Commentaires : Google atteindra 30% de capacité à la fin de l'été et offre une prime d'équipement à ses télétravailleurs

Le géant américain, qui rouvre progressivement ses bureaux, offrira un chèque de 1 000 dollars aux employés désireux de poursuivre en télétravail, pour les inciter à mieux s’équiper.

Et il y aura Alexa et Google Home comme superviseur ?

[…] offrira un chèque de 1 000 dollars aux employés désireux de poursuivre en télétravail,

Non, c’est doublement mal traduit : c’est un remboursement sur présentation des factures, applicable depuis le début du confinement; pas une prime, et pas seulement pour ceux restant encore plus longtemps chez eux.

C’est effectivement destiné à tous les salariés, c’est précisé plus bas dans l’article :wink: mais pas dans le haut. C’est corrigé du coup :+1:

Par contre, il n’y a pas de « mauvaise traduction. » Cela reste une prime, qui la prend la forme d’un remboursement, oui, mais on parle bien d’une prime.

Au même titre que la prime pour frais kilométriques d’un employeur… qui te remboursera les frais :slight_smile:

1 J'aime

La différence que je fais :

  • Une prime est du cash obtenu totalement et sans condition.
  • Une allocation (allowance dans l’original) est une enveloppe max. Si quelqu’un n’achète rien, il recevra zéro kopecks.

Mais ma définition est peut-être trop restrictive, ou un anglicisme?

Hum…

Je pense qu’ici, le sens du mot est plus employé au sens large, yep, pour évoquer une enveloppe, effectivement, de façon générale, qui comme on l’a dit, ne servira qu’à l’achat d’équipements ou de mobilier.

En fait, on le comparera plus à la prime pour frais kilométriques, je pense, qu’à l’allocation de rentrée scolaire (ARS), puisque la prime ne sera valable que dans le cas d’un achat spécifique (alors qu’avec l’ARS, tu peux très bien acheter une Switch à ton enfant, personne ne viendra le vérifier ^^).

Une prime, ne rentre pas dans le salaire. par contre, elle peut très bien être taxée par les impôts…

Snif, les bobos de Google et Facebook, avec leurs salaires mirobolants, vont devoir bosser en slip depuis leurs lofts ou leurs maisons avec piscine plutôt qu’au siège où il y a des toboggans, des babyfoot et des chefs qui leurs concoctent des plats au tofu ! Pourquoi ont nous parlent pas plutôt de ceux qui bossent à l’usine, à l’hôpital ou comme caissière? A non, eux ils ne disruptent rien… ils font juste des boulots dont on ne peux pas se passer.

3 J'aimes

C’est clair que 1000 dollars avec un salaire d’entree au dessus de 150 000 dollars, c’est 0.6 pourcent du salaire annuel d’un junior. Avec un salaire junior a 2.5-3k net en France, ca representerait 200 euros. Un non-evenement si on le met en rapport avec la singularite de la crise sanitaire qu’on vient de subir.