Commentaires : Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions!

L’autorité publique indépendante, créée en 2011, est loin de faire recette. Pire, au vu de son dernier bilan, elle est une épine un peu trop encombrante dans le pied de l’État.

L’autorité publique indépendante

Indépendante, mais pas financièrement bien sûr, puisque composée des dizaines de nababs vivant grassement aux frais de l’état, enfin de nous quoi.

Grand bien s’en face pour les innombrables sites de streaming illégaux, et bien lucratifs, ainsi que pour les abonnement VPN et SeedBox (sans parler des IPTV avec 3000 chaines payantes pour 5€ par mois…).

Donc un « service », certes illégal, mais très peu rémunérateur, s’est transformé en une multitude de rémunérations, s’empiffrant sur le dos des contribuables, et de la multitude qui continue à télécharger à l’abri des radars via un safe paywall.

Belle prouesse capitaliste, mais pas pour la bourse des ayant droit.

Et dire que les « pirates » auraient sauté sur une licence globale, voulue même par la majorité d’entre eux si l’état avait eu les couilles de la mettre en place… ça devait pas rapporter assez surement, bah du coup là, ça rapporte rien à qui de droit.

À la place on a eu droit à quoi? Hadopi, la licence PUR, et maintenant Salto… :rofl:

Et une vaste « offre » légale privée, morcelée selon l’éditeur et le distributeur, dont la majorité des français ne peut pas s’offrir le dixième.

9 J'aimes

Hadopi: financée par le peuple pour défendre des interets privés.

Il n’y a rien d’autre à ajouter je pense!

14 J'aimes

L’état aurait du offrir les oeuvres piratées à ceux qui les piratent, ça aurait coûté moins cher.

3 J'aimes

Scandaleux et ça ne bouge pas… Il y a aussi des taxes dont la perception par l’état coûte plus cher que ce qu’elle rapporte ! C’était le cas de la taxe « flipper » supprimée en 2015…

1 J'aime

ona pas defendu les ouvrieres du textile je vois pas l interet de defendre les gugussons d e la « culture »

5 J'aimes

Hadopi doit être financé par les interessé et seulement eux et non par le contribuable.
Les maisons de disques et la clique, un point c’est marre.
Hollande avait promis de l’arrêter, et bien on attend toujours.
Emmanuel MACRON veut faire des économies, et bien il y a de quoi économiser 10 millions /an.

5 J'aimes

Euh, faire respecter la loi n’est pas censé être lucratif… ou j’ai raté un episode?!

Autant dire que les prisons coutent trop cher et que donc il faudrait liberer tout le monde… !

9 J'aimes

Non cette loi était pour défendre les intérêts de Mme Sarkozy.
On nous parle d’économie, je propose une chose qui en ferait. Les prisons sont utiles, cette loi ne l’est pas.

3 J'aimes

Ceux de TMG/Thierry Lhermit… en particulier…

2 J'aimes

100K par salarier pour coller 87K d’amendes… Bravo les branlos !

1 J'aime

Non ce n’est pas censé l’être, est encore moins pour une poignée de personnes civiles sur-rémunérées.

Et sinon c’est censé non pas rapporter de l’argent à l’état, mais permettre que l’industrie de la culture n’en perde plus ou en perde moins*.

Or, cette mission est un échec absolu.

*si tant est qu’elle en perdait réellement, encore une fois des études menées par des organismes sérieux ont montré que les plus gros téléchargeurs étaient aussi les plus gros payeurs

5 J'aimes

Elle a bon dos La Défense de la culture

Objectivement
Les films piratés ne sont jamais des films d’arts et d’essais réalisés et produits par des inconnus en difficultés financières, qui de toute façon vivent grâce au subventions et aux aides prélevées par ailleurs.

Les films les plus piratés sont les blockbusters qui de toute façon vont rapporter des millions à toute la chaîne de production et de distribution.

Et il en va de même pour la musique.
La dernière fois que j’ai entendus Pascal Negre (quand il était encore président d’Universal) déployé sont argumentaire sur les majors grâce à qui les petits musicos pouvaient vivre et que c’est pour ça que c’était pas bien de pirater Beyoncé et lady Gaga, j’en ai pissé de rire.

Donc on parle bien ici de défense d’intérêt financier privée.
Que leur actionnaires chéris continuent à avoir des rendements à deux chiffres.
Que la tripotée d’acteurs bankable à la noix puissent continuer à toucher des cachets à cinq zéros et se payer des villas de 5ha à Malibu.
faudrait pas nous prendre pour des lapereaux de 2 semaines et je réfute l’argument du sauvetage culturel.

Donc si ces intérêt sont privés pourquoi le contribuable doit il en payer le coût ?

Que Universal, Sony, Disney, WB et consœurs se débrouillent par eux-mêmes. Ils en ont largement les moyens.

3 J'aimes

À ton avis, pourquoi j’ai mis « industrie » en gras, et « culture » en italique?

Même avec ça, tu crois que je crois que… la culture est en jeu ici?

Tiens, à propos de culture, et si on cultivait les billets, puis qu’on les récoltait sur la tonsure des moutons?

1 J'aime

Ca sert à placer des copains dans une agence bidon de plus … c’est tout ce qu’on lui demande …

5 J'aimes

Pourquoi faire les étonnée? hadopi n’est juste qu’un prétexte pour une bande branleurs de s’en mettre plein les poches. C’est pas le but ultime quand on veut appartenir à un ministère, un secrétariat ou une « autorité »? Vous ne vous êtes jamais posé de questions sur la gestion du pays?

4 J'aimes

Attend 'tend 'tend … ça existe vraiment Hadopi ? C’est pas genre un croc mitaine ou un truc du genre pour faire peur aux gens ?

2 J'aimes

Non, ça permet de faire de l’argent aux ayant-droit des services VPN entre autre, c’est bien réel ^^

Vous voulez quoi, quelque chose d’efficace comme un radar tronçon qui vous met une amende à chaque infraction sur le net ? :upside_down_face:
Juste un exemple de source de revenu potentiellement lucrative, d’autant plus si un politique antipathique y incite « fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne » 12000€, 45000€ quand c’est pour un élu.

1 J'aime

Si t’enleve Hadopi le probleme c’est qu’il y aura plus le champagne au fouquette et moins de carbone sur les lambos, c’est pas tres gentil ! Surtout pour ces artistes manifiques qui ont des eclairs de genie à pourrir nos ondes radio avec de l’autotuning et ainsi prendre nos bagnoles pour des muezzin, repandre leur idées de gaucho de mer** pour favoriser des raclures aussi accroc au fric qu’eux… Sans parler de la propagation de la vulgarité et de sa normalisation ,des idées communautaristes, du sexisme et du marketing « t’as vu,jm’en bats les steaks » poussant les gens a se demander si le respect est une illusion, à voter front national et à casser le boulot des feministes…
T’es sur le bon chemin hadopi ,continu de casser les gens au rsa parce qu’il telecharge un peu un peu de zic et de film qu’on peut pas se payer parce que la société ne donne pas de boulot aux gens qui le merite. C’est pas les riches qui utilise BitTorrent,qu’on fasse chier les classes moyennes je veux bien, mais pas ceux au seuil de pauvreté.
CSA… mon C*l vu ce qui laisse passer, on empiffre des feignasses encore, venez pas vous plaindre que les générations futures sont des attardés, vous avez créés et nourris ces bons a rien et vous continuez…

2 J'aimes