Commentaires : Intel dévoile ses nouveaux processeurs Lakefield à empilement 3D, destinés aux portables ultra-fins

Annoncés pour la première fois l’année dernière, les processeurs Lakefield d’Intel veulent notamment concurrencer Qualcomm sur le terrain des processeurs à très basse consommation, pensées pour les appareils mobiles, pliables et ultraportables. Les voilà aujourd’hui présentés en plus en détail par le fondeur californien.

1 J'aime

Pari intéressant compte-tenu du fait que le marché du PC est voué à s’effondrer sur le long terme. Mais ça n’empêche qu’ils ont quand même pas mal de retard, en termes d’implantation plus que de performance, sur toutes les puces déjà présentes sur le marché.

Il faut qu’ils persistent. Un peu de concurrence ne peut pas nuire.

Ils visent des marchés où ARM est roi et où Windows n’a pas sa place. La seule façon pour Intel de s’en sortir est qu’Android soit prêt avec le store entièrement compatible.

Je leur souhaite bien du courage.
Surtout lorsque leur bastion sera prochainement grignoté par les puces ARM qui dominent déjà largement.
Ils ont raté un virage, ils risquent de s’en mordre les doigts.

Lenovo pourra relancer son Yoga Book avec Windows + Android au sein d’un seul modèle et proposer une expérience mieux optimisée.

Je ne pense pas qu’il faille opposer pc et mobiles. Ce sont des usages complémentaires.
Intel n’en est pas a son coup d’essai avec les puces basses consommation, le résultat sera donc intéressant (bien que leurs essais précédents ont été vite oubliés, vu que c’étaient des échecs).

Ce n’est pas ma volonté d’opposer PC et terminaux mobiles (tablettes, téléphones). Ce que je constate en analysant les ventes tous constructeurs confondus, c’est que le marché du PC est en déclin depuis 2012 ans malgré un rebond en 2019, je pense dû à la combinaison des Ryzen de 3ème génération et de l’arrivée des cartes RTX de nViDia sur le marché. À voir si 2019 est un réel rebond ou une anomalie conjecturale (comme la soudaine chute des ventes en 2001 mais qui au final n’a pas vraiment joué).

Je suis aussi d’accord avec les usages complémentaires, malgré tout il faut voir qu’en face le matériel embarqué devient de plus en plus populaire et le public délaisse le PC fixe au profit des appareils mobiles.