Commentaires : Honda mis partiellement à l'arrêt par un ransomware

Honda a confirmé avoir été victime d’une cyberattaque ayant entraîné l’arrêt d’une partie de ses activités.

Tant que leurs véhicules connectés peuvent continuer à rouler…

Alors attention, je vais faire le puriste, mais
« les pirates ont potentiellement crypté les données »
chiffré* (plus d’infos https://chiffrer.info/)

1 J'aime

Pour le coup, on pourrait parler de cryptage si ce mot existait, puisque l’on a pas de clé de déchiffrement, non? :smiley:

Nous oui, mais ceux qui ont chiffré les données, ils l’ont bien fait avec une clé ^^

On ne peut pas en être sur… Certains malware n’avait pas de possibilité de déchiffrement. :slight_smile:
Jouer sur les mots, quel bonheur pour les chipoteurs, et quel plaie pour les autres. :stuck_out_tongue:

Je crois que tu n’as pas tout compris. Chiffrer, c’est utiliser une clé de chiffrement pour rendre les données inutilisables telles quelles. Déchiffrer, c’est utiliser la clé pour faire le processus inverse. Décrypter, c’est faire la même chose mais en se débrouillant sans la clé.
Donc « certains malwares n’avait pas de possibilité de déchiffrement » et alors ? Il n’empêche que c’est les données sont chiffrées. Selon la logique de ces termes, crypter quelque chose serait le chiffrer… Sans clé… (?) On comprend vite le problème.
J’ai prévenu que c’était du chipotage, dès le début. Je ne vois pas en quoi c’est une plaie pour les autres. Ça leur donne l’occasion de comprendre la nuance entre ces termes.

Ce que je voulais dire, c’est que certains malwares ont juste écrasé les données aléatoirement (ok, ce n’est pas du chiffrage mais on peut considérer que c’est du cryptage car le but est de masquer les données initiales), donc on peut tenter de « décrypter » (sans chance de récupération bien sur). D’ou ma remarque sur le chipotage stérile… :wink:

Dans ce cas là ce n’est ni du chiffrement ni du cryptage :slight_smile:

1 J'aime