Commentaires : Deliveroo condamné par un tribunal italien en raison d'un "algorithme discriminatoire"

Un juge de Bologne estime que Deliveroo a failli en établissant un classement de réputation en fonction des performances de ses livreurs.

Un soucis avec les spaghetti à la bolognaise ?

Combien de points de pénalité pour avoir mis de la viande de cheval dans la lasagne ?

3 J'aime

J’ai du mal à comprendre le problème avec la discrimination sur la performance, puisque 100% des entreprises privées la pratique ? Est-ce en rapport avec le status d’indépendant, ou bien une spécificité du code du travail Italien ?

Système complètement idiot et injuste, qui favorise les meilleurs en pénalisant ceux qui ont du retard.
L’art du tout ou rien et une manière « subtile » et cynique de mettre une pression maximale sur ses livreurs. C’est bien que la justice ait mis le « holà ».

Pour ne pas être considéré comme employeur, ces sociétés se disent « plateforme de mise en relation », mais dans ce cas, elles doivent rester neutres. Les coursiers peuvent être notés par les clients (admettons) mais pas par la société, sinon cela signifie qu’il y a un lien de subordination, et que donc les livreurs sont des employés (congés, cotisations, syndicats, comités d’entreprise, etc.)
En donnant des mauvais points ou de/favorisant certains coursiers, ils démontrent leur pouvoir de décision dans l’organisation du travail des coursiers, donc leur position de supérieurs hiérarchiques.

1 J'aime

Je trouve que le système est motivant pour ceux qui s’investisse et encourage ceux qu’ils le sont pas. On a du mal félicité ceux qui ont du mérite dans notre société, cela devient même le contraire.

Le seul défaut que je vois ici est que le « manque d’activités » comprend les arrêts maladie, ce qui est indépendant du choix du livreur au contraire de la grève ^^

ça fait penser au crédit social chinois. En chine, certains (beaucoup même) sont pour, d’autres sont contre. C’est un changement de société.

Alors pour l’avoir essayé, oui ça te « motive » (pousse serait plus exact) à livrer de manière régulière.
Cependant quand je me suis inscrit il y a 3 ans, tu ne peux réserver qu’à partir de 17h le lundi.
Et devine ce qui arrive à partir de 17h ? Et bien il ne reste que les créneaux creux pour la semaine (si tu as de la chance et qu’il en reste).
De mémoire les deux premiers mois je n’ai pu faire qu’une dizaine d’heure (au total sur les deux mois) avant de passer dans des mois plus frais (novembre oblige) et de pouvoir réserver un peu plus souvent. Alors que j’étais au chômage et dispo et volontaire à faire ça 24/7.

De même si tu ne livres pas pendant une semaine (vacances, fêtes, autre…) tu retombes très vite à 17h.

Et il faut aussi prendre en compte qu’à la base le concept c’était un « à côté » où tu choisis tes horaires (c’est comme ça que je le voyais et que c’était présenté). Le concept est un peu perdu avec ce système où tu es « poussé » à faire le plus d’heures possibles :confused:

J’ai arrêté il y a 2 ans, j’ai tenu 6 mois et j’ai seulement fait un peu de tunes en complément du chômage parce que passer à « 11h » comme on dit est vraiment compliqué et qu’il faut se foutre un coup de pied au cul pour ne pas le foirer.
Même avec un score parfait de présence à tes créneaux et une grande satisfaction client tu n’es pas forcément un 11h, il faut encore attendre qu’une place se libère :joy:

Merci pour ton retour d’expérience, c’est très instructif.

Le fait que les vacances et fêtes ne soit pas pris en compte est mal foutu aussi.

De ce que je comprend, Deliveroo se place entre un système pour des personne faisant sa à côté de leur travail et pour les personnes voulant faire ça à plein temps. En se plaçant au milieu, il propose donc un service adapté pour personne.
Alors sois ils sont mauvais en organisation ou alors ils se cherche ^^

Au contraire c’est très malin.
Ça évite de salarier les livreurs, de payer moins de charge et de pas s’embêter avec des absences vu qu’ils sont obligés d’être là s’ils veulent des créneaux / de l’argent donc :thinking:
A savoir aussi, il y avait des « avantages » avant, des créneaux morts avec des tarifs garantis si tu faisais une commande (par ex 10€ entre 15 et 16h), des primes météo, de jour ferié etc… Beaucoup de choses qui disparaissent peu à peu :frowning: