Commentaires : Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète

Les pollueurs n’ont qu’à bien se tenir ! Une douzaine de gouvernements et d’entreprises ont entrepris d’envoyer des satellites contrôler qui pollue le plus.

Tout à fait.
Le progrès n’a pas changé les choses, bien au contraire. Elles n’ont fait que changer de forme.
Le larbin de base est toujours l’esclave corvéable de gens qui profitent en haut (les vrais assistés).

Bon à quoi commenter quand Clubic applique la censure à outrance…
Continuer comme çá et vous aurez que des gens pensant comme vous

Non mais sérieusement comme si on ne le savait pas déjà qui sont les plus grands pollueurs…

En effet, on ne touche pas les plus gros pollueurs, car ils font immédiatement du chantage socio-économique.

1 J'aime

Fabriquer un truc polluant pour aller espionner les pollueurs, que tout le monde connaît (USA, RCP) … :clap:t4:
On marche sur la tête comme on dit !

1 J'aime

@antsiary
Ce “truc” n’est pas très polluant et si il permet de réduire ne serait-ce que quelques % les émissions (directement en identifiant des sources inconnues faciles à limiter ou en faisant peur aux pollueurs conscients mais qui pour le moment ne sont pas menacés), je ne vois pas ou est le problème.
On ne parle pas de l’échelle d’un pays mais d’émissions ponctuelles à éliminer.

Mais biensur, parce que, comme d’habitude avec les bobos, les gens ne peuvent pas reussir, s’ils sont riches c’est forcement en abusant des autres!

Pitoyable.

Il faut réaliser qu’il est presque impossible de faire fortune par son seul travail personnel.
C’est en utilisant le travail des autres que l’on fait fortune. Le plus souvent, en exploitant des milliers de personnes très mal payées qui vont financer les énormes salaire de quelques uns.
Ceux qui profitent des autres sont les vrais assistés, mais ils traitent d’assistés les exclus qui vivent de miettes par inversion accusative. Ils parlent de leur travail pour justifier des inégalités alors même que c’est le travail des autres qui est la source de leur richesse.
Le progrès a multiplié la productivité de l’humanité dans des proportions impressionnantes. La pauvreté aurait du être largement éradiquée. Mais une bonne partie des ressources est aujourd’hui détournée pour produire du superflu pour une minorité fortuné.

Biensur!

Acteurs, auteurs, artisans, musiciens, sportifs… ils font leur fortune personelle… en utilisant le travail des autres?

Et c’est juste pour demontrer la stupidite du raisonnement. Les chefs d’entreprises ne sont pas les dictateurs privilegies que vous preferez imaginer pour vous rassurer.

Justement, tous les cas que vous avez cité sont bien le fruit d’un énorme travail collectif et non pas juste d’un effort individuel.

Artisans : Il ne faut pas confondre gagner sa vie et faire fortune. Je n’ai jamais vu un artisan faire fortune tout seul. Ceux qui gagnent un peu d’argent ont des ouvriers.
Auteurs : Les livres ne s’éditent, ne s’impriment et ne se vendent pas tout seuls. Il y a toute une chaîne qui travaille dans l’ombre et fournit un travail colossal.
Acteurs : Si vous assistez à un tournage, vous comprendrez l’armée de gens et de matériels que cela suppose. Ne parlons même pas des canaux de distribution et de promotion du cinéma. Le cinéma est bien un travail collectif avec une armée de gens.
Sportifs : Derrière chaque sportif célèbre, il y a un staff. Et plus largement, derrière le sport, il y a toute une machine avec la encore des milliers de gens. Que ce soit les fédérations, les sponsors, les télévisions, les journaux.

Ajoutons à tout cela que tout ces gens ne sont pas nés avec leurs compétences. La encore, c’est un travail d’équipe. Cela commence avec la famille qui a créé des conditions favorables, ensuite l’éducation nationale (première source de dépense de la nation) et tout le système de formation… et tous les français qui payent pour le financer. Dans le sport, ce sont les entraîneurs, les partenaires. Dans l’artisanat, les meilleurs professionnels sont issus du système des compagnons et d’un travail de formation collectif.

Vous pourrez chercher autant que vous voulez, il est rarissime de trouver des réussites qui ne soient pas le fruit d’un travail collectif.

Sauf que tu changes de sujet.

“Le plus souvent, (on devient riche) en exploitant des milliers de personnes très mal payées qui vont financer les énormes salaire de quelques uns”.

Non ces gens n’exploitent pas des milliers de personnes tres mal payees, et la famille n’est pas non plus exploitee en creant des conditions favorables. Personne n’a jamais mis en cause le travail collectif, ce n’est simplement pas ce dont tu parlais et ce que je recadrais.

