Commentaires : Huawei ferait face à un million de cyberattaques par jour

Un million. C’est le nombre de cyberattaques que subirait chaque jour la firme chinoise Huawei, si l’on en croit son vice-président John Suffolk. L’objectif de ces attaques serait a priori d’en apprendre plus sur la 5G que le constructeur est en train de développer.

Le pouvoir US est coutumier des accusations qui ne sont jamais démontrées, comme les armes de destruction massives irakiennes…

Huawei est très en avance sur la 5G avec des données que les Us ne souhaitent pas payer alors pourquoi pas se servir…

Il y a quelques années, c’était la chine qui espionnait les technologie occidentales. Maintenant, c’est le contraire.

Très amusant retournement de situation qui démontre bien que l’hégémonie technologique est en train de changer de camp.

1 J'aime

C’est pourquoi Trump essaie de les emmerder.

Entre la cyberattaque de M6 et celles que subit Huawei, je pense que nous avons une bonne vision d’une partie de l’avenir qui nous attend…

Tu as tout a fait raison. Et du coup ça la dédouane totalement de ce qu’elle a fait.

Il n’est nécessaire de s’appeler Huawei (ou Airbus, ou …) pour être la cible d’attaque.
Laissez une machine “ouverte” sur le net (avec les précautions qui vont bien quand même) une heure et vous collecterez une bonne centaine de tentatives plutôt basiques et environ 4 un peu sérieuses.

Ok le pire reste celle(s) que l’on en voit pas…

2 J'aime

Les americains ont toujours “piqué” a l’origine les technologie dont elle se vante aujourdhui. Elle a piqué le concepteur des bombes volante v2 allemands pour faire leurs fusées qui vont dans l’espace. Ils ont pîqué l’idee du satellite au russe ( spoutnik a ete le premier engin en orbite autour de la terre). Ils ont piqués l’energie nucleaire aux allemands via ALbert Einsten. Le premier drone a voler est Francais en 1917 et vola sur 1km. Alors c’est sur, une fois qu’ils ont mis la main sur la technologie, ils l’a developpent tres bien et l’impose au monde entier. Faut pas se leurer, toutes les ecoutes mondiale du FBI, CIA, etc… ne sont pas uniquement que pour le terrorisme, ils s’en servent pour pomper des idees… Si on pouvait remonter toutes les innovations a leurs origines reelle avant de se l’approprié via des brevets, je suis sur que les USA n’auraient pas grand chose a faire valoir…

1 J'aime

le probleme aujourdhui c’est que les americains commencent a etre depassé technologiquement. Ils commencent a essuyer un train de retard sur les asiatiques. Deja Apple ne fait pas revé en Chine, tres tres peu de part de marché pour l’iphone, et ils voient leurs produits phares americains etre boudé par le reste du monde. Meme la 5G américaines n’est pas au niveau de la 5G chinoise ( huawei) et ont 1 ou 2 an de retard. Alors ils essaient de piquer les technologies, comme ils l’ont toujours fait dans le passé… Mais le monde a changer, les Chinois ne sont plus aux ordres des américains. Et ca agace fortement les cowboys !!!

1 J'aime

Et les chinois, à la base, ils l’ont volé ou leur technologie ? Tous ces pays qui ont voulu faire construire leurs produits en Chine pour se faire un max de marge, se rendent compte en fait que maintenant, les chinois se sont tout réappropriés. Pas compliqué en ayant tout sous la main. On peut pas les blâmer. Fallait être kon à la base de croire qu’ils allaient se contenter indéfiniment de faire les larbins.

Tu as raison, sauf une nuance, c’est nous ( et les americains) qui leur avons offert ces technologies en faisant fabriquer tout notre hightech la bas… Cadeau !!! C’est de notre faute, surtout les grandes entreprises ultra avide de cout de fabrication toujours plus bas…

+1

Parce que si je ne me trompe, personne n’a forcé les sociétés occidentales à signer avec la Chine des contrats qui stipulaient qu’en échange ils devaient donner une partie de leurs technologies, ils ont bel et bien signé volontairement pour s’implanter en Chine, non ? neutre

a vrai dire les USA ont toujours cherché à s’approprier les idées des autres soit contre argent soit gratuitement, ils ne se sont jamais gênés pour espionner même leurs meilleurs alliés