Commentaires : Facebook dévalué de 34 milliards de dollars après le bannissement de Trump

La décision de Facebook de bannir complètement le président des États-Unis Donald Trump s’est traduite par une frilosité des actionnaires. La société a été largement dévaluée.

Donc on est sûr et certain que ça n’a rien à voir avec l’histoire de WhatsApp également?

15 J'aime

Bonne question, ma voiture est tombée en panne hier, ça doit jouer aussi ^^

9 J'aime

Il y a encore des gens qui s’interrogent quand une entreprise privée vous dit quoi penser… ouf

7 J'aime

« Pour mémoire, Donald Trump a recueilli 46,9 % des grands électeurs, ce qui représente 74,2 millions des voix. Un appel émanant de Trump a suffi à investir le Capitole, il ne devrait donc pas être trop dur de convaincre ses partisans de fermer leur compte Facebook. »
Bonjour les raccourcis faciles !
Bonne nouvelle pour le reste, mais pas de soucis pour les actionnaires, ils ont simplement pris leurs bénéfices et vont vite revenir quand tout ça se sera calmé; on peut compter sur leur loyauté envers leur portefeuille.

3 J'aime

Vous avez des actions chez Facebook, certains, à les défendrec comme ca, aveuglément ? A croire que votre vieen dépend😂

3 J'aime

Un peu de tout ça, à vrai dire :joy:

D’où mon interrogation :smiley: C’est peut-être uniquement le bannissement de Donald Trump, mais je me demande s’il y a une façon de vérifier l’origine de la perte. Peut-être tout simplement par la date, en bourse c’est généralement très rapide :slight_smile:
Comme vous l’aurez remarqué, je ne suis pas expert en bourse :smiley:

la question ne se pose pas vraiment comme ca. Ca choque tout le monde que Trump se soit fait blacklisté … Mais en même temps, est-il normal d’utiliser les réseaux sociaux pour un appel a la violence ? Les com n’auraient-elles pas du être blacklistés avant ? Le gars est un Président, il a des outils de com a disposition, pourquoi utiliser Twitter ? D’autre part il y a une charte d’utilisation … Président ou pas il doit s’y conformer …
Enfin ce n’est pas une Rock Star … Si cela avait été quelqu’un d’autre, le compte aurait certainement suspendu depuis longtemps …
Et pour finir, il y a eu 5 morts, allez donc dire a leur famille que s’il n’y avait pas eu twitter ces personnes seraient certainement toujours en vie …
Il y un bon coté a ces réseaux mais si les gens ne se disciplinent pas un peu ca dérape très vite …

6 J'aime

ça fait peur car ça montre surtout que ces entreprises prospèrent sur le n’importe quoi, les appels à la haine et à la violence, du moment que ça génère de l’engagement, de la page vue.

3 J'aime

Et combien de morts qui ne sont pas imputables à des tweet ?

1 J'aime

Et tout les autres, alors ? Le Rn sur les réseauxsociaux,les antivaxs,les complotistes? C’est pour quand?

1 J'aime

Perso, ça ne me fait pas peur, cela me rassure qu’un homme se comportant comme un gamin de 5 ans ne soit pas conforté dans ses délires… je trouve même que cela arrive très tard, trop tard.

6 J'aime

Je vous SIGNAL que je suis extrêmement heureux de cette très bonne nouvelle.
De toute façon Facebook n’est plus dans le coup.

1 J'aime

« Un appel émanant de Trump a suffi à investir le Capitole, il ne devrait donc pas être trop dur de convaincre ses partisans de fermer leur compte Facebook. »

Franchement je ne crois pas…

Rappelons que Facebook est une entreprise scélérate qui fait croire qu’elle gère le premier réseau social sûr, éthique et sécurisé, alors que Facebook est juste un putaclic déstiné à réccupérer les données pompées sur les smartphones et ordinateurs de ses membres.
Les actionnaires ne sont pas au bout de leurs surprises. Le jour où la population réalisera ce à quoi Facebook a accès, l’action ne vaudra plus grand chose…
Un petit rappel :
Cette application dispose des autorisations suivantes :
ID de l’appareil et informations relatives aux appels
read phone status and identity
Historique de l’appareil et des applications
retrieve running apps
Caméra
take pictures and videos
Contacts
read your contacts
find accounts on the device
modify your contacts
Identité
find accounts on the device
add or remove accounts
read your own contact card
Photos/Contenus multimédias/Fichiers
read the contents of your USB storage
modify or delete the contents of your USB storage
Stockage
read the contents of your USB storage
modify or delete the contents of your USB storage
Mobile
directly call phone numbers
read phone status and identity
Informations relatives à la connexion Wi-Fi
view Wi-Fi connections
Micro
record audio
Agenda
read calendar events plus confidential information
add or modify calendar events and send email to guests without owners’ knowledge
Lieu
approximate location (network-based)
precise location (GPS and network-based)
Autre
download files without notification
receive data from Internet
read TV channel/program information
write TV channel/program information
view network connections
read Google service configuration
pair with Bluetooth devices
change network connectivity
connect and disconnect from Wi-Fi
toggle sync on and off
full network access
change your audio settings
read battery statistics
run at startup
draw over other apps
access Bluetooth settings
prevent device from sleeping
install shortcuts
modify system settings
read sync settings
create accounts and set passwords
send sticky broadcast
control vibration
control Near Field Communication

1 J'aime

La nouvelle politique sur les nouvelles conditions d’utilisations ne vont pas dans le bon sens non plus.
Vivement la mort de cette entreprise, ce déchet terrestre.

1 J'aime

Rester neutre, non. Quand on enfreint les règles ou les lois, ça porte à conséquence et doit être sanctionné. Les réseaux sociaux ne doivent pas être un moyen d’appeler à la violence, au racisme, à l’anti religion, quelques soient les extrémistes qui l’utilisent, présidents ou pas.

3 J'aime

Et le fait qu’un président viré démocratiquement refuse d’accepter la défaite, fasse pression avec des affirmations mensongère et appelle à la violence n’est pas inquiétant ?

2 J'aime

@Sodium : Rappelons que Trump a perdu les élections et qu’il pourra dire ce qu’il veut, Biden va le remplacer. Donc inquietant ? Bof non. Rappellons aussi que les democrate avaient joué à un jeu equivalent il y a quatre ans, en accusant les Russes d’etre responsable de l’election et personne ne les accusait de mensonge. Quand à l’appel à la violence, Trump n’a pas non plus appelé à tuer des gens. Quand un mec appel à manifester en France, on ne l’accuse généralement pas de faire un appelle à la violence. Maintenant, ils ont leur part de responsabilité oui