Sinon j’adore les generalites sortie par magie du chapeau pour etayer le propos! “Il est rarissime de trouver des reussites en solo”, “le plus souvent les gens sont exploites”, pratique de dire n’importe quoi au gre des flots…

Je ne suis pas d’accord avec vous. C’est vous qui changez de discours car j’ai démontré que vous aviez tort.

Ce que je dit se résume à quelque chose de simple à comprendre :

On constate aujourd’hui que l’évolution pour la grande masse qui réalise l’essentiel du travail à la base de TOUTE réussite individuelle est d’être toujours plus mal payé, toujours plus exploité, toujours plus précaire.

Et cela même alors que la minorité d’en haut s’arroge toujours plus de richesses, plus de pouvoir, de débouchés, de moyens d’échapper à l’impôt…

Les ONG montrent cette évolution des inégalités sociales. Et cela annule les bénéfices du progrès technique.

Je ne suis pas tout jeune et je n’ai jamais vu les classes aisées justifier l’exploitation des autres de manière aussi ouverte et décomplexée, avec autant de mépris affiché pour ceux d’en bas. (Voir le mot “assistanat” de création récente).

Mais la méthode est toujours la même depuis des siècles. Le nanti construit un discours justificateur très subtil ou il s’auréole de vertus (Travail, etc) pour justifier la spoliation tout en pérorant sur les soit disant défauts des pauvres (soit disant fainéants).

C’est hilarant finalement.

“On constate”: Deja ca part mal, qui est “on”, et base sur quoi?! C’est amusant, pour ma part “on” ne constate pas du tout la meme chose, drole n’est-ce pas?

ensuite:

“On constate aujourd’hui que l’évolution pour la grande masse qui réalise l’essentiel du travail à la base de TOUTE réussite individuelle est d’être toujours plus mal payé, toujours plus exploité, toujours plus précaire.”

HIlarant ca aussi! Alors Bill Gates a reussi… grace a la grande masse qui a realise l’essentiel du travail? Eh bien ca alors, la grande masse a cree Dos? Windows? Extraordinaire! Zidane? c’est la grande masse qui a realise l’essentiel du travail? Michael Jackson? Michael Dell? Johnny Halliday? Les medecins de part la France, les chirurgiens, les avocats, les pharmaciens reussisent aisement grace a la grande masse?

On peut amener un ane a la riviere, on ne peut le forcer a boire.

Eh bien ca alors, la grande masse a cree Dos? Windows? Extraordinaire! Zidane? c’est la grande masse qui a realise l’essentiel du travail? Michael Jackson? Michael Dell? Johnny Halliday?

Visiblement, vous ne réalisez pas l’industrie qu’il y a derrière ces succès. L’armée de petites mains qui œuvrent derrière la grande star ou un produit comme Windows (Windows n’a pas été créé par un seul homme, mais par une armée de gens). Et c’est vrai aussi pour un chirurgien. Dans un hôpital, il y a aussi des infirmières, des anesthésistes, des comptables, des balayeurs sans lequel le grand chirurgien ne pourrait pas travailler.
Et vous n’imaginez pas tout ce qu’il y a autour d’un champion dans le domaine du sport.

Peut être qu’en France on devrait faire payer les études comme aux USA pour que les gens comprennent qu’on leur a fourni un service coûteux en les instruisant et qu’ils ne ramènent pas leur succès juste à leur petite personne.
Et peut être aussi rétablir le service militaire pour apprendre l’humilité et ce qu’on doit aux autres.

Au passage, ponctuer vos interventions de phrases méprisantes ne vous donnera pas plus raison.

“Visiblement, vous ne réalisez pas l’industrie qu’il y a derrière ces succès”. Qu’est’ce que l’industrie a a voir derriere un chirurgien? L’armee de petites mains? Non, des gens payes comme il se doit et qui sont content d’avoir un travail grace a un chirurgien qui ramene des gens dans sa clinique.

“Et vous n’imaginez pas tout ce qu’il y a autour d’un champion dans le domaine du sport.” Si, en premier lieu: un travail d’enfer du champion. Des sportifs, le staff en verra plein. Des membres du staff? facile a trouver. Des champions qui suent sang et eaux jusqu’a devenir champion? tres rares, ce pourquoi… ce sont des champions. C’est si dur a comprendre?

“Peut être qu’en France on devrait faire payer les études comme aux USA pour que les gens comprennent qu’on leur a fourni un service coûteux en les instruisant et qu’ils ne ramènent pas leur succès juste à leur petite personne.”

C’est la raison pour laquelle ton argument ne tient pas la route trois secondes justement! En France chacun peut etre une star a l’ecole et monter en grade! Ou est ton excuse?

