Commentaires : Coronavirus : Twitter va certifier des comptes d'experts en santé pour lutter contre la désinformation

Twitter souhaite permettre aux professionnels de santé de disposer, au plus vite, d’un compte certifié sur son réseau.

Mais bien sûr … L’INSERM va s’assurer que le populo n’entend pas parler du professeur Raoult ?

2 J'aimes

Merci pour le partage, je ne connaissais pas ce professeur, je viens de voir sa vidéo sur youtube que je trouve vraiment très intéressante à plus d’un titre, je mets le lien car vraiment ça vaut le coup :

1 J'aime

Mais bien sûr … L’INSERM va s’assurer que le populo n’entend pas parler du professeur Raoult ?

Faudrait arrêter de sortir que Raoult va sauver le monde et qu’il y a un complot mondial contre lui. Pour l’instant, on ne sait PAS si son idée fonctionne ou pas. Sans évaluation, pas de conclusion, ce n’est qu’une piste intéressante mais à prouver; donc on ne va pas utiliser un traitement au hasard.
Voir e-penser - Le miracle chloroquine ?

2 J'aimes

Ce n’est pas SON idée, deux etudes chinoises alors qu’il se riait de la maladie. Faut qu’on arrete de crier cocorico a chaque fois qu’un francais parle d’un truc

2 J'aimes

Ce n’est pas SON idée, deux etudes chinoises alors qu’il se riait de la maladie.

Exact, il a bien commencé par nier l’importance de cette maladie,alors que les Chinois puis les Coréens (un pays arabe a aussi fait une expérimentation en urgence, de mémoire) ont commencé à tester ce type de médicament avant lui.

1 J'aime

Des cas sont déjà traiter et ça fonctionne très bien. Écoute plutôt que ce que le professeur Raoult dit sur ce médicament avant de tirer des conclusions.

Et pour ceux que ça intéresse Raoult va certainement bientôt passer sur la chaîne YT Thinkerview :wink:

Amusant…ou pas : des centaines et sans doute des milliers de scientifiques de par le monde travaillent comme des fous et dans l’ombre pour trouver un ou des traitements, des soignants sont au bord de l’épuisement parce qu’ils assurent leur service et font leur devoir…mais on présente ce gars-là comme le sauveur de l’humanité parce que lui, on le voit sur Youtube et qu’il fait du foin pour se faire remarquer par les médias neutre

3 J'aimes

Des cas sont déjà traiter et ça fonctionne très bien. Écoute plutôt que ce que le professeur Raoult dit sur ce médicament avant de tirer des conclusions.

Justement je ne tire pas de conclusion avant les tests épidémiologiques… Applique-toi ton conseil :wink:

Mais c’est pas une question d’ego !!
De toute évidence il est très compétent dans son domaine, il parle d’un traitement qui fonctionne, qui est bon marché, dont les risques sont maîtrisés (car c’est un médicament qui est utilisé depuis des décennies).

Si on est en état d’urgence on prend des mesures d’urgence et on applique ce qui fonctionne…
On attend pas un vaccin dont on aura pas suffisamment de recul dessus, qui va coûter une blinde, avec très certainement des adjuvants douteux (comme pourquoi pas de l’ADN de chauve-souris lol).

1 J'aime

Il est tres competent mais n’a aucune idée de comment les statistiques fonctionnent ou meme capable de sortir une etude serieuse.
Il faut savoir que d’autres etudes chinoises venant de sortir amènent le traitement a un taux de guerison moindre par rapport… a des patients qui n’ont rien prit.

Bref arretez de sortir vos resultats d’un chapeau et de vouloir mettre la population en danger, attendez que les multiples tests soient fait. On ne parle meme pas de vaccins la

2 J'aimes

Mais, le badge bleu, c’était pas censé identifier uniquement les vrais comptes, officiels, et les différencier des parodies ou tentative « d’usurpation d’identité » ?
Il me semblait que justement il y avait eu une polémique la dessus y’a pas longtemps, pour laquelle ils avaient répondu que le badge n’a jamais servis à identifier une quelconque autorité compétente ou un quelconque expert, mais bien que la personne est réellement qui elle prétend être.
D’où le fait que de nombreux polémistes / expert en tout et en rien possèdent effectivement ce badge bleu…

« De toute évidence il est très compétent dans son domaine »
… moi je cherche encore cette évidence. J’entendais un de ses défenseurs dire que c’est une sommité dans son domaine parce que, entre autre, il sortait pas loin de 300 papiers par an … mdr: c’est surtout la preuve qu’il joue le « star system »; quand on est un chercheur efficace, on a pas le temps d’écrire autant de papiers, on bosse. Evidemment, l’inconvénient d’etre un chercheur raisonnable c’est qu’on a moins de temps pour séduire les pleupleus.

« il parle d’un traitement qui fonctionne, qui est bon marché, dont les risques sont maîtrisés (car c’est un médicament qui est utilisé depuis des décennies) »
L’eau semble a tout le monde une solution qui fonctionne pour éteindre les feux, elle est bon marché et elle comporte peu de risque. Mais je te déconseille d’essayer d’éteindre un grille-pain qui crame en l’arrosant.

Quand les chercheurs lui demandent de se calmer, je pense qu’ils ont autre chose à faire que de lui chercher des poux.
Si on file de la Chloroquine a tous le monde, que ca ne soigne finalement pas, mais que c’est contre-indiqué avec une autre molécule qui elle soigne (et il y a une liste de candidat dont personne ne parle, parce que les chercheurs sont globalement sérieux) tout le monde aura l’air malin.

« avec très certainement des adjuvants douteux (comme pourquoi pas de l’ADN de chauve-souris lol) »
« lol » ? Euh … c’est surement une private-joke d’un spécialiste des adjuvants.

Bin pourtant on peu aussi la voir ici l’évidence : un chercheur qui n’écrit pas c’est peut-être qu’il n’a rien a partager !! Si lui écrit beaucoup c’est logique qu’il a des choses à dire… Si tu ne voit pas les évidences je peu rien pour toi. Quand tu dit « quand on est un chercheur efficace, on a pas le temps d’écrire autant de papiers » ça n’a pas de sens, un chercheur qui ne partage pas ses recherches ne sert pas la recherche.

Ton grille pain enflammé éteint à l’eau n’est pas non plus un bon exemple. Un pompier, plus qu’un autre est conscient de ça. Et bien Raoult c’est un peu la même chose, c’est un spécialiste des maladies respiratoires, c’est son domaine, donc excuse moi de lui faire plus confiance qu’à des pseudo spécialistes présentés à la TV dans les médias de propagande.

En ce qui me concerne je ne met pas en doute les compétences de ce professeur, c’est de sa méthodologie dont je doute…il va trop vite et présente comme une certitude une étude incomplète et manquant de rigueur, pas étonnant donc que la communauté scientifique lui reproche sa façon de faire, et sa manière de communiquer via Youtube et multiplier les apparitions dans les médias ressemble fort à une tentative de tirer la couverture à lui…mais ce n’est que mon impression personnelle neutre

Mais bon libre à chacun de se dire « il a raison, et les gouvernements complotent pour l’empêcher de dire la vérité », ou de préférer se fier au reste de la communauté scientifique et médicale…ce n’est jamais qu’une question d’opinion personnelle ^^

1 J'aime

" Bin pourtant on peu aussi la voir ici l’évidence : un chercheur qui n’écrit pas c’est peut-être qu’il n’a rien a partager !! Si lui écrit beaucoup c’est logique qu’il a des choses à dire… Si tu ne voit pas les évidences je peu rien pour toi. Quand tu dit « quand on est un chercheur efficace, on a pas le temps d’écrire autant de papiers » ça n’a pas de sens, un chercheur qui ne partage pas ses recherches ne sert pas la recherche."

Einstein à publié 272 fois sur toute sa carrière. Je peux te donner les 272 références si tu le souhaites.
Si je suis ta logique, par rapport aux quelques 300 bidules / an de Raoult, dont je ne doute pas que dans le tas il y avait surement quelques papiers intéressant, si on compare ça veut dire quoi? Einstein n’avait pas grand chose à dire?

La seule différence est qu’à l’époque les labos ne poussaient pas les chercheurs dans une course à la publi. Maintenant si. Mais écrire ca prend du temps. Et quand on écrit, on ne cherche pas. Et quand on cherche absolument à soigner son « h-index », la délivrance de papier ayant vraiment du corps devient souvent secondaire. Et quand on soigne sa visibilité au détriment du contenu qu’on livre, alors oui, on joue le jeu du « star system » de la publication scientique.

Je me doute que tu ne te rends pas compte des proportions. 300 papiers/an, ça fait rire la plupart des chercheurs. C’est juste ce que je voulais dire.