Commentaires : Face à la menace sur les données biométriques, Kaspersky veut vous passer la bague au doigt

Pour contourner les menaces sur les données et l’identité des consommateurs, le spécialiste de la cybersécurité a imaginé une bague.

1 J'aime

D’un côté, si on a besoin de votre doigt pour votre empreinte biométrique, ils auront la bague avec.
(j’avoue que je n’ai pas lu l’intégralité de l’article, mes yeux étant tombés sur « Cette bague n’est pas une solution miracle »)

L’empreinte peut être générée aléatoirement, ou à partir un mot de passe qui serait transformé en un motif d’empreinte. Pas besoin que ce soit l’empreinte de son propre doigt ni même une vraie empreinte.

On en reviens toujours au même problème de reconnaissance de l’identité numérique. Je pense qu’utiliser les possibilités de lecture biométriques d’un smartphone par une appli de reconnaissance dédiée est suffisant et efficient. Une APK de reconnaissance liée aux bases de données d’état (France Connect par exemple) peut-être aussi une solution. L’idée d’empreinte artificielle peut en faire partie.