Commentaires : Des chercheurs australiens battent un record de vitesse internet avec une bande passante de 44,2Tb/s

Des chercheurs des universités australiennes de Monash, Swinburne et Melbourne disent avoir établi un nouveau record de débit internet de 44,2 Tb/s.

3 J'aimes

Tout cela est somme toute largement prévisible. Étant donné que la fibre optique fait voyager de la lumière, et qu’il n’y a rien qui voyage plus vite que la lumière… il est impossible d’avoir quelque chose de meilleur que la fibre optique elle même, ensuite, la vitesse est fonction de comment on utilise la lumière , comment on l’encode et comment on la décode. Mais la fibre elle même restera normalement pour toujours « suffisante » pour toutes les futures augmentations de débits possibles, puisque à part additionner des fibres, il est impossible de faire mieux que la vitesse de la lumière.

La lumière dans le verre ne va qu’à 200’000 km/s. Ensuite il y a les impuretées de la fibre qui pourraient être problématique à certaine fréquence, elle peut aussi ne pas être transparente pour certaine longueur d’onde, etc. Il y a plein de trucs qui font que nos fibres actuelles ne seront pas forcément celles de demain

4 J'aimes

L’Australie a bien besoin d’innovations. Leurs accès internet sont lents et chers !

1 J'aime

L’Australie n’est surtout pas connectée en fibre au continent américain, mais par satellite…

Enfin c’est en cours de connexion, et une fois connectée ils auront la même connexion que nous

En fait, les communication direct par laser ont potentiellement largement plus de débit que la fibre optique !
Mais c’est plus difficilement maîtrisable.
Puis techniquement les onde radio c’est aussi des photons voyageant proche de la vitesse de la lumière (dans l’atmosphère c’est moins rapide que dans le vide).

bjr, j’ai fait du facetime une fois entre la nouvelle calédonie et la france , j’ai été bluffé par le temps de réponse très très rapide

Pour y vivre, je peux confirmer que les connexions sont à la fois correctes et loin d’être top.
Les vidéos conférences avec la France sont tout à fait normales, des fois un poil faible mais il n’y a pas besoin de débits monstrueux pour ça.
C’est la qualité de disponibilité du réseau qui est par contre souvent mise en cause. Dès qu’il y a beaucoup de vent, de pluie, ou des orages, les connexions tombent.
Après il me semble intéressant d’améliorer la vitesse sur les infrastructures existantes.
Je me souviens des débuts de l’internet grand public oû on était persuadés que le 128k était le maximum envisageable sur une paire de cables (coût téléphonique multiplié par 2), et puis l’ADSL est arrivé, sur la même infrastructure de cables.

L’Australie c’est très grand 7 692 060 km2 .
Rien n’a voir avec la France 672 051 km2.

La surface à recouvrir n’est pas du-tout la même.
vs la
Population Australie 24,99 millions (2018).
Population France 66,99 millions (2019.
Donc l’absorption des coups de la production ne sont pas les mêmes pour le ratio de la population.

Donc c’est très normale que la France a un meilleur ressaut l’internet que l’Australie.
(-_-)

Tu sais que bien des scientifiques pense que la lumière est une atome d’autre un protons ou encore électrons .
C’est trop subjectif.
:slight_smile:

Vaut mieux que tu arrêtes de parler de science je pense. Car tous les vrais scientifiques savent deux choses: la lumière n’est ni un atome et encore moins un proton ou un électron !!
Ils savent ces deux choses suivantes qui ont été démontrée depuis plus d’un siècle déjà… (et en science un siècle c’est énorme…)

  1. La lumière est composée de photons.
  2. Le photon est un boson.
2 J'aimes

Tout ça c’est très bien mais si à l’arrivée on est limitée en vitesse d’écriture par les hdd actuels ça n’a pas grand intérêt (pour le grand public du moins)

La lumière est une onde ET une particule (le photon, un boson)

A ces vitesses, tu ne stocke plus, internet est ton disque dur :wink:

Et le jour où le site hébergeant les données disparait ou connait une avarie, tu pleures. ane

Au moins la lumière c’est quelque chose ( matière ).
Comme l’Énergie.
Tant que allez dans le gros tabou .
je vais en rajouté une couche.
La température est aussi une matière.
Il y a aussi plusieurs sorte de température que l’on peut définir par sa capacité dissimilé les autre matière ( radiation ,radiante ).
Oui je regarde souvent star trek.

Mais je veux pas trop m’aventurer sur le sujet de la règle de trois.
espace
matière
déplacement
:slight_smile: :sunglasses:

C’est aussi valable avec un DD que l’on perd ou qui crame sans crier gare ^^

Oui, c’est évident. ane

Mais je répondais à Nirgal76 qui évoquait le stockage en ligne uniquement.

Le stockage en ligne uniquement, c’est risqué (pas plus que le stockage sur un seul disque en local, on est d’accord là-dessus). Et certains s’en sont déjà mordus les doigts, j’ai notamment en mémoire la fermeture de Megaupload. delphes

Je pense que pour beaucoup stockage sur un service en ligne = Le service en ligne mets en place les sauvegardes et autres redondances pour ne rien perdre …

1 J'aime

Les débits élevés possibles avec la fibre optique n’ont rien à voir avec la vitesse de la lumière. La vitesse à laquelle l’onde se propage dans le médium, ça joue uniquement sur la latence, pas sur le débit. Et sur ce point, non seulement la fibre optique n’est pas plus rapide que le cuivre (la vitesse de propagation d’un signal électrique dans le cuivre est du même ordre que la vitesse de la lumière dans une fibre optique), mais en plus il y a bel et bien plus rapide, les signaux radio se propagent à une vitesse 50% supérieure à celle de la lumière dans une fibre optique (hé oui, rien ne va plus vite qu’une onde électromagnétique dans un milieu donné, mais la vitesse d’une onde électromagnétique dans une fibre est plus faible que dans un gaz ou dans le vide). C’est pour ça que les centres de données dédiés au trading haute fréquence ont souvent une liaison radio pour gagner en rapidité de traitement des transaction, la fibre ne servant qu’en backup (parce que la liaison radio est très sensible aux perturbations, donc peut facilement tomber).

Ce qui fait les débits très élevés de la fibre optique, c’est sa très faible sensibilité aux perturbations extérieures et sa très faible atténuation du signal, qui permet d’envoyer des signaux bien plus complexes et transportant donc beaucoup plus de données.