Commentaires : Fusion de PSA et Fiat Chrysler : le groupe se nommera Stellantis

Le groupe issu de la fusion de PSA et de Fiat Chrysler Automobiles a été communiqué par l’entreprise française : Stellantis. À condition encore que les deux entités joignent bel et bien leurs forces, la Commission européenne menant actuellement une enquête sur ce rapprochement qui pose un problème de concurrence au sein de la filière automobile.

« ce qui donnerait alors naissance au numéro quatre mondial de l’automobile »
La position dominante serait effective uniquement si le groupe était numéro 1 non? On n’a pas une position dominante quant on est le numéro 4 d’un secteur. Pourquoi la commission d’enquête ne porte pas sur les autres groupes? Quelque chose doit m’échapper…

LA concurrence ? Concurrence de quoi ? Le groupe Volkswagen à 70% des marques mondiales de l’automobile. Ce n’est pas parce que PSA va avoir 2 nouvelles marques qu’ils feront « concurrence ».
Entre Fiat qui vend que des 500, Lancia qui est devenu inexistant, Jeep qui fait que du 4X4 ainsi que Chrysler et Dodge qui sont quasi inexistant en Europe. Je ne vois pas où sera le risque de concurrence.

Les positions dominantes sont aussi en termes géographiques je crois. Il y avait l’exemple de la fusion Alstom-Siemens qui n’a pas pu fusionner pour la division ferroviaire, or que CRRC (Chine) serait resté devant normalement. Le truc c’est que la commission européenne peut refuser parce que ça « tuerait la concurrence » sur un territoire. Ils peuvent même faire ça en dehors de l’Europe (GE-Honeywell). Ca dépend parfois du commissaire à la concurrence et de son orientation politique parfois pas.

VW est loins de posséder 70% des marques automobiles… 7 à tout casser en incluant lamborghini/Bugatti…

1 J'aime

Ce sont essentiellement des lobbyistes allemands qui œuvrent en sous-main pour raboter sinon annihiler cette possible concurrence.

1 J'aime

Fiat Chrysler Jeep sont une filiale du groupe CNH Industrial, qui détient en autre Case , New holland, Steyr ( engin agricole et construction, pas le même secteur je vous l’accorde), le groupe Iveco qui comprend Iveco Truck et Iveco Bus, qui lui même a racheter la filiale de Ford Truck, ENESA et ses filiales. Et j’en oublie surement d’autres…

Oui c’est bien sur la partie des véhicules utilitaires que l’enquête se concentre, pas sur les VL.

Fiat Industrial Group est l’ancienne division véhicules industriels et commerciaux, machines agricoles, et engins de BTP de FIAT. Fiat Industrial a été scindé de Fiat S.p.A le 3 janvier 2011. Basé à Turin, Fiat Industrial est détenu à 30,5 % par EXOR, le holding de la famille A. Le groupe rassemble les camions et autobus Iveco, Irisbus, Astra, Magirus, les fabricants de machines agricoles et d’engins de chantier Case, New Holland, Steyr, Kobelco, les générateurs et moteurs de bateaux FPT Industrial. Fiat Industrial Group est coté à la Bourse de Milan et a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 21.3 milliards d’euros pour un résultat net de 378 millions d’euros.

Fiat Industrial a fusionné en 2013 avec sa filiale américaine, CNH Global, pour former la société de droit Néerlandais CNH Industrial dont le siège social est à Londres

De toute façon si les petits groupes automobiles ne fusionnent pas entre eux, ils vont mourir à termes … et là c’est sûr la question de la concurrence ne se posera plus!