Commentaires : L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques

L’ONU a publié un rapport de 75 pages sur la production des batteries à destination des véhicules électriques. L’organisme interpelle sur les enjeux environnementaux, humains et économiques engendrés par ce secteur.

1 J'aime

Faut dire à l’ONU de tourner la tête comme tout bon pays développé comme ça plus de souci et vive la voiture électrique.

11 J'aime

c’est là que l’on voit les limites de l’écologie bobo dogmatique… L’égoïsme des pays riches, leur confort compte plus que la vie de petits africains…

5 J'aime

J’espère que les proprios sont toujours aussi fier de vanter l’aspect soi disant écologique de leur voiture électrique …
La chine aussi j’avais lu qu’elle faisait des ravages écologiques pour extraire le lithium de son sol.
Bref on en revient à ce qui avait été dit, la VE n’est pas propre, elle déplace juste le problème ailleurs, chez les autres, ce qui en fait pour certains une voiture propre … chez eux.

17 J'aime

« On estime que jusqu’à 40 000 enfants travaillent dans des conditions extrêmement dangereuses, avec un équipement de sécurité inadéquat, pour très peu d’argent, dans les mines du sud du Katanga »

Et on attend quoi pour arrêter ce genre d’exploitation ? C’est pour ce genre de chose que tout ce qui concerne le luxe m’écœure. C’est juste honteux.

3 J'aime

J’espère que les proprios sont toujours aussi fier de vanter l’aspect soi disant écologique de leur voiture électrique …

Ça vaut pour tout produit avec une batterie au lihtium.

7 J'aime

Par contre la vente massive de smartphones avec batteries au lithium, toujours plus chaque année, chaque fabriquant qui sort plusieurs nouveaux modèles, les occidentaux qui en changent tous les 18 mois en moyenne, les terres rares que ça consomme, les enfants qui travaillent pour extraire ces minerais, pour les assembler, là, on ferme sa gueule?

Plus de 40 000 enfants travailleraient dans les mines de cobalt

Y’en a même qui ont la couleur à la gloire de ce minerais de sang :

Achetez mes bonnes âmes…

D’ailleurs ici, vous qui gerbez votre haine sur les acheteurs de voitures électriques, combien d’entre vous ont un smartphone de plus de 2 ans d’age?

13 J'aime

Comme quoi, tout repeindre en vert n’est pas forcément suffisant. Il reste plus qu’à trouver un nouveau nom au « bonus écologique »…

oui mais je n’ai jamais vu un possesseur de smartphone ou tablette vanter le coté écologique de son appareil. Il n’y a que les possesseurs de VE qui nous les casses avec leur « voiture propre contre nos pollueuses »

13 J'aime

bah en même temps tu veux faire quoi ? il ne faut pas fermer les yeux … certes, mais on n’y peut pas grand chose si dans certains pays le travail des enfants est monnaie courante, a part commander ailleurs … ou ça sera certainement pareil … Ce problème n’est pas spécifique a la voiture électrique, c’est le cas aussi pour les vêtements en Inde, de l’électronique en Chine …
Nous en Occident pensons écologie mais l’écologie est du domaine des riches. Les pauvres eux vivent au jour le jour et ce n’est pas vraiment leur problème … malheureusement … :frowning: :frowning:

6 J'aime

moi je compte faire minimum 4 ans avec, 5 j’espère.

si tu es pauvre tu achètes tes vêtements d’occasion, si tu es riche tu achètes le slip français, entre les deux tu as la marque le tee shirt propre par exemple ( j’ai acheté chez eux, je ne passe plus au sèche linge et je compte bien les garder 15 ans)…

2 J'aime

Si on fait la liste des pays qui font travailler les enfants, le français moyen ne va plus acheter grand chose.Si on relocalise un maximum notre production, on pourrait peut être obliger certains pays à arrêter de faire travailler les enfants, enfin j ai envie de rêver ^^.

4 J'aime

Je suppose que si l’article était titré : « L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de téléphones portables », on aurait beaucoup plus de réactions réfléchies contre les pays qui font travailler des enfants, et beaucoup moins de piques anti-bobos-qui-nous-bassinent-avec-leur-VE…

Contrairement au smartphone qui est largement démocratisé, le véhicule électrique est encore considéré comme un produit « de luxe », tout comme l’écologie est un problème « de riches », et la cuisine une affaire « de femmes ». Continuons avec nos gros mazouts cracheurs de particules fines, le monde s’en portera certainement mieux.

8 J'aime

Au lieu d’acheter 1 smartphone je vais acheter:
1 tél
1 app photo
1 caméra vidéo
1 gps
1 lecteur mp3
1 lecteur vidéo
1 console de jeux portable
1 agenda electonique

Tant pis pour le nombre de plastique, écran, câble et batterie que ça va représenter puisque 1 smartphone qui effectue tout cela n’est pas ecolo.
Escrologiste de demain…

9 J'aime

Très mauvaise nouvelle. C’est vrai que c’est inhumain. Que faire travailler les enfants, ou faire chanter leurs parents est abominable et j’espère que ça s’arrêtera vite sous les pressions internationales, mais quel rapport avec le luxe?

Faudrait mettre ce genre de chose devant le nez de nos politique pour voir leur réponse

@Manzazuu, le problème c’est que les voitures à elles seules possèdent autant de batteries que plus de 1000 smartphones. Aujourd’hui ça n’est pas trop impactant mais si la prochaine décennie on estime le marché VE (selon l’article) à 23 millions de véhicules, là ça va commencer à etre un grave problème et c’est aujourd’hui qu’il faut tirer la sonnette d’alarme, parce que le désastre écologique et social avec l’arrivée de la VE ne va pas être résolu mais simplement déplacé. Ca donnera juste bonne conscience aux bobos écolo de respirer de l’air pur chez eux … ailleurs c’est pas leur problème.

5 J'aime

Et tu auras tout de meilleure qualité. C’est fou :o

Pcq les gens qui exploitent ce genre d’entreprise sont des clients au luxe sans aucun doute. Je sais que je suis radicale mais à notre époque profiter de luxe en connaissant toutes les inégalités de ce monde, est pour moi complètement indécent. La plupart se disent qu’ils le valent et que les choses sont à leur place, se donnant beaucoup plus de valeur qu’ils n’en ont réellement. Les entreprises du luxe récompensent ce genre de personnes, qu’elles soient exploitantes d’enfants esclaves ou pas cela ne change pas tellement la chose, la preuve avec ce genre d’article. Les gens qui ont le pouvoir et l’argent préfèrent continuer à s’acheter leur yatch et profiter de leur luxe. Moi ça m’écœure. Le jour où il n’y aura plus aucune exploitation des pauvres alors je changerai d’opinion sur le luxe, pas avant.

1 J'aime