Commentaires : Des constructeurs automobiles européens alertent sur les risques d'un Brexit No-Deal

Les constructeurs automobiles mondiaux s’inquiètent du retour des droits de douane entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, qui pourraient leur coûter 5,7 milliards d’euros par an. En effet, plus d’1,5 million de véhicules sont produits sur le sol britannique chaque année.

Bon on a des terrains à vendre chez nous (grand constructeur automobile Français multi-marque dont une allemande depuis peu !!!).
On réorganise tous nos sites de production pour faire des économies sur le loyer fiscal Taxe foncière. On a donc des terrains et même des bâtiments prêt à accueillir toutes les marques qui voudraient s’installer en Europe et surtout en France.
Et en plus on est pas très loin de l’Angleterre.
Venez chercher bonheur chez nous.

Et le contre…

Taxes, impôts, grèves à la française, syndicats… Je ne suis pas si sûr de l’attractivité française…

3 J'aime

Un pur bonheur… on transfère les usines en Europe continentale et on laisse les Anglais aux mains de Donald Trump

2 J'aime

Les anglais ont choisi de sortir de l Europe, il serait grand temps de respecter leurs choix.

Il faudrait les pousser un peu car ça fait un moment qu’ils partent.

Le peuple anglais veut partir depuis longtemps, mais leurs élites pro Europe ne veulent pas, voila pourquoi c est aussi long

bah ne t’inquiète pas pour ca … l’attractivité est la …
Et de toute façon quand il y a du boulot et de potentielles retombées économique a la clés la France sait très bien faire le nécessaire … (les petits avantages divers et variés lors de l’installation d’un entreprise sont légion) …

ha mais la ce n’est pas le problème … tout le monde veut respecter leur choix (si tant est que cela en soit réellement un compte tenu du fait qu’ils sont voté sur des bases erronées). Le problème vient de chez eux … pas des autres …

Ne t’inquiète surtout pas pour ça.
Quand Toyota s’est installé en France, ils ont eu bien des aides pendant 10 ans.
Pas d’impôts ou de taxes, la création d’une infrastructure autoroutière rien que pour eux.
Mais à côté il fallait embaucher beaucoup et du « local », pas du transfert japonais.
Et ça a plutôt bien marché pour eux alors les autres peuvent venir s’ils font de même, faire baisser le taux de chômage. Enfin plutôt réussir à convaincre les chômeurs de se remettre au travail parceque franchement certains abusent grave des aides.

1 J'aime

Les constructeurs voient avant tout leurs bénéfices ^^

En Belgique on a eu des usines Ford, VW, Opel, Volvo, Renault, Chrysler, etc…, on a même produit à certaines époques des Studebaker et des Porsche

Et aujourd’hui il ne reste que Volvo et Audi (VW n’ayant plus produit que des A1 et aujourd’hui des Audi e-Tron à Forest)…bref, quand les choses vont mal les constructeurs n’hésitent pas un seul instant à délocaliser neutre

Cela n’a rien à voir avec les choses vont mal, c’est juste que l’ue autorise grâce aux traités de libre-échange et des flux de capitaux de pouvoir délocaliser en faveur de productivité à bas coûts, et bien sur aux profits des actionnaires, ce que vous relatez dans votre article est clairement une fake news, il ne va rien se passer de ce qui est cité, des accords commerciaux entre différents pays notamment le Japon seront mis en place puisqu’ils auront retrouvé leur souveraineté, les Anglais ne sont pas stupides, jouer sur les peurs c’est la principale arme des européistes, bien au contraire c’est la France et l’Allemagne qui devraient avoir peur car la contribution nette du RU, sera en grosse partie à la charge de ces deux pays pour combler ce déficit, et ce sont nous avec nos impôts qui allons l’alimenter en partie.

Vive le Frexit !!!
Bon pas pour le candidat en carton mousse mais pour que nous aussi, on redevienne une souveraineté nationale. Et vive la France

Oui enfin jusqu’a preuve du contraire les japonnais ils s’en tapent complet du Brexit, ce qui compte pour eux c’est d’eviter le Brexit dur. Ca n’a rien a voir avec les pro-europe, faut arreter de tout melanger.
Le probleme principal pour la Grande-Bretagne c’est l’instauration de droit de douane dont ils devront s’aquitter pour tout vehicule importe chez eux (et il y en a) ainsi que tous ceux exportes (c’est ce qui inquiete les japonnais). Les japonnais ne sont pas inquiets pour les echanges entre leur pays et le UK, mais plus en ce qui concerne les productions au UK vers l’Europe et ca, ca depend d’un accord UK/Europe, rien a voir avec la souverainete retrouvee.

