Commentaires : IBM a besoin de programmeurs en langage COBOL, longtemps considéré comme obsolète

La pandémie de Covid-19 a créé des manques. Parmi eux, le secteur de la finance est à la recherche de programmeurs spécialisés dans le langage COBOL, un langage de programmation créé il y a plus de 60 ans et jugé par beaucoup comme obsolète.

1 J'aime

Faut appeler Starbuck!

Comprenne qui pourra :sweat_smile:

1 J'aime

Ou les Lords :wink:

1 J'aime

Ce n’est pas parce qu’un langage est performant qu’il n’est pas désuet… à ce prix là, ASM serait au top de la modernité.

3 J'aime

viper VII ?

en 2006 j’ai croisé un ancien programmeur KOBOL qui avait fini « formateur » aigri dans une section informatique de l’AFPA, faute de travail en tant que dev sur ce language qui était sa spécialité.
Voir ce genre de niouze en 2020 est… bizarre on va dire.

"Bill Curtis, l’un des grands noms de la qualité logicielle affirmait que COBOL est plus performant que Java. "

En même temps, si JAVA était performant ça se saurait.

6 J'aime

Oui et même si vous un programmeur en Algol68, c’est demandé !

Mk VII
Oublie pas le Mk :crazy_face:

en 2006 j’ai croisé un ancien programmeur KOBOL qui avait fini « formateur » aigri dans une section informatique de l’AFPA, faute de travail en tant que dev sur ce language qui était sa spécialité.
Voir ce genre de niouze en 2020 est… bizarre on va dire.

Bah, tu sais, les employeurs, ils veulent pouvoir virer quand ils veulent. Et ils s’attendent à retrouver la personne disponible quand ils en auront besoin… 10 ans après…

Quand tu vire des gens et qu’ils ne trouvent plus de boulot, ils changent de métier ou de spécialité et même parfois de région. Après les employeurs viennent pleurer : ouin,ouin on trouve pas de programmeur en machin chose. Ouin,ouin les gens veulent pas travailler. Ouin, ouin l’état ne nous fournit pas tout ce qu’on demande.

Si un employeur à besoin de programmeurs en Cobol ? Et bien c’est facile, il embauche des programmeurs et il leur paye des formations en cobol. Et après il les garde…

IMHO c’est pas au contribuable de payer des formations alors qu’il y a quelques années, on a recyclé des tas de vieux programmeurs en livreur de pizza.

4 J'aime

Ce n’est pas parce qu’un langage est performant qu’il n’est pas désuet… à ce prix là, ASM serait au top de la modernité.

En même temps, rappelons qu’aucun langage de programmation ne peut fonctionner sans le langage machine(appelé assembleur par abus de langage) qui est pour rappel le seul langage qu’un processeur peut comprendre.

Bien qu’il soit aujourd’hui moins pratiqué de manière directe, la programmation en langage machine reste pratiquée dans beaucoup plus de cas de figure que beaucoup de gens l’imaginent.

2 J'aime

En tant que coboliste (et d’autres langages bien plus récents), je peux vous certifier que le language fonctionne parfaitement (pourquoi donc en changer, et par quoi?), est omniprésent (chaque jour vous l’utilisez sans le savoir), et qu’il y a depuis bien longtemps une pénurie de développeurs en Cobol: ce n’est pas une question de covid.
Dans ma région nous recherchons constamment des cobolistes et n’en trouvons pas, et c’est le cas dans beaucoup de pays.

2 J'aime

Le Cobol s’apprend en une journée si on a un QI normal…

Donc, si je comprend bien, savoir programmer en COBOL fait partie des comorbidités du COVID-19… Est-ce que par hasard Fortran et ADA n’en feraient pas eux aussi parti ? Parce que dans ce cas, je serais vraiment mal; c’est qu’il me reste un ouvrage de chaque dans ma bibliothèque !

Bon, à partir de maintenant, je jure solennellement de ne plus taper que du Javascript, et ce exclusivement pour du projet web jetable !!!

Bonjour [Ma_Be]
Vous écrivez :
« Dans ma région nous recherchons constamment des cobolistes et n’en trouvons pas » :
Cela m’intéresse, j’ai 10 ans d’expérience cumulée sur Cobol, et je cherche actuellement une mission.

Savez-vous qui je pourrais joindre ?

Cordialement.

Le langage machine c’est une suite de 0 et de 1. Assembleur n’est pas du langage machine. C’est le langage qui s’en rapproche le plus, parce qu’une simple « traduction littérale » permet de passer de l’asm au binaire, mais ce n’est pas similaire.
Ce n’est pas qu’un langage de programmation ne peut fonctionner sans langage machine, ce sont deux choses différente. L’un permet une représentation compréhensible par l’homme d’un programme, l’autre est le représentation compréhensible par le processeur de ce même programme.
Mais, je ne vois pas pourquoi tu réponds ça par rapport à mon commentaire… ASM est ultra performant (s’il est bien utilisé), puisqu’il représente exactement ce à quoi le processeur s’attends, il n’en reste pas moins que, lorsque l’on peut l’évider, on l’évite, parce que le gain en performance ne justifie que rarement l’énorme perte de temps, de risque d’erreur et difficulté de maintenabilité.
Je doute que, comme tu le dis, beaucoup de développement se font encore en ASM. Même la part de code ASM des noyaux Linux ou Windows est minime, le reste c’est du C/C++, pareil en électronique.

Les banques françaises grosses consommatrices de cobolistes vont les former puis chercher au Magreb. Ca revient moins cher. Et on peut les virer facilement.

(un coboliste de 40 ans d’expérience toujours actif et qui en a mare).

1 J'aime

meme si c’est exact tu peux pas te permettre aujourdhui de te passer des langages modernes pour la rapidite d’exuction et la visibilite du programme !

Personne ne dit le contraire.
Mon propos était d’expliquer que la programmation en langage évoluée et la programmation en langage machine ont chacun leur domaine d’application.
Même si le temps ou l’on programmait beaucoup de choses en langage machine est révolu, cela ne rends pas pour autant cette programmation obsolète. Parce qu’il y a des choses qu’on ne peut tout simplement pas faire dans un langage de haut niveau.

Si qq a besoin d’un programmeur assembleur Motorolla 6502, je peux aider… :upside_down_face: