Commentaires : Foodvisor, le Shazam français de la nutrition, à l'assaut du marché américain

L’application française Foodvisor est partie à la conquête du marché américain au début du mois de septembre. Avec un certain succès.

Comment l’application peut-elle savoir quelle matière grasse a été utilisée, ce qu’il y a dans une sauce, si on a pris des ingrédients allegés ou pas etc… Faire la différence entre une quiche avec une pâte à la farine de blé ou à la farine de riz et poix chiche? Etc…

3 J'aime

C’est de la couille pour bobo cette application. Ceux qui sont vraiment attentifs à ce qu’ils mangent savent exactement ce qu’il y a dans leur assiette sans avoir besoin d’une application qui comme tu le fais remarquer ne peux pas déceler beaucoup de variables non visibles.

1 J'aime

Et par rapport à Yuka ?

Bin c’est tout simple

1°) tu prends une photo de ton plat avec leur appli : ca analyse les ingredients principaux
2°) tu trempes ton smartphone (coté micro) dans ton plat et là ca analyse les composants (avec ou sans sauce, quel type, …)

Ok , je sors :slight_smile:

Une application essaye d’analyser un plat pris en photo alors que l’autre (Yuka) se base sur la liste d’ingrédients fournis par les industriels, rien a voir donc. Yuka est bien plus utile et précis.

Je dirais que Yuka a davantage l’air destinée à des produits industriels qu’à du fait maison. Si c’est bien cela, l’utilité sera donc en fonction du type de préparation choisie par l’utilisateur. Tout comme la précision.
Alors que Foodvisor, l’utilité et la précision…comme évoqué plus haut… :thinking: