Commentaires : [Discussion] Vous télétravaillez souvent ou depuis longtemps ? Partagez vos conseils!

Restez à la maison et,pour celles et ceux qui le peuvent, télétravaillez. Simple, basique ? Pas pour tous. Alors, pour trouver nos marques, partageons nos bons plans !

le plus dur pour moi c’est de garder la concentration. Il faut donc que je m’isole au maximum, pas s’enfermer (çà on l’est déjà me direz vous) , mais s’isoler… si possible dans une pièce qui peut fermer si besoin.
Essayez aussi de retrouver une ambiance proche de celle que vous connaissez… C’est bête mais moi je travaille avec une bande son ambiance de bureau que l’on trouve sur Youtube.
Essayez également de travailler dans une pièce bien éclairée , quitte à allumer une lampe de bureau pour rien.
S’aménager des temps de pause pour sortir de sa bulle est aussi très important.
Évidemment être équipé convenablement est primordial, ligne internet correcte, un bon écran un clavier que l’on a l’habitude d’utiliser et une bonne chaise, quelques câbles électrique et rallonge usb en tout genre.

4 J'aime

S’isoler et preparer un emplacement dedie et ergonomique.
Un endroit bruyant ou inconfortable, ou un ecran trop petit vont transformer l’experience en enfer tres rapidement dans le cas contraire.

1 J'aime

Vu que je bosse habituellement en openspace moi j’ai plutôt l’habitude du bruit, qui ne me dérange pas. Je bosse au milieu de l’appart, les vas et vient ne cassent pas ma concentration MAIS j’ai besoin de musique.

Coté installation, puisque je n’ai pas d’écran supplémentaire, je surélève avec un tablette appropriée, j’ai un clavier et une souris sans fil en plus ; le minimum pour être bien installé.

Enfin j’ai besoin de me fixer des horaires sinon je dépasse de partout, trop tot le matin, pas de pause, trop peu le midi et pas de fin le soir… j’ai du mal à me limiter alors je met des reveils. Pour le midi, le MUST étant de se faire une sieste.

1 J'aime

Oui c’est vrai que respecter les horaires c’est important

1 J'aime

Avoir une piece ou travailler est essentiel, ne serait ce que pour fermer la porte en cas d’appel client. Après, avec l’expérience, on arrive à gérer à peu près toutes les situations, même quand un gamin rentre en demandant qq chose en insistant. Ne pas perdre son self controle.
Prendre des pauses café, et donc l’avantage d’être à la maison, ne pas hésiter à s’autoriser des pauses différentes d’une configuration boulot… je vous laisse imaginer ^^

2 J'aime

Travaillant pour une association sans locaux, je télétravaille depuis 12 ans.
Du coup je suis très bien installé ; j’ai une pièce dédiée - un bureau.
Je suis d’accord avec l’importance des horaires.
Sinon ça peut vite partir en vrille, dans un sens comme dans l’autre.
Je ne commence jamais à travailler en robe de chambre ou ce genre de chose. A 8h30, je suis prêt comme si j’allais au travail, je rentre dans mon bureau et là, je suis en mode travail.
Je m’accorde des pauses, mais mesurée et pendant celle-ce, je ne me lance jamais dans une tâche qui peut facilement déraper (comme lancer un jeu vidéo).

1 J'aime

si possible avoir une pièce dédiée ou au moins pouvoir s’isoler, se fixer des horaires, pour éviter de bosser trop longtemps ou pas assez, appeler les collègues, son chef, par téléphone ou Skype, pour maintenir le contact et rendre compte de son activité. ne pas oublier les pauses, faire une coupure d’une heure mini le midi et s’aérer de temps en temps.

