Commentaires : Google et Facebook optent pour le télétravail jusqu'en 2021

Les salariés des deux géants du numérique sont invités à travailler depuis leur domicile jusqu’à la fin de l’année.

Les privilégiés qui peuvent se permettre de télétravailler et de garder leurs enfants à domicile en même temps.

Et il y a les autres.

1 J'aime

Le télétravail et la garde d’enfant simultanément est juste improbable, à moins d’avoir un seul enfant, non scolarisé et sous valium…

p.s. « Google prend sa temps » petite coquille mais marqué en gros :stuck_out_tongue:

4 J'aime

Parle pour toi.
Personnellement, ça se passe très bien. Mais je ne fais pas de généralités pour autant :wink:

À moins que ce soit presque des ados, c’est quasi impossible…

2 J'aime

C’est corrigé ^^

2 J'aime

j’avoue qu’enfants en bas age et télétravail, c’est chaud !

2 J'aime

Et à coté t’as mon patron qui veut que je sois au bureau dès le 11 mai à 8h. Alors que pendant 2 mois en télétravail, j’étais plus productif qu’au bureau.
Et quand je lui dit que ça va être compliqué pour garder mes enfants car l’école ne sera pas réouverte, il me répond que le télétravail n’est pas une garde d’enfant.

10 J'aime

Bien sur que des cas ne font pas généralité, et moi perso j’ai pas a me plaindre j’ai pas d’enfants :slight_smile:

Je prends pour exemple 2 ami(e)s proches, qui n’ont pas de bureau étant donné que le télétravail est un plan B de leur boite.

Lui : Informaticien avec un bureau improvisé dans son salon d’un deux pièces qui n’est pas sensé pouvoir le contenir, le nez dans ses 3 écrans, et un enfant qui attire son attention toutes les 30 sec pendant qu’il essaye de se concentrer sur les milliers de lignes de codes et leur rendu.

Elle : Assistante sociale qui doit gérer de sa cuisine ses usagers et dossiers les plus « problématiques », sans outil de travail à distance proposé par le département (à la débrouille quoi, avec son telephone et ordi perso, et sans aucun acces à sa base de données du boulot - age de pierre de l’informatique) pendant que son ado a la musique a fond, passe son temps a faire des allers retours dans le frigo, lui parle de tout et de rien (comme un ado quoi XD), et en meme temps gérer les cours a distance envoyés chaque matin par la prof pour le petit, qui bien sur n’a aucune concentration (vu qu’il est a la maison) et qui donc la sollicite en permanence pour travailler, demander d’arreter de travailler, et faire des activités quand les devoirs sont finis.

Dans l’absolu, je suis plutot pour le télétravail, à condition d’avoir une pièce qui y est dédiée, les outils adaptés, et la vie sociale qui va avec, bref… le télétravail se passe bien surtout pour ceux qui sont déja télétravailleurs à temps complet ou partiel :stuck_out_tongue:

Alors rétorque-lui que les écoles ne sont pas des garderies nationales. Car c’est là le seul but de cette réouverture : garder les gosses pendant que leurs parents bossent.

C’est évident que leur année est fichue quoi qu’il arrive, réouverture ou non.

5 J'aime

J’ai vraiment du mal a comprendre ceux qui encensent le tele-travail « full time »
En ce qui me concerne, c’est une abomination … Plus aucun lien social, et surtout, plus aucune barriere vie privee/vie pro …
Quand vous partez du bureau a 18h, votre journee, elle est finie, point barre, vous passez a autre chose. En TT, vous etes toujours entre les deux, et au final, sans etre totalement productif …

La jalousie franchouillarde dans toute sa splendeur ! Personnellement je ne vois pas ou est le privilège de faire du télétravail càd bosser chez soit et avoir en plus les gamins qui courent et font du bruit toute la journée autour de soit. On sent que tu n’y connaîs rien donc tu balances des conneries sans même t’en rendre compte c’est désespérant. Le télétravail est juste une possibilité offerte aux personnes du tertiaire de ne pas avoir à se déplacer et ainsi d’éviter un maximum de contacts durant cette période de pandémie et donc d’attraper ou de donner cette cochonnerie à d’autres qui n’ont pas la possibilité de télétravailler : eux !

2 J'aime

Le télétravail n’est pas un « privilège » c’est une possibilité pour certains et encore pas tous les jours

1 J'aime

Productif et télétravail marche très bien ensemble, il faut juste avoir de la discipline. Tout à fait possible avec les outils modernes (Skype Entreprise par exemple) de visualiser sa présence comme « disponible » ou « absent ». Si vous avez prévu d’être disponible aux mêmes horaires que d’habitude cela ne pose aucun problème. A part les collègues qui manquent au bout de deux semaines ou plus (et encore pas tous…), pour quelqu’un de discipliné le télétravail c’est juste le top.
En plus rien n’empêche d’être en télétravail ailleurs que chez soi et donc de profiter lors des « absences » de vos amis et autres.

1 J'aime

C’est vrai et c’est une forme d’injustice car nous ne sommes pas tous égaux de part notre travail ou notre environnement familial. Et alors? la vie n’est pas 100% égalitaire, c’est un fait et pour des générations encore. Tant mieux pour ceux qui en bénéficient et pour les autres… bon courage.

1 J'aime

Tous deux en teleworking avec ma femme, nous gardions notre enfant à tour de rôle. Autant dire que la journée de travail commencait seulement quand l’autre s’en occupait.
Apres avoir passé une journée avec son enfant, qui est très agréable :), je me retrouvais à bosser de 18h à 3-4h du mat. Donc bon pas si facile.
On aurait pu choisir l’option de le plugger à la TV mais on n’en a pas :stuck_out_tongue:

2 J'aime

j’ai du mal à comprendre ce qui peut justifier autant d’embauche, quasiment 25% en plus ! et cela alors que 45 000 pour gérer Facebook, ça parait déjà beaucoup

réussir cela, c’est un tour de force, si tu veux le faire correctement en terme de culture d’entreprise, intégration, formation, etc …

Plus aucun lien social ? hum non, que du contraire. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, j’ai jamais eu autant de contacts avec mes collègues que maintenant. Avant, ils essayaient de faire les réunions les jours où il y a le moins de TT, soit le mardi et le jeudi. Maintenant, c’est tous les jours de la semaine. Et on s’appelle beaucoup plus souvent dès qu’on a un problème à régler car on sait qu’on ne dérange pas tout le plateau en se parlant.

Par contre, pour la barrière vie privée, vie pro, il faut effectivement y être attentif. Mais chez moi, c’est surtout le fait qu’il n’y a plus école qui me fait travailler plus longtemps. Avant je coupais le travail, j’allais chercher mon enfant, je faisais des trucs puis je reprenais le travail. Maintenant, c’est comme s’il n’y avait plus de coupure jusqu’à 17 - 18H facilement. Mais j’ai la chance de faire un job qui me passionne et où je ne manque pas de travail à faire.

Ca demande de la maturité en tout cas.

Chaque job a ses exigences, ses avantages et ses inconvénients !
Reconvertissez-vous pour devenir « un privilégié »