Commentaires : Face à de mauvais résultats financiers, Nissan va se séparer de 10% de ses employés

Le constructeur japonais a vu son bénéfice net fondre de 95 %, et commence déjà à supprimer des emplois et des usines principalement à l’étranger pour surmonter cette crise massive.

Ils étaient leader dans l’electromobilité, ils ne vendront bientôt leurs électriques qu’à ceux qui ne se renseigneront pas.

“Hiroto Saikawa s’est également déchargé sur Carlos Ghosn, l’ancien PDG de l’alliance Renault-Nissan et aujourd’hui embourbé dans des affaires de détournement des fonds de l’entreprise pour son usage personnel. Il explique que les réformes initiées par son ex-supérieur étaient trop coûteuses et les investissements technologiques trop importants pour répondre aux nouvelles exigences gouvernementales.”
C’est moche :confused:

ca n’a pas trop de sens non plus, trop couteuses ok, mais dans ce cas pourquoi ne repondraient elles pas aux exigeances gouvernementales.
Faut dire depuis la reprise par renault, la qualite nissan s’est fait sentir, surtout leurs boites auto - meme la maxima n’a plus la reputation d’etre fiable (pourtant les vieux modeles sont dignes d’un char d’assault)

Ceci préfigure un" recentrage des activités ".
Refrain bien connu des vieux.

plutôt que de guérir le mal à la racine on coupe quelques branches dans l’espoir que ça ira mieux
c’est la chaîne de décision qu’il faut virer et pas la production, si les décisions ont été mauvaises, hop dehors, il y a plein de personnes compétentes ailleurs pour les remplacer :smiley:
ça devrait être le rôle des assemblées d’actionnaires :wink:

2 J'aime

si seulement ca marchait au merite…

Faut dire que les pauvres propriétaires du fameux 1.2 turbo Renault qui s’autodétruit, ne doivent pas en faire une bonne publicité dans leur entourage.

Les actionnaires du moment que leur dividendes augmentent ils n’en ont rien à foutre que des milliers de personnes perdent leur emploi.

oui mais là justement vu les bénéfices ça va baisser sérieusement :wink:

C’est marrant comme situation… Comme par hasard le gars qui a sauvé Nissan par le passé s’est fait arrêter dès qu’il a commencé à parler de fusionner Nissan et Renault. Maintenant ils viennent pleurer, y en a qui ont la mémoire courte. (Et quand je dis ça je ne défends pas Carlos Ghosn, si il a détourné de l’argent etc. etc. c’est pas bien tout ça tout ça… Je dis juste qu’il a fait ça pendant des années sans que ça ne dérange personne au sein du groupe)

citation de carlos ghosn : 'l’avidité, c’est bon". un bon sujet pour le bac philo 2020

Les moteurs Renault a la fiabilité aléatoire plombent bien Nissan

Oui, les moteurs essence Renault ne sont pas un modèle de fiabilité ; je crois que les essences chez PSA non plus ; on paye le fait d’avoir tout misé sur le Diesel pendant des années (les Dci Renault sont plutôt fiable si utilisés de manières rationnelle, j’ai un 1.5Dci sur une Clio, elle affiche 200.000KM aujourd’hui et le moulin tourne toujours bien))
D’ailleurs, concernant les moteurs essence, n’aurait-il pas été plus judicieux d’utiliser des moteurs essence Nissan si il existaient et donc de garder ces moteurs Nissan pour l’offre moteurs essences et d’utiliser les Dci Renault pour l’offre moteur Diesel ?

Pour revenir à l’article, c’est une triste période pour Nissan en sachant que oui ils ont été efficace dans le domaine de l’électrique ; je suis quasi sûr qu’avec l’expérience qu’ils ont dans ce domaine ils ont une sacré carte à jouer là-dessus et devrait en profiter pour se tailler une bonne part de marché dans ce nouveau secteur avant de voir toutes les parts grappillées par Tesla.

Leurs electriques sont dépassées: Mauvais connecteur de charge en Europe et batterie qui chauffe lorsque l’on charge rapidement ou que l’on roule à plus de 100 km/h.