu de changements.

En revanche, Colissimo (ex Coliposte) a, tout comme ses concurrents, employé Dans les grandes villes des sous traitants et travailleurs indépendants plutôt que des facteurs. Compte tenu de la propension des clients à payer pour des colis - quelques dizaines de centimes au plus - et du jeu de l’offre et de la demande de livreurs qui sont très nombreux dans le milieu urbain, il n’y avait pas d’autre choix économique. Cela traduit le fait qu’il n’y a pas de compétences techniques requises pour livrer des colis, que n’importe qui peut le faire. en milieu urbain en tout cas !

donc les facteurs n’ont jamais livré que les colis en milieu rural, et encore pas tous les colis.

Si vous voyez beaucoup de livreurs porteurs d’uniformes variés dans les villes, ce n’est donc en aucune manière Le résultat d’un quelconque changement réglementaire, mais plutôt la conséquence naturelle l’explosion du marché du colis

1 J'aime

C’est vraiment une belle femme. Quoi qu’elle dise j’approuve et meme si ca fait chier les parisiens; dans le genre jamais contents et ancrés dans l’immobilisme y a pas mieux.
Vivement qu’elle prolonge son mandat l’année prochaine.
Quand a amazon ce sont des crevards qui n’ont rien a foutre de la planete.

Je suis contre les taxes en général et pas tellement fan d’Hidalgo, mais là elle a raison. Avec Amazon prime, j’en connais qui reçoivent plusieurs livraisons par jour parce que c’est gratuit (des packs d’eau, des boîtes de gateaux !) alors que le franprix est à 2 pas. Les rares fois où je prends ma voiture pour aller à paris, c’est tout le temps bloqué parce qu’il y a un gars qui bloque la rue pour livrer un tout petit paquet.
Les uber c’est pareil, ça pullule, ça pue, tout ça parce que le bobo ne veut plus prendre les transports en commun.

1 J'aime

Jerome, de la chaine NowTech, proposait une idée intéressante : faire payer la livraison rapide. Parce qu’en fait, on s’en prend à Amazon mais tous les sites de e-commerce ont la même stratégie donc pour éviter les excès, il faut faire payer les clients qui ne sont pas raisonnables.

C’est sûr que les gens vont tous faire leurs courses à pied et les milliers de petits commerçants sont tous approvisionnés par des gentils bisounours éco-responsables…

2 J'aimes

En province je ne dis pas mais à Paris, franchement il faut le vouloir pour faire ses courses en voiture, tu as toujours un supermarché à moins de 500m . Pour le reste, non tu n’as pas d’excuses pour ne pas aller faire tes courses toi-même : il a tous les commerces qu’on veut, plein de fnacs, souvent c’est pas plus cher que sur internet (pour les livres et même la hifi). Sinon, on peut se faire livrer en point relai, ça fait toujours moins d’embouteillage et de pollution.
Ah oui, il faut faire un petit effort, c’est très duuuuuur,
mais à la fin tes poumons te diront merci

amazon paye rien, prend le fric, respecte meme pas ses employé. Si il répercute la taxe les gens iront chez d’autres service qui esperont paye un peu plus leurs impot et au revoir amazon. Un ssd c’est le meme prix sur le site du fabriquant que sur amazon, autant donner tout le fric au fabriquant…

C’est marrant cette propension à défendre des salariés dont on ne connait rien de leur vie :slight_smile:

Désolé mais l’article parle de Uber Eats, et dans ma ville, ils sont à 80 voir 90% en vélo.

video par amazon. combien ils touchent pour la video?






bref une video de l’entreprise est toujours de la grosse daube de communication

Ma soeur y bosse, tu veux remettre sa parole en doute aussi ? Pour faire simple, elle s’est retrouvé dans une situation où nombre d’employeur l’aurait viré… Amazon n’a pas fait que la garder, ils ont adapté ses horaires, garder son poste et maintenu son salaire. Ca n’existe pas dans la grande distrib ce type de traitement de faveur en principe. Et autant te couper l’herbe sous le pied tout de suite : c’est pas un manager… elle prépare les commandes… donc pas un poste « planqué ».

Heureusement encore qu’il y a une rétribution pour les salariés qui offrent leur image. Tu voudrais pas non plus qu’ils fassent de la pub gratos… le droit à l’image ça te parle ? Parce qu’on est récompensé, on est forcément menteur au risque d’être mis au ban des autres salariés ?

Après, c’est sûr que la manutention c’est pas le métier le plus sexy du monde (quand tu fais les vendanges c’est pas facile non plus mais on chie pas des articles tous les ans) mais ça que ce soit Amazon ou ailleurs, c’est toujours aussi chiant à faire. Par contre, je ne connais pas d’entreprises qui embauchent autant d’intérimaires et offre des formations, notamment sur les postures pour éviter de se ruiner le dos ou se couper en emballant les articles, dés le premier mois.

Mais bon… c’est tellement plus simple de troller :slight_smile: Tu ne connais pas la situation dans les entrepots, alors juste… abstient toi de colporter des conneries. T’as donné toi-même un lien, faudrait juste que tu le lises : https://www.20minutes.fr/economie/2567555-20190719-entre-bonne-ambiance-epuisement-salaries-amazon-racontent-conditions-travail -> je te la fais courte : chez Amazon il y a des métiers pénibles mais le traitement d’Amazon est bien meilleur qu’habituellement dans la grande distrib, l’ambiance est bonne et globalement les salariés sont satisfaits. 10e meilleur employeur en France… on est loin de l’esclavagisme et des conditions que vivent les salariés d’Amazon aux US ou UK.

6 J'aimes

Megadub a bien résumé, merci de revenir au sujet.

1 J'aime

Pas besoin d’aller voir de l’autre côté de l’atlantique, même si je sais que c’est hype et progressiste de parler de Trump. Ici en France notre président n’avait pas non plus la majorité ds voix :slight_smile:

Mais sinon je suis d’accord avec toi sur le fait que les Parisiens méritent ce maire. Un maire progressiste et bien-pensant pour une ville de bobo-gauchos-bien pensant