Commentaires : La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible

La hausse du niveau des océans, documentée par des mesures satellitaires, a un impact direct sur la géographie des côtes et les événements liés aux marées. Aux Etats-Unis certaines régions subissent ce phénomène de plein fouet…

1 J'aime

Bah fallait peut être pas construire près des cotes (et ainsi les modifier, les rendant plus vulnérables).
Bon, tout ça sent le bricolage pour faire passer une prédiction qui ne se vérifie pas. Le coup du, ça monte mais ça se voit pas, faudra qu’ils trouvent mieux la prochaine fois.

7 J'aimes

oh super commentaire de climatosceptique ^^
on te dit dans l’article que c’est mesuré par satellite :wink:

5 J'aimes

Je me permets de rappeler que le réchauffement climatique a commencé il y a 20 000 ans alors que l’Europe était recouverte de glace et que le Sahara n’était,pas un désert.
On apprenait cela à l’école primaire il y a 70 ans.
La lente fonte des glaces a fait monter les mers et par exemple, la Grande Bretagne s’est trouvée séparée de l’Europe. Ce réchauffement est donc connu, et n’est pas le fait des hommes. Il est étonnant qu’on n’ait jamais étudié les causes.

Si il y a 100 ans on avait commencé à étudier le phénomène on aurait interdit de construire en bord de mer ou au bord des rivières et estuaires.
Il a fallu que cela devienne un sujet de promotion politique pour qu’on culpabilise l’homme d’en être responsable. Quioqu’on fasse il continuera, même sans hommes sur terre pour peut être un jour s’inverser.

8 J'aimes

Une question taraude mon esprit, la question du genre « qui est né le premier, l’oeuf ou la poule ? », je m’explique :
si la hausse des températures fait fondre les glaces dont l’eau fait déborder certains vases, il devrait y avoir physiquement une évaporation de l’eau plus importante. Donc l’eau de la fonte des glaces ne fait que compenser l’eau des mers et océans qui s’évaporent, et le niveau des eaux devraient être constant.
Nous aurions donc pour conséquences (d’ailleurs j’ai bien l’impression que c’est le cas) des ciels de plus en plus gorgés de nuages… et de plus en plus de tornades, ah bè tiens ! c’est le cas !

et on te dit dans l’article que ce n’est pas uniforme et pas franchement perceptible.
C’est de l’approximation.
ça n’a rien de climatosceptique, c’est du bon sens.

C’est comme pour le Covid, t’as beau amener tous les spécialistes du monde entier, personne n’est d’accord ni sur l’origine, ni sur le traitement, ni sur l’après.
c’est du bricolage au jour le jour.
Même le confinement est franchement remis en question.

Alors la montée des eaux…

2 J'aimes

Il y a plus grand-chose à faire, la machine économique humaine est lancée et elle est inarrêtable.

La forêt amazonienne va-t-elle être détruite ? la réponse n’est pas oui ou non mais quand… car c’est dans les plans de croissance de l’économie mondiale.
Le nombre de véhicules va-t-il être diminué ? la réponse est non car ce n’est pas dans les plans de la croissance économique.

On peut facilement mettre tout ça en parallèle avec l’épidémie qui a paralysé tous les dirigeants du monde contraint de faire un choix entre l’économie et la santé publique et on peut voir que certains ont clairement choisi l’économie et ceux qui ont fait le choix de la santé se voient aujourd’hui blâmer.

Il y a deux discours incompatibles qui cohabitent ensemble et qui montre le manque de solution viable face à ce problème, d’un côté le gouvernement parle de mesure pour lutter contre le réchauffement mais d’un autre côté ils ne cesse de faire la promotion de la croissance et encore de la croissance.

2 J'aimes

On ne peut pas tout avoir, Les profils littoraux qui se redessinent en permanence c’est indisociable de la géologie et du climat global depuis toujours. Donc, du moment que celui qui a mis sa couverture de pique-nique sur les fourmis rouges paie sa pommade ça me va, mais ça sent quand même bien la grosse taxe « réfugiés climatiques de ta faute » qui pendouille au-dessus de notre tête …

1 J'aime

Le bon sens n’existe pas, c’est juste une guirlande pour rendre son argument plus joli…

1 J'aime

enfin quelqu’un qui voit clair ont auraient été dans une période de glaciation ont nous auraient quand même mis ça sur le dos , je me demande combien d hydrocarbure il faut pour envoyer un satellite en orbite( attention je ne suis pas contre)

c’est un peu comme ceux qui continuent de construire ou de vivre a coté de la faille de san andreas… le jour où …faudra pas chialer. de toute facon le climat change oui c’est évident, mais la bonne solution c’est pas de taxer la bagnole du pauvre mec qui va bosser par nécessité. D’ailleurs on pourrait bien construire des bulldozers électriques a tour de bras, ca permettrait tjs de détruire la forêt amazonienne par exemple. C’est pas le pecno du coin qui doit payer des taxes juste pour enrichir des trop payés qui font des lois pour s’enrichir encore plus mais n’agissent en rien pour changer le monde. C’est tout le système économique mondial qui est pourri, et ca ne changera jamais car l’homme est une pourriture ! la planete a eu 2 mois de repos grace au confinement, le teletravail a du bon, il permet de moins bouger, mais attendez j’entend deja les patrons dire que les salariés foutent rien et que les données clients sont en danger… je pense au contraire qu’elles sont plus en securité chez moi que sur vos serveurs vu que vous les vendez a qui veut bien les acheter. Bref tout un systeme economique à revoir, plutot que d’emmerder le pauvre gars du coin avec des pretextes ecolos qui ne servent qu’a mettre en place des taxes débiles. Resultat ? Plus personne n’en a rien à battre de votre écologie qui est punitive… moi n’ont plus d’ailleurs.

