Commentaires : Google fait un pas de géant avec son ordinateur quantique Sycamore de 53 qubits

Dans une publication scientifique, Google a affirmé avoir réussi à atteindre la « suprématie quantique ». L’entreprise aurait en effet mis au point un ordinateur comprenant 53 qubits et réussi à lui faire réaliser une opération en quelques minutes, là où une machine classique aurait mis 20 000 ans. Il s’agirait d’une première mondiale.

Deux annonces la même semaine…c’est louche…Les équipes d’IBM et Google bossent ensemble ou quoi :thinking:
Je suis quand même bien intrigué par ce que ces ordinateurs permettront de faire et que l’on n’imagine pas encore (en ce qui me concerne en tout cas).

1 J'aime

Plus de puissance de calcul ne veut pas forcément dire plus de calculs de fou. Ca pourrait aussi permettre de réduire le nombre de calculateurs et donc la quantité d’énergie nécessaire pour faire les traitements/calculs actuels. Lire par exemple https://www.institut-pandore.com/physique-quantique/informatique-ordinateur-quantique/

Tu veux faire quoi avec 53 bites? A ce rythme, dans 100 ans ils auront peut etre un megaoctet.

On parle de qbits pas de bits.

1 J'aime

Planquez vos bitcoins pour ceux qui en ont, ils ne sont plus à l’abri à 53 qubits

Pas grave, on aura des qbitcoins…ne me cherchez pas…je suis déjà ailleurs…

2 J'aime

SI je ne me trompe, le champ d’application des ordinateurs quantique est aujourd’hui ultra limité. Si cet assemblage a permis un calcul ultra rapide sur une problématique ultra spécifique, il reste encore un énorme chemin à faire pour que les applications soient utilisable. Et je ne parle même pas d’utilisation pour le simple quidam, mais bien ne serait-ce que d’une utilisation en tant que super calculateur.

1 J'aime

Hum, ça serait bien pour la bienséance de retirer le “e”! :stuck_out_tongue:
Ne pas confondre bit et qbits, cela n’a rien à voir. D’ailleurs ce n’est plus de l’informatique telle qu’on la connait: les paradigmes sont complètement différents.

1 J'aime

Exact. Et plus on avance en qubits, plus les cryptages (chiffrages) conventionnels deviennent faibles. Jusqu’au moment où un pays ou bien une organisation pourra “casser” facilement la plupart des chiffrages. Enfin pour le moment c’est de la science-fiction mais la réalité se rapproche à grands pas.

A ce que le scénario de Terminator se déroule in the real life, on n’en est plus très loin. Ils auraient dû l’appeler Cyberdyn, leur ordinateur :wink:

je crois que tu confond plusieurs choses …
en l’occurance la taille du bus processeur et la capacité de stockage …
pour info, ton processeur, il tourne en 64 bits …
d’ailleurs, ca prends pas de E … sinon ca a pas le meme sens XD

oui mais non …
un processeur quantique ca tourne a des temperatures approchant le 0 absolu …
ca consomme a mort !!!

1 J'aime

Je trouve toujours tres hazardeux de comparer les calculateurs quantiques au PC actuels …
c’est comme comparer une trotinette electrique et une fusée …
alors oui, y’en a un plus puissant que l’autres, mais pour faire deux cent metres, la fusé c’est pas vraiment pratique…

tout ca pour dire que les processeurs quantiques sont tres performant pour certaines taches impossibles au PC actuels … mais que c’est aussi valable dans l’autre sens !

du coup, c’est tres bien de travailler sur les processeurs quantiques, mais a mon avis ils feraient mieux d’investir dans leur exploitation … les premier OS prevu pour CPU quantiques… les premiers softs … mais avant tout des languages de programations.

1 J'aime