Commentaires : Facebook craint pour son business de publicité avec l'arrivée d'iOS 14

Les nouveaux réglages de confidentialité mis au point par Apple vont sérieusement limiter la collecte de données personnelles.

Les nouveaux réglages de confidentialité mis au point par Apple vont sérieusement limiter la collecte de données personnelles.

…« pour les tiers »…

1 J'aime

Pour les droits demandés par une application il est peut être temps, c’est juste présent sur Android depuis le début ou presque de valider les autorisations d’une application.

C’est déjà le cas sous iOS. C’est juste que cette nouvelle version va beaucoup plus loin que les précédentes a ce niveau.

3 J'aimes

La fin des applications qui se « servent » tranquillement dans le téléphone pour pousser des propositions ciblées parce que Google&cie savent mieux que toi ce que tu aimes.

On peut espérer qu’Apple appliquera la même règle à ses propres Appli.

Mais déjà la localisation approximative me Plaît.

Ah oui tu parles de la liste qui s’affiche, mais bon elle est presque obligatoire pour tte les apps si tu veux qu’elles s’installent.
iOS le fait que pour certaines choses (contacts, micro, loca…), par contre tu peux refuser chaque éléments et ça ne bloquera aucune installation de que je sais.
Dans tt les cas les 2 systèmes c’est open bar pour les apps, ça ne peut qu’être positif ce dispositif.

J’ai la beta ça semble être le cas, à voir…

Je pense que Facebook n’a pas trop à s’en faire… vu comment la majorité de ses utilisateurs sont trop (censuré) pour se retenir de cliquer sur tout et n’importe quoi pour accéder très vite à leur appli, ils s’en foutent de lire les CGU et autres pop ups pour demander des autorisations.

« Facebook prévoit qu’une large part des utilisateurs refuse d’être suivie en permanence par une application »
Ahhhh, mince, elle est où cette époque ou je faisais ce que je voulais, quand je voulais, à l’insu des utilisateurs. #nostalgie#
« Apple propose néanmoins une API baptisée SKAdNetwork qui permet aux applications de réaliser un suivi publicitaire »
Oui, encore une fois, le « bon » Apple ne rend pas les choses beaucoup plus rose, il impose juste sa manière de voir.

1 J'aime

Une étude de CanardPC avait démontré que Apple était la société qui collectait le moins de données personnelles, ce qui est compréhensible puisque Apple est déjà un ecosystème en lui-même.
Celui qui en collecte le plus est Microsoft, avec Windows…

1 J'aime

C’est vrai que la majorité des utilisateurs ne se rendent pas trop compte de ce qu’implique leur consentement.

Et essayer de les sensibiliser c’est souvent ce faire taxer de paranoïaque voir même de complotiste.
Alors que le but est surtout de leur donner un peu de sens critique et leur faire perdre leur naïveté.

Tiens bizarrement d’après Search Foresight, c’est bien Google qui détient la couronne.

Apple a surtout un modèle économique qui rend l’exploitation des données personnelles inutile ou presque. Les revenus d’Apple proviennent du matériel et des services, contrairement à des entreprises comme Facebook ou Google dont la plupart des services sont gratuits pour les particuliers.
Quant à Microsoft, c’est encore autre chose puisqu’on paye les logiciels, mais ils sniffent quand même les données.

1 J'aime

Je ne comparais pas apple et les autres gafam.
Je disais juste qu’ils vont limiter la collecte par des tiers, pas par eux même.
Peu importe la collecte qu’ils font pour eux-même, elle ne changera pas, c’est tout.

1 J'aime

Ca existe sur iOS aussi depuis le début, la grosse différence c’est que Apple n’autorise pas une application météo à demander l’accès a tes contacts. La on parle plus d’un système à la RGPD qui empêchera la personnalisation de la pub.

Google va bientôt proposé des Mutuels santé en aillant accès a tes donnés personnel dont ton activité physique et tes recherches google, ils pouront te proposer un tarif sur mesure. Les gens qui vont devoir payer un surcout à cause de leur donnés vont bien faire la gueule et commenceront a comprend mais ça sera trop tard. Rien à caché qu’ils disent :wink:
Mais c’est claire que les gens ne ce rendre pas compte du nombre d’usecase possible avec la data qui pourrait leur nuire d’ici quelque année.

Mais contrairement a Amazon, Google et Facebook, la data n’est pas le cœur business d’Apple.

1 J'aime

C’est sensé rassurer le chaland?

1 J'aime

De ne pas être le produit c’est plutôt agréable quand sentiment, tu devrais essayer :wink:

1 J'aime

Mais je ne suis le produit de personne, ni google, ni apple, mon téléphone est sous une distribution entièrement libre des gafam, un GNU/Linux pur.

Tu devrais essayer… :grimacing:

1 J'aime

Tu n’as pas vécu le même début d’Android :wink:
Les demandes de droit ne sont bien que depuis Android 6, et sont affinées depuis le 8. Avant c’était la teuf :smiley:

Ce n’est pas le point dont je parlais. Effectivement c’est relativement récent pour le fait que les applications puissent demander en temps réel les droits comme cela.

Par contre de mémoire bien avant cela je pense que j’étais sur Android 4, l’appui dans le store sur le bouton de téléchargement indiqué clairement les droits que demandé l’application globalement. On pouvait donc quand même déjà se rendre compte lorsqu’il y avait un problème.

Sur iOS a ma connaissance mais je ne suis pas un utilisateur habitué, je n’en ai eu un que pour le travail pendant quelques années, rien n’indiqué que l’application aller utiliser telle ou telle droit. Sur Android mon premier a été le Motorola Droid (version non customisé d’Android) j’ai toujours vu cet écran des permissions.