Que tu sois contre l’Europe c’est ton droit, mais faut arreter de dire qu’il y a des conspirations de partout. Oui les europeens font tout pour rendre la tache difficile aux grands bretons, mais pourquoi feraient-ils autrement ? En plus pour l’instant le seul point d’achoppement c’est le backstop vu que les deux camps refusent de changer de point de vue. Il y a un accord depuis longtemps, ce ne sont pas les europeens qui l’ont refuse, mais le parlement britannique, et par trois fois en plus.

2 J'aime

L assurance chômage n’est pas une aide tu cotises pour y avoir droit… Qui abuse ? Perso je ne connais que des pauvres gens qui galèrent entre 2 boulots.
Qui rêve de ne pas pouvoir faire de crédit des projets immobiliers ou même changer de voiture.
Si c était tellement le rêve on serait tous à se battre pour se faire virer…
C est moche de toujours taper sur les plus pauvres lever un peu les yeux c est au dessus que ça se fout de vous.
Quand tu gagnes 100K€ par an que tu touches des aides pour la nounou la crèche la femme de ménage sans parler des dispositifs Pinel de déficit foncier etc.
Conçu par et pour les riches,

Quand je fait du recrutement, ça m’arrive et que les gens ne veulent pas bosser, quand un gars est dans la mouise, que sa femme refuse de travailler 18 mois en intérim, quand tes voisins se foutent bien de toi le matin quand tu pars bosser et qu’ils te disent: « bon courage, moi j’y arriverai pas à bosser tous les jours comme vous »
Dans ma ville il y a 40% de chômeurs, dans mon boulot on a cherché à embaucher 600 personnes et on a ru bien du mal à en trouver 300!!! Le reste c’est des transferts d’autres régions. C’est pas normal
Bon bah ça change ma vision des chômeurs.
Il y en a des vrais qui galerent et d’autres qui profitent de toutes les aides, font 8 à 10 gosses pour les allocs, touchent la blinde d’aide.
J’ai jamais eu la moindre aide, meme pas pour mon premier appart. quand j’ai commencé à travailler. Terrible.

Donc bref je paie pour les autres, j’aurais peut-être un jour besoin d’aide moi aussi mais il faut clairement imposer la perte des droits après 3-4 refus de job.

ha ces pro européens dès que l’on conteste leur structure on est taxé de conspirationnisme, juste pour info les droits de douane sont très faible et ce n’est pas ça qui va empêcher quoi que ce soit, il y a des tas de pays hors ue qui importe/exporte avec des droits de douane et cela ne pose aucun problème, bref il est temps que les Anglais quittent cette mafia et on verra qui va pleurer.

bonjour
ne pourrait-on pas dire “brexit, sans accord”?je ne comprends pas que les jeunes s’interessent si peu à la langue francaise et acceptent, en tant que journalistes, d’etre responsable de sa mort;
franchement, quand allez vous arreter de nous parler anglaisen nous faisant croire que cest du francais? c’est pas la classe du tout de se donner un genre américain, cest ridicule
merci

Si on va par-là, “brexit” est également un terme anglais puisque c’est l’abréviation de “british exit”…le concept ayant été initié par eux, il me paraît logique qu’on utilise le terme anglais neutre

L’anglais étant souvent beaucoup plus concis que le français, comment faudrait-il appeler ça ? sortie du Royaume-uni de l’Europe ? ^^

1 J'aime

je connais beaucoup de monde qui ne comprennent pas le mot brexit, alors oui, on pourrait l’appeler "sortie du royaume uni " (dans brexit il n’y a pas la notion d’europe, donc ca suffirait) ca nous couterait moins d’une calorie d’effort et tout le monde comprendrait, y compris lla moitié de la france qui n’a pas fait d’anglais et que l’autre moitié méprise.
Je suis époustouflé par le fait que je dois etre le seul en france à me manifester pour défendre la langue francaise et à lutter contre le snobisme