Commentaires : Face ID : le FBI utilise le visage d'un suspect pour déverrouiller son iPhone

Dans la guerre qui oppose Apple au FBI, le renseignement américain vient de marquer un point symbolique.

ça prouve au moins qu’ils n’ont pas démoli le visage du suspect , bein oui sinon comment faceID aurait pu être utilisé sinon …

Le type à abusé d’un mineur… Ils auraient quand même pu lui démolir le visage (au moins un petit peu).

A partir de maintenant dans des cas aussi graves, le suspect se défigurera avant que le FBI lui exige de lancer FaceID.