Je confirme ce que vous dites.
Voilà 13 ans que je fait du télétravail entre 60% (3 jours par semaine) et 100% de la semaine.
Cela n’a été possible que parce que j’ai une pièce dédiée, isolée (j’ai 4 enfants), équipée : il faut un bon fauteuil, un bon écran et un grand bureau. Comme au bureau quoi.
Les jours ou je vais au bureau à Paris, je me rends finalement compte que je suis moins efficace qu’en télétravail, mais voir les collègues est primordial : pour garder le contact et le relationnel bien sûr, mais aussi pour les bruits de couloir. On apprend plein de choses en étant avec ses collègues :slight_smile: Et puis pour les rendez-vous clients, c’est aussi présence physique la plupart du temps, même si de plus en plus les clients acceptent les conf-call comme on dit.
Mais chez soi, il n’y a plus de limite, on peut travailler de 8h du matin à 20h, 21h voire jusqu’à 23h parfois en ayant mangé vite fait le midi (en 15-20 minutes).
Il faut donc aussi savoir faire des pauses, sinon bonjour la tension en fin de journée.
Mais au moins on a gagné la pénibilité de transports en commun ou des bouchons!

2 J'aime

Si on utilise le pc familial pour le télétravail, créer un compte utilisateur spécifique pour bien séparer le travail de l’utilisation habituelle
pour s’isoler on peu travailler en horaire décalé. Comme dit par vbond007 on peu bosser la nuit si son job ne nécessite pas de contact permanent avec les autres ainsi on est moins gêné par les enfants par exemple.

1 J'aime

Globalement d’accord avec tout ce qui a été dit.
Alors personnellement, je ne fais pas de télétravail dans le cadre professionnel, mais plutôt un peu plus épisodiquement dans le cadre d’organisation d’événements sportif (gérés pas des associations), mais cela n’empêche qu’il faut aussi être organisé pour être efficace.

Je confirme l’importance d’être bien installé (c’est une évidence, mais mieux vaut le dire) et de se fixer des horaires, sinon, on a vite faite de se retrouver à devoir tout faire en même temps.
Un petit truc aussi pour la musique, je pense que tout ne convient pas à tout le monde.
Perso, je suis plus concentré avec de la musique sans paroles (le classique me convient bien), ou alors, si paroles il y a il faut que ce soit une langue que je ne comprends pas (sinon, j’ai tendance à accrocher sur les paroles et je perds ma concentration sur les travaux que je devais mener). :smiley:

Et on évite de garder un onglet ouvert sur son compte FB ou autre perso, c’est une source de distractions. :wink:

2 J'aime

Une pièce dédié, des horaires définis et s’habiller (rester en pyjama, ça peut aider à rester glandouiller dans la maison), si possible un PC du boulot, pas sur celui perso, refuser de faire ce que l’on ne ferait pas au taf (passer 3 plombes sur son smartphone, mais si ça se voit de plus en plus au taf, lancer un jeu etc, bref, tout ce qui peut distraire à en oublier de reprendre le boulot). Et éviter d’avoir du monde à la maison. Bon, là j’ai pas le choix, je télétravaille avec mon gamin (à qui je dois faire la classe de CP tous les jours en plus) et c’est pas simple du tout !

1 J'aime

J’ajouterai que même sur l’ordinateur, il est souvent difficile de rester concentré, de ne pas être tenté d’aller se perdre sur Facebook ou Youtube.

Un temps, j’ai essayé les bloqueurs de sites censés booster la productivité. Mais ça n’a pas vraiment pas marché pour moi, et au bout du compte, on les retire quand on a quelque chose de réellement valable à aller voir sur Facebook.

Par contre, j’utilise depuis trois ans un time tracker appelé Toogl. C’est presque devenu un réflexe, pour toutes mes activités, de les chronométrer. A la fin de la journée, la semaine, du mois ou de l’année, je peux me rendre compte de mon temps de travail, mais aussi du temps que j’ai passé à jouer ou à travailler sur d’autres projets. Lorsque le jeu vidéo prend le dessus, ça me rappelle à l’ordre.

J’ajouterais pour les horaires que s’en fixer, c’est pour en faire assez et aussi ne pas en faire trop . Comme on est à la maison, on peut être tenté de ne pas se déconnecter, hors il faut savoir le faire (et parfois c’est salutaire, un bon bug des familles que l’on cherche depuis des heures, le lendemain bien reposé, il peut apparaître dès la première heure comme par enchantement).

Je m’organise en alternant les tâches avec du loisir. Je fractionne les tâches les plus longues en plusieurs mini-tâches et je check à chaque étape. Le plus difficile est pour son dos, je conseille d’investir dans un très bon siège (type gamer) et un écran large.