Commentaires : La version électrique de l'Opel Corsa devrait entrer en production début 2020

La nouvelle génération de la Corsa, la citadine d’Opel, s’apprête à entrer en production. Celle-ci commencera début 2020, avec une promesse de production entièrement basée en Europe.

1 J'aime

Les prix restent délirants. Les moteurs électriques sont pourtant bien plus simples à produire.

1 J'aime

Comparer un moteur électrique à un moteur thermique est une chose (là, tu as raison), mais il ne faut pas oublier de comparer un réservoir de carburant à une batterie de 50kWh… C’est là que le prix flambe…
Et pour information, une fois la prime d’état déduite, la différence de prix entre une version essence et une version électrique de même finition est d’environ 3.5k€. Est-ce si délirant ?

Sinon, concernant l’article, la e-Corsa est une copie de la e-208. Seules la carrosserie et l’intérieur changent.

Les constructeurs sont de vrais rapaces, tant que le prix des VE sera subventionné, ils se gaveront. Lorsqu’il n’y aura plus de prime, les prix défieront toute concurrence thermique.
Vivement la fin des subventions !

Une batterie de zoé coûte moins de 9000 euros (avec une très grosse marge pour Renault) .
Où passent les 20 000 autres euros pour justifier un prix total de 30k€ ?

C’est comme tout, c’est le prix de la nouveauté.

La consommation de masse fera drastiquement baisser les couts des batteries et moteur electriques également. Alors leurs prix seront surement inférieurs aux véhicules à moteur thermique mais ça prendra des années voire 10 ans. En attendant heureusement que la prime d’état permet de reduire la facture.

Les batteries ont une garantie indispensable de plusieurs années à un % minimal garanti pour éviter les pertes d’autonomies, une batterie coute peut etre 9000€ à produire mais la garantie sur 10 ans fait passer le cout à peut etre 15 000€ pour le constructeur (envers le fabricant de batterie ou entre le constructeur et le client directement) je ne trouve pas ce prix si elevé surtout si on change les batterie 5 fois pendant la période de garantie.

vous l’avez dit pour moi, trop cher.

Ghosn avouait il y a plus d’un an qu’il gagnait déjà de l’argent sur chaque zoé Vendue, alors qu’il amortissait plus de 5 MDS de plateforme ZE.
Leurs prix sont sur-margés simplement parce que l’offre est (beaucoup) plus limitée que la demande, et que cette offre est contrainte par la disponibilité cellules de batteries, qui est l’élément dimensionnant.

Pour donner un ordre d’idée : la totalité du stock annuel 2019 prévu par KIA pour le E-Niro et le NIRO PHEV est parti… entre janvier et mi-fevrier 2019 !

il vaut mieux alors vendre au max de ce que la frange la plus riche de la demande est prête à débourser pour le segment de véhicule proposé.
Résultat : la LLD pro du E-Niro PHEV est passé de 285 balles à près de 400, la zoé “full option” est passée en LLD de 199 € à 373 € pour à peu près le même kilométrage.
ça baisse pas, ça monte ! alors que les investissements sont déjà amortis.

C’est donc plutôt quand ils ne pourront plus écouler les thermiques pour des raisons légales et que les nouvelles fab de batt tourneront à plein régime (ce qui permettra aux autres acteurs de mettre la main sur des cellules) que le VE va “magiquement” retrouver son prix réel.

1 J'aime

Les constructeurs les mouilles… pression de l’état d’un côté, réticences des consommateurs de l’autre…les VE leur coûte cher. Ils mettent le prix en conséquence ! Perso je suis bien de changer mon diesel qui pollue, acheté 2500 euros d’occasion !