1 J'aime

marcox92 a dit :
" Ce réchauffement est donc connu, et n’est pas le fait des hommes. Il est étonnant qu’on n’ait jamais étudié les causes."

Les causes sont bien connu :


Dés le premier chapitre :
« Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur la Terre. En effet, le bilan radiatif global de la Terre est tel que la densité thermique à la surface de la Terre est en moyenne à 99,97 % ou 99,98 % d’origine solaire note 1. Comme pour tous les autres corps, ces flux thermiques sont continuellement émis dans l’espace, sous forme de rayonnement thermique infrarouge ; la Terre restant ainsi en « équilibre dynamique ». »

On a aussi :


« Les paramètres de Milanković sont les paramètres astronomiques qui engendrent des variations cycliques du climat terrestre, les cycles de Milanković. Ces paramètres sont l’excentricité, l’obliquité et la précession. Les paramètres de Milankovitch sont notamment utilisés dans le cadre de la théorie astronomique des paléoclimats. »

Pour ceux qui préfère les vidéos :


Très bien expliqué

jcc137 a dit :
"Une question taraude mon esprit, la question du genre « qui est né le premier, l’oeuf ou la poule ? »

J’ai la réponse !!! Si tu ne trouve pas, demande-moi, et je te donne la solution

Une réflexion, qui n’apporte rien au débat mais qui personnellement me fait rêvasser :
S’il n’y avait pas la tectonique des plaques, et donc des reliefs en creux et en bosses, la Terre serait une planète totalement recouverte par l’eau !
Quelle serait la vie sur Terre dans ces conditions ?
Bon, OK, je me retire sur la pointe des nageoires … :grin:

1 J'aime

Lire Un monde d’azur de Jack Vance ^^

2 J'aimes

Franchement ça devient lassant de lire toujours les mêmes anneries :flushed::flushed::flushed:
Oui en terme géologique on est encore en période glaciaire et oui cette période de réchauffement a commencé il y a des milliers d’années…mais les canicules qui se succèdent ces 10 dernières années, les hivers qui n’en sont plus …ça ne percute pas la ??
J’ai l’impression de voir les mêmes discours que dans l’actuelle pandémie … on sait qu’il se passe des trucs bizarres a l’autre bout du monde mais surtout fermons les yeux …on ne sait jamais si le virus disparaît tout seul ou qu’il s’arrête à la frontière hein …pffff​:thinking::thinking::thinking::thinking:

6 J'aimes

Oui mais l’eau qui retombe au sol repars ou a ton avis ?
Sans compter que le phénomène que tu décris engendre d’autres problèmes. Par exemple l’eau des glaces est de l’eau douce lorsque qu’elle s’écoule des pôles dans la mer, non seulement elle modifie la salinité de l’eau mais perturbe les courants marins notamment par exemple celui qui longe les côtes européennes et du coup cela peut modifier le climat de ces régions. Si ce courant marin venait a disparaitre on pourrait se retrouver paradoxalement avec un climat plus proche de celui de New York qui est a la même l’attitude que Lisbonne par exemple…:wink:
Quant à l’évaporation, plus elle est importante plus elle génère de pluies torrentielles voire de phénomènes naturels important…

Tu as tout a fait d’accord sur pas mal de points … sauf un… Les données sont nettement moins en sécurité a la maison… Une des règles édictées par l’ANSSI c’est justement d’éviter l’amalgame privé/travail car du coup des gens n’hésitent pas a copier des fichiers sur leur pc perso ou sur des clé USB. L’environnement informatique n’est plus maîtrise par le SI…et ne parlons pas bien sûr des emails frauduleux, attaques en tout genre…qui généralement sont gérés en amont dans un environnement maîtrisé … ce n’est pas pour rien s’il y a une recrudescence de spams depuis le confinement…

D’abord, on a le droit de vivre… il ne s’agit pas de se passer de voiture, mais d’en faire une « propre » par exemple. Pour un truc qui pollue aujourd’hui, il faut essayer de trouver son équivalent propre ou renouvelable. L’un ne va pas forcément à l’encontre de l’autre. C’est nécessaire et ce doit être accéléré même. Quand des industriels gagnent de l’argent en faisant du vert, ils le font et c’est la clé. Plus de sac plastique? Quelqu’un gagne de l’argent avec une consigne et le recyclage de sac en papier notamment. Plus de pailles en plastique? Quelqu’un vend des pailles en inox lavable, ou en papier recyclé. Pareil pour les cotons-tiges. Etc etc. Quant à la forêt amazonienne, c’est un véritable drame en effet et il s’agit de reforester partout où c’est possible.

C’est évident, mais bon si au moins ça les rassure et que ça leur permet de vivre leur vie en paix, je peux presque comprendre. Simplement il ne faut pas non plus penser que la Terre est à la nature, à la faune et à la flore et qu’on doit s’excuser d’être là. On en fait partie également. Notre intelligence nous pose des problèmes et nous a amenés à aujourd’hui, mais je suis convaincu que c’est aussi ça qui finira par inverser la tendance ou du moins ralentir son aggravation.

1 J'aime