Commentaires : La Russie teste son internet alternatif et communique sur un succès

Les autorités russes ont procédé à des exercices ce lundi 23 décembre et ont annoncé que le réseau fonctionne correctement. La Russie pourrait donc à l’avenir suivre l’exemple de la Chine et proposer un Internet surveillé et censuré par le gouvernement.

L’oeil de Moscou.

1 J'aime

Je ne partage pas du tout ton avis…l’internet bloqué et contrôlé par un gouvernement, c’est le rêve de toute dictature…il y a un parti nauséabond qui milite pour le contrôle de l’information en France.
Je veux continuer à pouvoir m’informer partout, de RT à CNN, sans que mon pays puisse me bloquer ce droit, sans contrôle permanent et systématique.

12 J'aime

Suis assez d’accord avec vous.
Par ailleurs la phrase direct en introduction est mal honnête :
-> « pourrait donc à l’avenir suivre l’exemple de la Chine et proposer un Internet surveillé et censuré par le gouvernement. »
Déjà préjuger des intentions Russe est pas tres objectif (Après on est d’accord… c’est pas des bleus).
Les Gafas piratent tout et leurs algorithmes font bien pire que censurer, ils m’manipulent. C’est une mesure de bon sens de mettre en place se réseau et ce qu’il apporte de sécurité.

-> C’est un mauvais article qui ne donne qu’un point de vue orienté sans donner une vision complète de la démarche Russe. Bref a réécrire ou a supprimer : propagande !

2 J'aime

Relis la phrase.
Il y a un verbe au conditionnel (je te laisse ouvrir le dictionnaire pour voir ce que cela signifie).

C’est assez touchant de naïveté de vouloir nous faire croire que les Gouvernements (peut importe lesquels) aient des volontés vertueuses de vouloir mettre en place leur propre réseau pour « remplacer » Internet dans leurs pays respectifs, sans que cela ne soit à des fins de censure et ou de propagande (qui en serait sans doute de la « vraie ») …

5 J'aime

Une liberté de plus sacrifiée au nom de la securité… Et il y en a qui s’en réjouissent ici en mettant la neutralité a la corbeille d’un revers de main, je trouve ça triste.

Vous croyez vraiment qu’offrir un réseau national sur un plateau a un homme de pouvoir ne va pas créer de l’abus de pouvoir ? Les russes vont se faire essorer petit à petit. Vous donneriez un tel pouvoir à notre cher gouvernement Français ? J’ai absolument aucune confiance, il suffit de voir toute la corruption où baignent nos ministres, députés etc.
Je prête pas ma maison a des cambrioleurs…

11 J'aime

Qui vous retient de vous exiler en Russie? Pour y avoir vécu 20 ans vous verrez la vraie liberté.

2 J'aime

Alors il ne fallait pas y aller, aucun pays ne se soumettra a vos desiderata ou allez vivre sur une île déserte au bon milieu du pacifique, peut être que vous verrez la vrai liberté.
Liberté, liberté, liberté de quoi ???

C’est ça qui est épatant dans tous ces commentaires, ils veulent nous convaincre de la pensée unique qu’on subit ici pour mieux défendre et nous pousser vers la pensée unique et exclusive pro-Poutine. Alors que là-bas ils n’auraient même pas la possibilité de s’exprimer pour défendre une forme de pensée contraire à la ligne officielle.
Et maintenant le pays crée son propre internet complètement fermé, verrouillé et garanti 100% surveillé en prenant la sécurité comme excuse. Et il faudrait trouver ça génial. Lol…
Tu as bien raison de les pousser à aller y vivre, ça aiderait surement à passer du rêve à la (dure) réalité…

6 J'aime

Le problème est qu’a la base il n’y a aucune neutralité sur internet, internet n’a pas de frontière tout passe sans aucune restriction sur le contenu, il est normal de contrôler ce qui sort et qui rentre !!!

Tellement facile que c’est juste minable.

Non.

1 J'aime

Et la il est controlé par les GAFA , est ce mieux ?

La liberté de se faire mettre en taule pour avoir joué à Pokémon Go dans une église ?

1 J'aime

Je maintiens mon commentaire.

-> le conditionnel est la conjugaisons utilisée par les journalistes qui ne savent pas, ou non pas d’info fiable ou qui ne peuvent pas recouper.

L’emploi du conditionnel est donc bien le minimum, sinon, on serait dans la fakenews. Cependant son utilisation ici est plus que mal honnête parce qu’il fait passer une idée, celle de l’espionnage de la population et de la censure, sur la base de rien, ni d’aucune analyse ou d’information ou de début information qui vont de ce sens.

