Commentaires : Brexit : La commission européenne va révoquer les noms de domaine britanniques en .eu

Ce n’est pas la conséquence la plus attendue du Brexit, mais elle pourrait affecter de nombreuses entreprises du Royaume-Uni. Les titulaires britanniques de noms de domaine en .eu verront leur enregistrement être purement et simplement révoqué par la Commission européenne.

C’est un peu stupide tout de même pour le coup. OK il sorte de l’union européenne, mais géographiquement le Royaume Uni a toujours fait parti de l’Europe.

C’est pas une île? et de Gaulle avait dit qu’il n’en faisait pas partie, enfin de mémoire!

Ils ont toujours voulu être à part (miles, livre, conduite à gauche), qu’ils assument un peu.

Avandoorine: géographiquement, ils sont en Europe, mais plus politiquement et économiquement . Idem pour les suisses…
Donc les règles internationales de circulation, du commerce, etc. vont et doivent s’appliquer.
Je suis partisan de l’Union européenne, même si c’est loin d’être parfait, mais je préfère une mauvaise Europe que pas d’europe du tout…
J’espere que ça va faire réfléchir pas mal de bas de plafond en France.

Bonjour
Il n y a aucun cimetière de français ou de n’importe quel pays d’europe en angleterre. Par contre des milliers de soldats anglais sont enterres dans des dizaines de cimetières à travers l’europe. Alors l’europe doit avoir un brin de reconnaissance et respecter ce peuple qui a choisi de vivre comme il l’entend. On le traite de tout les noms et on fait différends chantage ( rackets, fermetures, délocalisation… ) pour l’obliger à renoncer à une décision souveraine. Cette europe est pire que la mafia .

T’es à côté de la plaque toi, il n’y a aucun chantage… l’UE a pris acte et accepté leur décision, il n’y a que les conséquences de leur choix. Les brexiteurs ne veulent pas les assumer, ça va les tuer politiquement.

On dirait que vous ne connaissez pas les anglais. Ils sont superbement intelligent et disposent d’une longueur d’avance sur le monde. Ils savent oú ils vont. En coulisse ils sont tous de mèche pour quitter sans accord. Leur faux apparent désaccord n’est qu’un leurre pour gagner du temps jusqu’au 29 et désorienter l’ivrogne junker qui dirige l’ue. De toute manière la grande bretagne n’a pas ke choix. C’est son existence qui est menacée par la libre circulation des personnes. Son système ne pourrait jamais au tsunamu engendré par la migration en provenance des anciens pays de l’urss.

Je trouve que cette attitude tient de l’extrémisme et de l’amateurisme. Du grand n’importe quoi.

Pour les professionnels, il est primordial qu’un nom de domaine puisse être garanti stable dans le temps. Car une entreprise peut y investir énormément d’argent.
Imaginez si facebook ou google devait changer de nom suite à la perte de son domaine ? Imaginez la perte financière.

En plus, comme les tld, ce n’est pas ça qui manque, on se demande bien pourquoi on irait se faire chier à prendre un domaine en .eu quand on peut choisir un .com ou un .fr ou vous ne serez pas emmerdé par ce genre de problème.

D’ailleurs, au final, cela donne un argument de plus à ceux qui dénoncent l’impérialisme de l’Europe et son système punitif pour empêcher les pays de lui échapper.

N’oublios pas qu l’angketerre a la soeur usa qui est derrière en plus des pays de communwealth.

Sauf que le “.com” américain ou le “.fr”, je peux les garder sans aucun problème même si demain la France sors du bourbier européen.

Encore un truc de plus qui démontre que le système européen, c’est un système élaboré pour qu’on ne puisse jamais les quitter. Tout, absolument tout est fait pour causer des dommages à ceux qui voudraient sortir. Et visiblement jusque dans les moindres détails les plus mesquins…

L’extrême droite apparait partout et on ignore l’évidence. Autriche suède allemagne italie et j’en passe… .Les peuples des pays de l’ouest jadis à l’aise se sont apauvris et ont faim maintenant contrairement au pays de l’ex urss qui se sont transformés d’une façon rapide et fulgurante grâce au siphonage par l’europe des richesses des pays jadis aisés. Un système préjudiciable de vases communiquants. Maintenant les sous se font rares, situation agravée par le brexit. Résultat les pays de l’ex urss se tourneront vers la russie. Avidité pécunière des pays de l’est oblige.

Il ne s’agit pas de mesquinerie, si demain j’achète un produit sur un site de vente en ligne en .eu je pourrais penser à tort que j’achète dans un pays de l’union, avec les conséquences douanières qui vont avec.

Cette décision est donc parfaitement logique et même plutôt rassurante.

