Commentaires : Huawei peut à nouveau travailler avec des entreprises américaines sur les normes 5G

Les États-Unis commence à se faire une raison. L’impact technologique de la firme chinoise sur la 5G est tel que les autorités ont daigné relâcher (un peu) la pression.

« On essaye de vous détruire depuis un an, mais on aimerait quand même profiter de vos technologies ».

Je sais bien que je ne maitrise absolument pas tous les tenants et aboutissants de ce conflit, mais à première vue je trouve ça assez hypocrite.

3 J'aime

Nokia et Ericsson ont signé plusieurs contrats 5G dans le pays, avec différents opérateurs de télécommunications locaux.

Ericsson a bien remporté des contrats pour la 5G avec China Mobile, China Telecom et China Unicom. ZTE et Huawei remporteraient tout de même le pactole avec 4 gros lots en phase 1 et 2. Il y a 5 gros lots à 33 milliards de yuan (4.5 milliards USD), 1 des lots revient à Ericsson pour la seconde phase du déploiement.
Et Nokia, c’est tout récent, ils étaient sur le point d’abandonner fin avril.

Ce n’est pas tout ça et si ça fait rapprocher les services Google auprès du manufacturier?

1 J'aime

Bonne précision effectivement @mokocchi, on ne parle que d’un certain pourcentage du réseau 5G de certains opérateurs chinois qui tombe dans les mains de Nokia et Ericsson.

Et pour le rapprochement entre les services Google et Huawei, pour le moment, les US ne veulent absolument pas en entendre parler. Mais il y aura une rencontre sino-américaine dans quelques jours entre le SE Pompeo et Huawei, à… Hawaï. C’est peut-être le début d’un vrai apaisement. On en saura plus en fin de semaine :slight_smile:

Si rien n’est fait pour Meng Wanzhou (la directrice financière d’Huawei menacé d’extradition aux États-Unis à partir du Canada), il y a bien des chances que la Chine dit non à une collaboration

Alors Trump, on baisse sa culotte?

« Les États-Unis ne céderont pas le leadership de l’innovation mondiale »

Tout est dans cette phrase. Devant la montée des Chinois dans l’électronique et des systèmes de télécommunications si les Américains ne peuvent dominer ils s’arrangeront pour tenter de bloquer les compétiteurs chinois par toutes les façons inimaginables. La répétition de ce qu’ils ont faits jadis dans le domaine de l’auto ou leur sur-protectionnisme envers les trois grands de l’auto des USA contre les Japonais n’a fait que faire perdre la compétitivité de ces entreprises qui au lieu d’innover stagnaient régressaient avec par la suite leur quasi faillite largement battus par la compétition.

L’affaire c’est qu’avec ce sur-protectionnisme et ce blocage des Américains contre Huawei au final ça n’aura qu’incité les Chinois a s’assurer de l’indépendance totale à l’avenir de toute la chaîne d’approvisionnement du secteur de l’électronique de ce pays pour s’assurer que plus jamais un pays pourra menacer leur survie. Les grands perdant seront les fabricants de pièces électroniques, semi-conducteurs et micro processeurs américains qui perdront bientôt une grand parti de leur marché.

1 J'aime