Mettre cette analyse en fin d’article, en conclusion, était acceptable, voir top, ca aurait permis une ouverture d’esprit et un avertissement sur la possible utilisation « frauduleuse » de ce réseau par le FSB. Le mettre en intro, juste après la phrase qui annonce se réseau, c’est orienter totalement l’article.
C’est comme l’utilisation du terme « régime en place » pour parler de la gouvernance russe élue démocratiquement (autant que Trump on dira :wink: )
Enfin, il y a avait beaucoup de chose, pour un journal IT, a dire ce réseau… et la c’est creux sur ce point, on a préféré aborder un message politique… quitte a supprimer des passages complets de l’info d’origine pourtant pleinement pertinent.
L’auteur a donc une opinion a faire passer : c’est de la propagande. Vous renvoyer au dictionnaire sur ce dernier mot serait un poil agressif, et c’est pas le ton des commentaires de Clubic.
J’apprécie vraiment Clubic, l’évolution depuis la reprise en main et le changement de tôlier est juste parfait : d’autant que ca ne cesse de progresser. Quand l’article est top, je le marque aussi. Mais là on est proche de la faute de base, en tout cas, c’est mon avis.
Enfin, vous êtes super modérateur… Adopter le ton adéquate, ne faites pas d’attaque personnelle, argumentez vos interventions autrement qu’en anticipant la naïveté de vos interlocuteurs . Faite que le débat d’idées ici est du sens et sois apaisé.

2 J'aime

C’est assez intéressant de voir qu’il y aurait de la censure ? manipulation ? sur internet et même peut être qu’internet aurait servi à mettre en place des manifestations, émeutes, voir même révolution dans certains Pays…Sous couvert d’acquérir une liberté ? La démocratie ? Un mode de vie idéalisé, un droit à l’expression…

La grande différence qu’il y a entre les deux systèmes, dans l’un ou l’autre au choix c’est;

Cause toujours tu m’intéresses…T’as le droit de vote, choisi le moins pire, ça change rien…

T’as rien à dire sinon…Mais t’as le droit de vote ou pas, choisi le seul qui se présente, ça change rien…

Il y a un autre moyen pour moins se faire manipuler, c’est de couper purement et simplement l’internet, avant… la course au buzz, au clic, au j’aime superficiel, n’existait pas et pourtant, sans être autant informé/désinformé, manipulé à ce point, on vivait aussi et cela n’était pas plus mal.

Comme cela fait déjà bon nombre d’années, que je regarde les commentaires sur Clubic, sans intervenir, je peux vous dire que le nombre de commentaires Copier/Coller n’est vraiment pas rare…

Alors on parle de manipulation ? ou juste d’une machine qui a besoin d’exister, parce que sans cela, comme il y a moins de choses qui bougent, qui se font réellement dans la vie réelle, que les besoins « d’information » de la multitude des sites, qui doivent pouvoir publier pour continuer à exister… Il faut publier à tout prix et organiser le buzz.

Pour le reste, pour me faire éventuellement censurer, parler d’un « mâle » permet de se faire censurer ? Et parler d’une « femelle » ?

Alors qu’en France, parler du genre sous cette forme consiste à dénigrer, j’aimerais bien voir jusqu’où vont les limites d’une pseudo égalité, bien pensante, de la censure, VRAIMENT égalitaire ??

Évidemment, ce petit commentaire n’est fait que pour manipuler et créer le buzz, ou pas.

non, une dictature d’état n’est pas préférable: attention danger. internet doit rester un espace neutre, il est plus facile de lutter contre des censures de société privées que contre des censures d’état.

6 J'aime

@The-Dalton: Il serait de bon ton d’éviter les réponses tintées de condescendance ou d’ironie a peine voilée. Les petites phrases comme: " je suis suffisamment expérimenté pour m’amuser des aboiements même stridents que les juvéniles qualifiraient d’insuportables." ne sont pas tolérables.
Merci de tenir compte de cet avertissement.

1 J'aime

Lisez le thread, c’est bien dit, et c’était bien le minimun

En voila une bonne nouvelle :ru:

Les différents opérateurs locaux ont jusqu’en 2021, date des prochaines élections législatives, pour installer les outils fournis par le Kremlin qui permettront au Roskomnadzor, le gendarme des communications russe, de procéder à des inspections régulières des données transitant sur le réseau.

Cette phrase ci, démontre que toute intention « louable » ne saurait être justifiée. Si l’objectif était d’assainir, alors elle ne parlerait pas d’inspection des données, mais bien d’analyse et de traitement. Sauf que là, il s’agit d’espionnage, réalisé par un acteur unique qui est juge et partie. Sans séparation des pouvoirs, il ne peut y avoir de justice.

Propagande ou pas, aujourd’hui je peux écrire et publier du politiquement incorrect sans aller en taule en France. Avec ce nouveau système, c’est n’est plus possible en Russie.

3 J'aime