Pardon, mais qu’est-ce que ça a à voir ? Tu rigoles ou quoi ? Il y a eu un referendum, et les nationalistes ont gagné en mentant aux gens, comme ici, d’ailleurs… On a l’habitude de dire que c’est une décision souveraine, actée par un vote qui ne l’est pas moins. Qu’à donc à voir l’Union dans cette décision ? On a voté à leur place ? Je me souviens ici des félicitations de l’extrême-droite au parti souverainiste anglais… C’est drôle, on l’entend moins la blondasse en ce moment…

Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… :sweat_smile: Les angliches ont participé, messieurs les “pro britanniques” à l’élaboration de ces textes… Ils en connaissaient les conséquences, maintenant qu’ils les subissent ! Je ne vois pas où est le problème : ils ont voté, on respecte leur vote, et ils connaissaient les règles. Pourquoi certains défendent-ils ces gens-là ? La cinquième colonne est là ?

Sauf que c’est le commerçant qui choisit son nom de domaine, pas le client…

Et la plupart des acheteurs ignorent totalement les avantages potentiels dont vous parlez, cela signifie par conséquent absence total d’avantage pour le commerçant de choisir un .eu

Par contre, risquer de se faire “dessouder” son nom de domaine le jour ou son pays sors de l’union, c’est un risque très concret qu’il ne faut surtout pas négliger au vu des conséquences potentielles. Et je pense que les professionnels ne vont pas du tout apprécier ça…

Ensuite, en tant qu’acheteur, je n’ai jamais rencontré de problème. Tous les commerçants sérieux indiquent dans quel pays ils sont basés. D’ailleurs savoir que c’est en Europe n’est pas suffisant. Acheter en France, en Allemagne, en Grèce ou en Italie, ce n’est pas du tout la même chose.

Et d’ailleurs, une société de commerce domiciliée en Europe ou ayant une filiale en Europe ne garantit pas pour autant une expédition à partir de l’Europe.

Enfin, est ce qu’un domaine en .eu ça protégerait pour autant des fraudes ? En France, on fait toujours l’erreur de croire que l’administratif qui fait suer les gens honnêtes dissuaderait forcément les escrocs. Et ce n’est malheureusement pas toujours vrai.

D’ailleurs, je me souviens de l’époque ou acheter un .fr demandait une horrible quantité de paperasse. Et ils ont fini par changer après s’être rendu compte que personne n’en voulait, que tout le monde achetait du .com américain, même les collectivités locales. Ca finissait par faire “tache”…

En France, on aime se rassurer sans réaliser que l’administratif a un coût de gestion énorme, qu’il n’empêche pas toujours les fraudes et par contre qu’il fait perdre du temps et de l’argent à tout le monde.

Nous avons à apprendre certaines choses des américains qui savent parfois faire plus simple et plus efficace. Ne pas se compliquer la vie la ou cela ne présente pas d’intérêt.

Ils les connaissaient, c’est vite dit…

Dans tous les pays, ce sont quelques européistes aveugles et utopistes qui se sont occupés de ces questions. Et a l’époque tout le monde leur a fait confiance. Une confiance aveugle… et l’on découvre les dégâts aujourd’hui. Manifestement, l’europe à été tricotée comme une toile d’araignée dont il est très difficile de sortir.

Est ce que vous connaissez vraiment les détails de tout ce qui a été signé en votre nom ? La réponse est vraisemblablement non.

On ne défends pas spécialement les anglais. C’est juste qu’il faut envisager que cela puisse nous arriver à nous aussi. Mais aussi à d’autres pays comme l’Italie et la Grèce. Et les anglais sont finalement le premier laboratoire pour apprendre comment on peut arriver à sortir du merdier.

arreter de parler sans connaître…
les nom de domaine appartienne à des pays.
fr france ch suisse uk royaume uni.
eu c est l EU il faut donc faire parti de union européen. les anglais quittent l EU il doivent renoncer au domaine Eu.

1 J'aime

En toute logique, ce sera la même chose pour le .fr qui ne peut être enregistré que pour (citation du site de l’AFNIC):
“Ils sont accessibles aux entreprises européennes et les personnes physiques résidant au sein de l’Union Européenne mais aussi en Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein, pour une période de 12 mois, renouvelable par tacite reconduction”
https://www.afnic.fr/fr/produits-et-services/le-fr/
Un article un peu plus complet aurait pu le dire cela aurait évité aux rageux de dire tout et n’importe quoi (comme d’hab)… :slight_smile:

1 J'aime

Il y a 30 ans, il fallait que la GB fasse partie de l’Europe à tout prix (y compris en transigeant sur bien des points de l’UE) et aujourd’hui que le “peuple” en a décidé autrement, il est urgent de punir la GB… C’est cette Europe que nos élites politiques ont construit.