Commentaires : Google renonce à son projet de quartier futuriste à Toronto

Sidewalk Labs, filiale d’Alphabet, jette l’éponge et ne construira pas son petit bout de ville intelligente au Canada. Le projet avait déjà été retardé plusieurs fois.

c’est la dépense pour l’entretien contre le covid-19 qui a fait capoter le projet ou c’est la zone des 100km de distance ? :slight_smile:

Punaise qu’est ce que Google vient faire dans un projet pareil ?? C’est dingue les Gafa on les voit partout même dans des domaines qui ne sont pas les leurs…:flushed::flushed::flushed::flushed:

2 J'aime

Le prix de l’immobilier à Toronto est délirant. Mais il est possible que le ralentissement dû au virus ait apporté trop d’incertitude sur le financement du projet.
Appartement avec vue sur le lac Érié, ça vaut quand même cher.

Mais qui aurait envie d’habiter dans un quartier ou une ville géré(e) par Google??? :scream::scream::scream:
Les gars, même si vous n’êtes pas bien informés sur les GAFAM (et surtout sur Google), jouez un peu à Watch_Dogs quoi, ça vous mettra un peu au courant…

1 J'aime

jouez un peu à Watch_Dogs quoi, ça vous mettra un peu au courant…

Collector ce message, merci

4 J'aime

Étant au Canada, je ne vois pas grand monde qui soit réellement déçu par ce renoncement de projet.

Il y avait certes la promesse que les résidences construites seraient en dessous du marché torontois (qui est la seconde ville la plus chère en terme d’immobilier) mais le projet était vraiment bien nébuleux sur les ajouts technologiques qu’ils souhaitaient implanter, tester et mettre en place. Alphabet projetait tout de même s’étendre sur 5 hectares en plein coeur de Toronto…

Une ville futuriste ? Peut-être. Une ville pensée pour le futur ? Probablement pas.

2 J'aime

Pas de quoi, au moins ceux qui ont conçu ce jeu ont bien cerné comment la technologie pouvait être utilisée.