“Le plus souvent, (on devient riche) en exploitant des milliers de personnes très mal payées qui vont financer les énormes salaire de quelques uns”.

Toujours pas.

Le ton meprisant est la parce que les arguments sont niaiseux, nauseabonds, la raison meme pour laquelle le pays ne comprend pas sa propre reussite. Ces propos qui font que ceux qui se donnent du mal pour reussir sont regardes comme ayant fait quelque chose de mal par des gens comme toi. Une peste, ni plus, ni moins.

Qu’est’ce que l’industrie a a voir derriere un chirurgien? L’armee de petites mains? Non, des gens payes comme il se doit et qui sont content d’avoir un travail grace a un chirurgien qui ramene des gens dans sa clinique.

J’ai expliqué plusieurs fois.

C’est la raison pour laquelle ton argument ne tient pas la route trois secondes justement! En France chacun peut etre une star a l’ecole et monter en grade! Ou est ton excuse?

Cette soit disant égalité des chances est une véritable légende urbaine. C’est surtout une rhétorique qui sers à justifier l’inégalité sociale.

La vraie réalité montre que les enfants issus de milieux aisés réussissent bien plus souvent que les autres. Et pas toujours en travaillant beaucoup.

Au passage, le salaire ne change rien au fait que quelqu’un soit créatif, travailleur et talentueux.

Le vrai problème est que tout le monde puisse gagner de quoi vivre de manière décente.

Si, en premier lieu: un travail d’enfer du champion. Des sportifs, le staff en verra plein. Des membres du staff? facile a trouver. Des champions qui suent sang et eaux jusqu’a devenir champion? tres rares, ce pourquoi… ce sont des champions. C’est si dur a comprendre?

Pour avoir travaillé dans le monde du sport, le meilleur champion n’est absolument rien sans un bon staff.
Parce qu’aujourd’hui, pour devenir le meilleur il ne suffit pas de s’entraîner plus que les autres. Mais surtout, de s’entraîner mieux pour développer les caractéristiques qui font gagner.

Au passage, réalisez que les stakhanovistes ne sont pas des héros. Juste des personnes qui manquent d’équilibre dans leur vie.

Le ton meprisant est la parce que les arguments sont niaiseux, nauseabonds, la raison meme pour laquelle le pays ne comprend pas sa propre reussite.

Moi, j’ai appris à respecter ceux qui ne pensent pas comme moi. Le dialogue est la pour s’enrichir des opinions d’autrui.

Mais l’idéologie que vous proposez n’aboutit qu’a la réussite de quelques individus au détriment du bonheur du plus grand nombre.

L’obsession de la réussite est futilité, vanité et culte de la personnalité qui n’apporte rien à l’humanité.

Le but de l’humanité ne doit pas être de fabriquer quelques champions et de sacrifier tous les autres. Le but de l’humanité devrait être d’apporter d’abord de quoi vivre de manière décente à tous.

Ces propos qui font que ceux qui se donnent du mal pour reussir sont regardes comme ayant fait quelque chose de mal par des gens comme toi. Une peste, ni plus, ni moins.

Ce que vous dites est caricatural, simpliste et faux.

Je ne fustige pas ceux qui ont réussi, mais ceux qui se comportent de manière égoïste et qui défendent une culture de l’égoïsme et du matérialisme au détriment de la majorité des humains.

Par exemple :

-Ceux qui ne veulent pas partager leur superflu alors qu’il y a des gens qui crèvent dans la rue sous leurs fenêtres.
-Ceux qui traitent les exclus de fainéants pour justifier de les laisser crever. (D’ou viens donc le mot “assistanat” ? )
-Ceux qui prétendent qu’il suffit de travailler alors qu’il y a manifestement beaucoup moins de postes à pourvoir que de demandeurs d’emplois.

De tout temps, dans la sagesse populaire l’égoïsme à été considéré comme un défaut.

On en parle de la pollution de l’espace, avec les nombre de “trucs” qui s’y balade ??
J’ai bossé chez Thales Alenia Space, pour programmer les “trucs”, donc je m’y connait un peu en “truc”, “Mr le condescendant”, et vous ??

Ah, salut collègue!!!
J’ai travaillé aussi quelque temps sur la prog de certains “trucs” spatiaux, sur les comms et fait la gestion système d’un système sol! :smiley:
En quoi suis-je condescendant? Je suis désolé si je semble l’être… :-/
Et donc pour les engins spatiaux comme celui-ci se promenant en orbite basse, je n’ai pas trop d’inquiétude sur le futur déchet qui va cramer dans l’atmosphère dans quelques années.