Commentaires : Coronavirus : le gouvernement dénonce des pressions "inacceptables" d'Amazon sur ses salariés

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, dénonce l’attitude du géant du e-commerce, qui refuserait de payer ses salariés en cas d’absence liée au Covid-19.

S’ils veulent rester ouvert, qu’ils s’adaptent pour fournir des produits de première nécessité… Sinon, que le gouvernement réquisitionne leurs infrastructures pour le faire en prévision du pire.

2 J'aime

Bah une amende de 200 000€ par jour, jusqu’a l’obtention de la fermeture du site ?

1 J'aime

s’il n’y avait qu’Amazon malheureusement

« ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection »…le gouvernement ne manque pas d’air…il expédie sans protection réelle les professionnels de santé s’occuper des infectés déclarés, sans masques efficaces, et a le toupet de faire la morale à Amazon face à de potentiels cas…si les professionnels de santé dont je fais partie exerçaient leur droit de retrait devant les conditions de travail réelles imposées par l’incurie du gouvernement…car le grand public ne sait pas que nous allons au casse-pipe car rien n’a été prévu…

2 J'aime

En réalité il vient chouiner à la radio parce qu’il sait très bien qu’Amazon applique les textes et qu’il ne peut rien y faire.

La médecine du travail ne peut rien faire fermer, ce n’est pas leur rôle et elle n’a aucune prérogative de ce type : c’est uniquement du conseil.
Il faut saisir l’inspecteur du travail pour faire fermer un site ou faire constater un manquement à la sécurité.

idem pour le droit de retrait : Le salarié doit être présent dans l’enceinte de l’entreprise pour l’exercer, sinon c’est une absence injustifiée.

dura lex, sed lex.

2 J'aime

Je ne travaille pas chez Amazon mais ma boite (industrie aéronautique) est toujours ouverte donc je vais travailler. A part du gel et des consignes de respect des distances de sécurité rien à changé. Donc ce n’est pas qu’Amazon qui est en cause, si le gouvernent crie sur Amazon qu’il s’en prenne à tous ceux qui font travailler leurs employés…et pas qu’Amazon le bouc émissaire de service dès que qqc ne va pas dans ce pays

4 J'aime

Enfin, il y a une différence entre « mettre des personnes en danger » pour continuer de commercer et faire du pognon (Amazon), et « mettre des personnes en danger » pour sauver des vies (personnels soignants réquisitionnés).

Donc, je comprends la position du gouvernement envers Amazon. Et les conditions de travail dont tu parles sont les même ou presque dans tous les pays du monde. C’est la crise pour tout le monde, et obligatoirement c’est géré à l’arrache (si ce n’était pas le cas, ce ne serait pas une crise).

1 J'aime

Grande méconnaissance des procédures…les employés ont un risque potentiel…les professionnels eux sont volontairement mis en danger en se basant sur leur altruisme et leur vocation…en dernière new, un collectif de médecins vient de porter plainte contre Buzyn et Philippe… je viens de faire des courses chez Casino , les employés avaient du SHA et des FFP2, nous n’avons, personnels soignants, rien de tout cela…on expédie au front des soldats sans armes ni armures…alors le coup de reprocher à Amazon ses procédures alors qu’on fait mille fois pire…

2 J'aime

Ce qui est marrant, c’est que d’un côté, il gueule contre Amazon et de l’autre exhorte les entreprises à continuer de travailler… car ils se sont rendu compte que trop d’entreprises à l’arrêt, ça fout l’économie en l’air…

2 J'aime

Pure démagogie de la part du ministre…et pendant ce temps on exhorte les professionnels de santé à solliciter agriculteur, boucher, peintres…pour chercher des masques et charlottes car il n’y en a pas pour les soignants…on n’a pas de stock, on a tout refilé à la Chine…nous sommes totalement à poil et personne ne s’en émeut…les éternels sacrifiés car 'ils font leur métier par vocation".

Change d’hôpital, moi j’ai ce qu’il faut.

La solution est peut être de ne plus commander sur Amazon le temps du confinement, ce que vend Amazon n’est pas d’une importance primordiale en ces temps.

Le consommateur est tout aussi coupable, on connait les pratiques de ce géant, mort des petits commerces, pression sur les vendeurs de leur place de marché (ben oui le client est roi et il en abuse largement, sans parler des frais…), conditions de travail et salaire… Cependant ils se portent à merveille n’ont jamais gagner autant de pognon, au final merci le consommateur de fermer les yeux sur toutes ses pratiques et qui vont de toute façon continuer…

1 J'aime

je ne suis pas à l’hôpital mais à domicile, en première ligne donc…et de toute façon, quand on voit la pénurie organisée, je ne la ramènerais pas trop à votre place…cf France Info ce jour, avec le président d’un syndicat de MG infecté…MG, IDE, IDEL, kinés, sage-femmes : aucune protection et des matériels inefficaces: les malades ne seront pas soignés très longtemps, le personnel sera infecté…si tous se plaignent , content de voir un ravi de la crêche qui conseille de se protéger en changeant d’hosto plutôt qu’à aider les patients, signe de grande conscience professionnelle… par ici, l’hosto en est réduit à réquisitionner les masques périmés de la H1 N1 de 2009 auprès des mairies…à pleurer… et l’Etat qui ose faire la morale à Amazon alors que, lui, expose ses personnels sans protection…il disait quoi, déjà, Audiard à propos des cons?

2 J'aime

Que les professionnels du bâtiment soient obligés de travailler je dis bien obligé sans masques ni aucunes protections individuelles ne le choque pas par contre.
Ben oui ce sont des entreprises françaises et Amazon est une entreprise américaine.

Je trouve ça normal !
C’est la même situation pour nous !

Si tu fais parti des personnes dites fragiles ( problèmes respiratoires, cardiaques, diabète etc…) tu es en arrêt maladie (sans carence !!)

Sinon au boulot ! Il s’agit d’un travail de « nécessité » après effectivement pouvoir commander une boîte de punaises appartient de la responsabilité du client, pas de la société !

Chez nous la production baisse, nous avons des récupérations, de la mobilité, certaines personnes ont pris leurs congés.

Mais un droit de retrait si les consignes de sécurité sont respectées et que la personne n’est pas dite fragile n’a pas lieux d’être.

Mince ! Faudrait arrêter de ne pas regarder plus loin que son nez ! Nos infirmières, médecins et personnels de santé mettent leurs vie en jeux eux !!

Merci pour les infos mais en 1ere ligne j’y suis, et je ne suis pas payé pour ça.

Non, en première ligne ce sont les soignants à domicile…sans masques, sans gel…sans rien…ce sont eux qui sont supposés filtrer.

Et quant à être payé « pour cela », OSEF, on est là pour sauver les patients, pas pour faire des calculs d’épiciers et bosser pour du vulgaire fric, la santé des malades passe avant tout…ce qui n’empêchera pas de demander des comptes aux politiques lorsque la crise sera passée, car ils ont volontairement laissés les personnels de santé exposés et sans protection.

Si tu es en libéral, tu ne sauves aucune vie…
Et donc tu es en mode bénévole? Ou tu prends toujours ton salaire?
Mais effectivement, quand on touche mon salaire, on peut parler d’épicerie donc ta morale à 2 balles…
Encore une fois je ne suis pas sans protection et je suis en 1ere ligne puisque je côtoie des personnes atteintes.
Pour autant je ne suis pas plus en danger que tous ceux qui travaillent encore, il n’y a pas que les soignants dehors…
Remets toi un peu en question!