Commentaires : Fibre optique : 600 000 abonnés de plus au 1er trimestre, le FttH est désormais le roi du très haut débit

L’ARCEP a publié, jeudi, les derniers chiffres du marché de l’Internet fixe pour le premier trimestre 2020. Et ces derniers confirment la tendance dégagée en 2019 : la fibre a la cote.

2 J'aime

Ça me fait penser que j’ai découvert que récemment qu’ils passaient la fibre en aérien maintenant, je ne pensais pas ça possible … et du coup pourquoi le déploiement est toujours si lent ?

1 J'aime

J’aime pas ce genre de news, je suis toujours en ADSL et je suis passé de 4mbits à 0.6mbits cette semaine surchauffe du modem et ligne presque HS, je me retrouve avec un débit pré 2004 pendant que la rue d’en face ils sont fibrés depuis plus de 2 ans et c’est le même type de résidence :sob:

1 J'aime

Dans mon département, ils mettent le paquet depuis le début de l’année !
Jusque là, seule la grande métropole était fibrée, et là il y a des déploiements en cours et très actifs dans pas mal de villes plus rurales et retirées.

1 J'aime

En zone peu denses et en déploiement public, c’est monnaie courante.
Surtout pour les liaisons entre les PMZ et les PBO. On a déjà un réseau aérien, alors autant y faire passer un ou plusieurs câbles de plus plutôt que de dépenser des fortunes à faire du souterrain. Techniquement ça ne change pas grand chose, mais dans des zones pavillonnaires ou plus ou moins rurales par exemple, où les logements peuvent être assez éloignées les uns des autres, c’est une sacré économie de temps et d’argent.
Par contre les liaisons entre NRO et PMZ se font systématiquement en souterrain pour des raison évidentes de pérennité et de section de câbles dans certains cas.

5 J'aime

Ouais c’est pas mal du tout je pensais juste pas ça possible, je sais pas je pensais les câbles de fibres particulièrement fragile. Faut croire que pas autant que je le pensais et c’est tant mieux, je déménage bientôt dans une zone où c’est fait de cette façon :slight_smile:

@zeebix Effectivement, la fibre en elle-même est très fragile quand elle est à nu. Mais quand on la tire, tout est dans des gaines.
Voici un exemple d’une photo que j’ai prise lors d’un déploiement. Ici, la fibre arrive en souterrain jusqu’au pied du poteau, puis grimpe le long du poteau dans une gaine qui contient 24 fibres optiques dans ce cas là, et est tirée via le réseau aérien jusqu’au bout de la rue, avec un PBO par poteau (pas encore posé sur cette photo), qui relie une poignée de maison chacun.

3 J'aime

Ça fait au moins 4 ans que ça se fait. Le déploiement prend quand même du temps parce que même en aérien il faut dérouler, souder, enregistrer les refs etc… Cela dit l’article montre une accélération continue qui est impressionnante.

2 J'aime

Et a paris?? Les parisiens ils veulent de la fibre maintenant? Je me souviens dans les années 90, les parisiens ne voulaient pas entendre parler de la fibre optique. On a du fibrer les rues et ensuite passer par le cable coaxiale dans les immeubles. C’est toujours comme ca??

Tout à fait, ce n’est absolument pas nouveau. Mais ce qui peut donner cette impression est le fait que le déploiement aérien se fait principalement en zone faiblement dense, donc les zones qui sont souvent moins prioritaires concernant le déploiement fibre et qui dépendent d’initiatives publiques.

Niveau rapidité, de ce que j’ai eu l’occasion de voir, c’est quand même assez impressionnant en aérien.

Evidemment, tout le problème vient de l’administratif et de toute la gestion qu’il y a autour, surtout en zone de déploiement public. Par chez moi, je connais pas mal de villes dans lesquelles le NRO a été posé en 2017 ou 2018, et pourtant le premier phasage (déploiement des PMZ, des différentes liaisons, déploiement des PBO, etc) n’a commencé que récemment. Parce que les études sont longues, tout comme les coordinations des différentes parties prenantes, etc.

Sans oublier qu’une fois les travaux techniques terminés, c’est loin d’être fini. Le gestionnaire de réseau public doit prendre la main sur le réseau, puis organiser la mise en commercialisation. Ensuite il faut attendre que les FAI déploient leurs équipements, puis déclarent la zone comme commercialisable pour qu’enfin les clients puissent demander un raccordement.
Tout cela allonge bien souvent les délais de nombreux mois après la fin des travaux.

T’as quelques cas où ça passe en aérien, mais on préfère éviter.

La fibre en tant que tel est fragile mais les câbles sont gainés et plus ou moins épais selon l’utilisation (on va clairement pas avoir le même type de gaine dans un LAN et dans la rue). Après le problème (qui est déjà existant pour le HFC), c’est que quand c’est en aérien, c’est plus facile de couper le câble si on veut nuire à quelqu’un.

Juste pour la petit info (rien de bien grave :smiley: ), on ne tire pas la fibre, on la souffle :wink: Ca change rien du tout mais bon voilà quoi

2 J'aime

Salut oui en fait je vis en Asie Au Philippine, j’ai la Fibre Optique et elle passe en aérien juste en dessous des lignes hautes tensions, c’est tout à fait possible d’ailleurs je comprend pas pourquoi en France il n’ont pas fait cela avant, pour un pays qui se dit développer l’Arcep est nul à ch… sur ce coup quant au ingénieux c’est pareil. Depuis plus de 30 ans que cette technologie existe et il n’ont même pas fini de cabler la france entière, la honte, meme en aérien en attendant de creuser au moin ca permettait d’avoir une connexion potable, mais non il préfère faire attendre et avoir plusieurs technologie. Je suis Suisse et j’ai aussi habiter en France dans des villages différents, la ou tu à des poteau électrique ou lampadaire etc c’est tout à fait possible, de plus les boitiers sont fixer en hauteur et la fibre arrive en aérien comme l’électricité sur la plupart des maisons de campagne, quant à l’hestetique moi je préfère avec 2 fils qui pendent et une connexion fibre que de l’adsl super lent.

Ben tout ce faisait en aérien, si il faut attendre 10 ans pour avoir la fibre alors qu’en 1 ans maxi c’est installé en aérien ben y’a pas photo, à un moment donné il faut avoir les moyens de ces ambitions ou trouver des alternatives, l’aérien ne pose pas plus de problème que l’écrasement des lignes.

Je parle de la partie transport (NRO-> Pmz) qui est principalement enterré. Mais il existe des cas où il y a de l’aérien.

ici au Philippine j’ai pas suivi la fibre pour savoir ou elle arrive mais je pense aussi qu’à un moment ca doit partir dans le sol, mais vu les torche de cable qui sont suspendu genre sapin de noel c’est asser folklorique, je suis étonné car je me suis inscrit pour fibre, le lendemain j’avais 5 gars devans cher moi pour mettre le cable et un petit boitier, 20€ l’installation et hop ca fonctionne, franchement jamais de coupure et plutot rapide et stable. 35mb et 3ms de ping, rien à redire pour 30€ mois. de toute facon je pense que la fibre à l’avenir sera remplacé par des connexions aérienne ou laser. Et avec la 5g en version non dangereuse ont pourra se passer du modem fixe.

La fibre passe dans ma rue mais…pas dans mon fourreau. bouché. Qui c’est qui a une pelleteuse et un détecteur de fourreau ? :stuck_out_tongue: