Commentaires : Hubble confirme la découverte d’un trou noir de taille intermédiaire

C’est la première fois que les astronomes peuvent affirmer aussi clairement qu’un trou noir de cette catégorie existe, et il aura fallu les efforts combinés d’observatoires en bande X et de pour y arriver.

1 J'aime

ah la la Clubic … c’est pas bien de telles approximations : « Ne se situant ni au centre d’une galaxie, ni sur les restes d’une ancienne étoile à neutrons, les trous noirs intermédiaires sont généralement recherchés dans des groupes d’étoiles » : un trou noir ne se forme JAMAIS sur une « ancienne étoile à neutrons » : une etoile a neutron etant elle même un stade ultime de la fin de vie de certaines étoiles pas assez massives au départ pour former un trou noir… le seul moyen de former un trou noir est la fusion de 2 etoiles a neutrons, comme détecté récemment par le detecteur d’onde gravitationnelles LIGO. pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Étoile_à_neutrons et https://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_noir#Trous_noirs_stellaires : « Ils naissent à la suite de l’effondrement gravitationnel du résidu des étoiles massives » : donc en résumé : si l’etoile à la base à une masse de 0.3 à 3 masses solaires, on a une naine blanche, entre 3 et 10 masses solaires, cela forme une etoile à neutrons, au dela de 10 masses solaires, formation d’un trou noir stellaire…

1 J'aime

Effectivement, ce n’est pas bien :slight_smile: Il se trouve que c’est la résultante d’un paragraphe qui avait deux phrases différentes et rejointes un peu à la va-vite (Hubble dans le cas de cette détection a du prouver qu’il ne s’agissait pas d’une étoile à neutrons proche de nous, lesquelles émettent fortement en bande X, voir article en référence), et pour lesquelles je n’ai pas porté autant d’attention que j’aurais du. Merci pour la correction, l’article est corrigé !

1 J'aime

j’ai essayé de formuler une critique constuctive et bienveillante :slight_smile:

1 J'aime

Du coup c’est toujours très bien accueilli :slight_smile: Enfin j’espère.

C’est faux, des supergéantes peuvent directement s’effondrer en trou noir…

relis avec le doigt, je parle du contexte de pulsar. une etoile a neutron ne peut devenir en aucun cas par elle meme un trou noir. seul la fusion de 2 pulsars peut le permettre. je n’ai nullement mentionné tous les scénarios de création d’un trou noir, stellaire ou autre.

Ah d’accord, dans ce cas oui, mais rien ne permet dans la phrase de comprendre qu’elle ne parle que du contexte des pulsars.