Commentaires : Drones de loisir : une notice d'information concernant les règles de vol désormais obligatoire

La notice d’information doit obligatoirement être incluse dans les emballages de drones de loisir depuis le 1er juillet. Elle comporte dix règles majeures.

Bref, on n’a plus le droit d’utiliser un drone , que dans sa cave : on est bien en France où une paperasserie de règlements de 10 kilos vient pourrir la vie des gens dans quoi qu’ils fassent

1 J'aime

Viens en Belgique et tu verras ce que c’est vraiment une administration qui pourri et restreint le vol avec des drones. En France, vous êtes bien.

2 J'aime

De mon côté, je ne comprends même pas comment les drones ont eu un droit commercial lorsqu’on voit les nuisances qu’ils génèrent, surtout dans l’atteinte à la vie privée.
Lorsqu’on voit le tollé qui a conduit au droit à l’image pour de simples photos, nous avons dans cet appareil un lot d’abus (sonore, droit à l’image, vie privée, dangerosité près des aéroports, perturbation électromagnétiques, etc) qui étaient bien prévisibles, mais qu’on a tardé à considérer.
Cela explique maintenant la grogne des acheteurs de ces “fabuleuses” machines volantes.

1 J'aime

Ils ont un droit commercial car ça rapporte financièrement parlant et ça passe avant tout le reste.
Suffit de voir le premier commentaire pour comprendre.

personne ne dit que c’est fabuleux mais tu n’as jamais vu de séquences vidéo prises par drones, ni de photos, sans doute, pour faire ainsi la fine bouche … le drone amène des possibilités de prise de vue uniques, rigoureusement impossibles autrement, et ceci amène à redécouvrir tout notre environnement, rien que ça … sinon effectivement on peut aussi rester grogner sur tout et sur rien dans ses charentaises…

oui il ya les petits malins des sociétés “accréditées” pour prises de vue par drones et qui se font des c… en or, ils n’ont pas envie que Mr tout le monde puisse en faire autant : or Mr tout le monde peut en faire autant avec un peu de pratique …et le droit de sortir son drone de sa cave

non, ne France on n’est pas bien… regarde toutes les zones rouges : les plus intéressantes ! il reste, possibles : quelques prairies désertes , deux collines, la ruine d’une casse automobile et un ruisseau , en gros !

C’est quoi cette paranoïa? :stuck_out_tongue:
Si tu penses que c’est un business juteux et facile, lance-toi au lieu de râler!
Les premiers à se lancer sur ce marché ont peut-être effectivement bénéficié de l’attrait de la nouveauté et de bénéfices importants mais maintenant le marché est mature, il y a une bonne concurrence et certaines sociétés établies avec de très bonne compétence. Les prix sont relativement raisonnables et les prestations de qualité!

Le bashing c’est bien mais il faut réfléchir 30s. Ces règles sont juste du bon sens et correspondent à des règles déjà établies pour de bonnes raisons. Le plafond max correspond au plancher des vols VFR, il est évident que les aéroports sont des zones a éviter (un écho radar inconnu bloque immédiatement un aéroport pour des raisons de sécurité), la protection de la vie privée est une évidence, le survol de personnes aussi…
Je ne vois pas en quoi on est en dictature ou en administration abusive (en tout cas pour ça)… :stuck_out_tongue:

Edit: Je suis “pilote” de drone amateur et j’approuve totalement ces règles!

1 J'aime

bonjour,
Je trouve ces regles assez logiques et pleines de bon sens.
La DGAC a raison, il faut que le vol en drone soit encadré.
le n’importe quoi c’est trop facile !

2 J'aime

Bonjour.
Le bon sens…tout est dit.
Dans mes environs, j’ai observé un drone au dessus de la plage en pleine saison estivale et des «drones de compétition» sur la zone militaire du coin…
Comme d’habitude, la majorité des dronistes de loisir paient pour une minorité qui fait n’importe quoi , n’importe où. Résultat : une réglementation évolutive et sans cesse renforcée.